Comment acquérir une solide culture générale ?

Bonjour,

Cette question doit paraître idiote mais bon...

Comment acquérir une solide culture générale ?

Car j'aime apprendre et j'ai envie de tout savoir, mais devant l'immensité du gouffre de mon inculture, j' ignore par où commencer.

Merci à ceux qui prendront le temps de répondre .

2

Comment acquérir une solide culture générale ?

Bonjour,

En étant curieux, et surtout en le restant avec les années qui passent.

Vous ne pourrez pas tout savoir, vous devez faire des choix.

Il existe des manuels de culture générale, mais je ne sais pas ce qu'ils valent...

3

Comment acquérir une solide culture générale ?

Socrate disait "je ne sais qu'une chose: que je ne sais rien" . Ton inculture n'est pas singulière, elle est universelle. Personne ne sait tout, mais l'on connait tous des parties du tout culturelle.

UN HOMME CULTIVE, n'est rien d'autre, je pense, qu'un homme criblé de trous! S'il a des trous c'est qu'il y a de la surface, et la surface symbolise la capacité d'amasser des connaissances pour s'exhumer "des trous" vers " la surface" !

Comment acquérir une solide culture générale ?

Bonsoir,

En ce qui me concerne, les manuels de culture générale qu'indique Ciryl, je trouve qu'ils ne servent qu'à une seule chose : faire "illusion" dans un dîner... La curiosité (toujours de Cyril) est beaucoup plus importante... Et puis, il vaut bien mieux dire : "Ah ! je ne connais pas, je n'ai pas lu..." plutôt que dire et penser des "trucs" "pas de soi"... On a toute notre vie pour lire, progresser, et surtout comprendre... Quel ennui si on savait tout à vingt...

Muriel

Comment acquérir une solide culture générale ?

Cher flobl
Ton but est très louable, mais crois-moi plus on avance dans la vie plus on découvre que la culture ne peut pas être  "solide" Un tel te dira avec véhémence "comment, tu n'as pas lu, pas entendu, pas vu cela ! honte à toi !" Un autre te dira "comment peux-tu ignorer cette théorie, ce philosophe, cette partie de l'histoire ? et tu crois être cultivé ?"
Alors, fais-toi plaisir d'abord et avant tout, lis CE QUI T'ATTIRE et t'interesse, écoute la musique qui te plaît, et surtout, surtout, que ton livre de chevet soit un DICTIONNAIRE ; noms communs et noms propres. C'est là-dedans qu'on apprend le plus de choses. Plusieurs dicos c'est encore mieux 

Comment acquérir une solide culture générale ?

Merci à tous pour vos réponses.

7

Comment acquérir une solide culture générale ?

bonjour,

Je passe mon bac de français et j'ai peur, malgré mon travail rigoureux, de ne pas avoir assez de culture générale pour traiter correctement la dissertation et donner des exemples pertinents ...   

Comment acquérir une solide culture générale ?

La culture générale, à mon sens, n'est pas une discipline à apprendre dans un manuel. Elle s'acquiert avec le temps: certes, par une lecture large et dans toute situation en se posant les questions "comment?" et "pourquoi?", mais aussi en sortant de son habitat habituel pour regarder l'architecture, la nature, les falaises, la mer, dans les musées, assister à une fête folklorique....voyager de près et de loin.
Parler avec les gens plus âgés, s'ouvrir aux nouvelles expériences.
Mais toujours en tirant des conclusions.

Désolé, la CG ne vient pas tout d'un coup....

P.-S. Avoir peur ne sert pas à grand-chose, sinon de faire fonctionner l'adrénaline!

Comment acquérir une solide culture générale ?

La définition  pose déjà quelques difficultés.  On peut distinguer par exemple culture générale et culture.
Dans le Trésor de la langue française la définition de la culture générale est la suivante :
Culture générale. Ensemble des connaissances de base dans les domaines intellectuels considérés comme importants par la société en place, qui précède la spécialisation et correspond à un niveau d'instruction secondaire. On peut être illettré (...) et posséder un don particulier qu'aucune culture générale ne remplace (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 433). Je ne veux point les dernières découvertes; cela ne cultive point; cela n'est pas mûr pour la méditation humaine. La culture générale refuse les primeurs et les nouveautés (Alain, Propos, 1921, p. 221).

Si on suit cette définition on peut donc pour avoir une idée, prendre pour cadre les programmes scolaires dans un pays donné (la culture générale est en fait très locale) et utiliser les livres et cours qui structurent les études. 

Pour ce qui est de la culture que l'on se crée tout au long de la vie, il n'y a plus de cadres, le flou règne et les repères sont plus difficiles à établir.   Pour ne considérer que la littérature : faut-il choisir  ses lectures au gré des fantaisies comme la plume au vent  ou s'arc-bouter  sur un programme exhaustif tablant sur les écrivains choisis par les anthologies ou  ceux sélectionnés par  le Larousse pour chaque pays ou toute autre liste ? Après tout un prix Nobel attribué à une poète polonaise aurait pu la sortir de l'obscurité mais cela n'a pas marché.

En fait le temps manque déjà pour un seul sujet et il faut tout le temps faire des choix et sur tous les sujets.   Comment laisser de côté les bases de l'économie ou traverser une ville sans en remarquer l'architecture ?.  Alors en se posant toujours des questions, on peut simplement décider d'agir au mieux, de cueillir au fil des jours un bouquet de découvertes pour les rattacher ensuite aux connaissances existantes dans un effort de synthèse .

10

Comment acquérir une solide culture générale ?

Très beau, Portia.

Tes lignes m'inspirent aux pensées suivantes:
- la culture permet la croissance (culture d'un champ de blé, culture de bactéries....); ainsi elle n'est pas à considérer comme un acquis, mais comme un environnement favorable à notre épanouissement.
- "ensemble de connaissances" oui; mais uniquement si on sait les lier. Le cloisonnement de "sujets" enseignés tels quels ne favorise guère cet ensemble.