1

Anouilh, Eurydice - Le sublime volontiers côtoie le vulgaire, la haute pureté spirituelle va souvent de pair avec la plus basse abjection...

Bonjour à tous.

Tout d'abord je voudrais féliciter ceux qui ont crées ce forum car il est vraiment pratique, très clair.
Mais pour en venir au sujet, comme vous l'avez vu dans le titre, j'ai une dissertation à faire, et je sèche un petit peu (c'est ma première dissertation). Je suis actuellement en 1ère ES, et nous avons travailler sur Eurydice de Jean Anouilh.
Voici le fameux sujet:
Dissertation évoquant la saison théâtrale 1941-1942 de Michel Florisoone et Raymond Cogniat qui écrivaient "Le sublime volontiers côtoie le vulgaire, la haute pureté spirituelle va souvent de pair avec la plus basse abjection".
Ces termes s'appliquent-ils à l'Eurydice d'Anouilh ?

J'ai pensé faire une comparaison entre les deux duos Eurydice/Orphée (pour le sublime: amour qui mène à la mort..), et Vincent/La mère (pour le grotesque: personnages extravagants, etc), mais je ne pense pas que ce soit cela..

Merci d'avance pour vos réponses.Edit webmestre : j’ai corrigé la citation.