1

La vraie vie, c'est la littérature

"La vraie vie, c'est la littérature", écrivait Proust...

J'aimerais beaucoup savoir ce que vous pensez de cette affirmation... Comment la comprenez-vous ? Quel est votre point de vue sur le sujet ?

Merci et à bientôt j'espère !...

La vraie vie, c'est la littérature

J'ai lu il n'y a pas très longtemps dans Le portrait de Dorian Gray que la vraie vie c'est le rêve, et que la "réalité n'est qu'illusion"...
Cela rejoint ta citation : pour ces auteus la réalité n'est pas là où l'on pense...

La vraie vie, c'est la littérature

Je ne connaissais pas cette citation tout à la fois mystérieuse et fascinante! Merci de me l'avoir faite découvrir!

4

La vraie vie, c'est la littérature

Il n'y a pas de quoi... Mais qu'est-ce que tu en penses ?

La vraie vie, c'est la littérature

Eh bien je crois que cette citation pose une vraie question: qu'est-ce que la réalité...? Peut-être en effet que la littérature est un chemin pour atteindre cette réalité, peut-être qu'elle permet de comprendre le monde qui nous entourre et de nous comprendre nous-même... Mais il me semble impossible d'émettre un avis ferme et définitif sur cette citation assez déstabilisante.
Mais toi, qu'en penses-tu?

La vraie vie, c'est la littérature

L’œuvre de Proust est essentiellement autobiographique. Pour ses lecteurs, les sept tomes de La Recherche du Temps Perdu constituent un reflet fidèle de la vie de l’auteur. Car Proust ne s’arrête pas aux détails factuels, il décrit minutieusement chaque situation, chaque rencontre, chaque  pensée, chaque sensation…sur des milliers de pages uniquement consacrées à sa vie. Marcel, personnage romanesque, finit ainsi par s’incarner, par prendre vie. Il est donc permis de se poser la question : Où finit la réalité et où commence la fiction littéraire ? Ou encore : Qui de Marcel, le personnage de roman, ou de Proust, l’auteur bien réel, à l’existence la plus « vraie » ?
Car, à part pour lui-même, la vie d’un homme n’a souvent de réalité que dans le récit qu’il en fait aux autres. Inversement, nous avons beau être témoins de la vie des autres, nous ne nous approcherons jamais autant de la vérité que ceux-la même qui la vivent. Enfin, si nous regardons notre vie, nous constatons qu’elle est faite à 99 % de souvenirs et à 1 % du moment présent (en incluant le fait d’imaginer l’avenir). La vie se résume donc principalement à un commentaire sur son passé et à des conjectures sur le future. La vie, d’une certaine manière, est faite des mots qui la racontent. Quand, en plus, celui qui parle ou qui écrit a du talent, il est tentant de trouver refuge dans cette vie fictionnelle, reflet légèrement déformé de la réalité.
Et puis, qui n’a jamais rêvé d’être un personnage de roman ? Cette question en entraîne une autre : les personnages de romans sont-ils les reflets des êtres réels où ne tentons-nous pas au contraire de ressembler nous-mêmes à ces êtres de fiction ? D’où la question soulevée par cette citation : entre la réalité et la littérature, qui est le miroir et qui est l’original ?
Il est toujours permis d’objecter que seuls les actes et les faits déterminent l’individu et le réel. Mais tout est tellement relatif…et la littérature est tellement plus riche !

Qu’en pensez-vous tous ? c’est une question qui m’intéresse aussi beaucoup.
Et toi Nénuphar, est-ce juste une super feinte pour finir ta rédac ?

La vraie vie, c'est la littérature

Nénuphar, tu n'as toujours pas répondu au problème que tu as toi-même posé et j'aimerais beaucoup connaître ton avis sur la question!!!

La vraie vie, c'est la littérature

Bonsoir,

De l'eau à votre moulin... :  une citation de Gérard de Nerval :

Le rêve est une seconde vie.

Muriel

La vraie vie, c'est la littérature

Pour Nathalie Sarraute, la vraie littérature doit permettre l'accès à une réalité que les lecteurs ne connaissent pas encore. (L'ère du soupçon, dernier article)

10

La vraie vie, c'est la littérature

La vraie vie est-elle celle qu'on rêve ou qu'on ressent, ou celle qu'on vit? Y a-t-il une réalité objective, la même pour tous, hors de la météo j'entends  , ou finalement chacun de nous a-t-il vit dans une réalité personnelle et solitaire?...