Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Bonjour à tous ,
Voila , j'ai un devoir a rendre dont le sujet ne m'inspire pas du tout , d'habitude je trouve facilement un plan ou une problèmatique mais dans ce cas je reste devant ma feuille et aucune idée ne me vient. Pouvez vous m'aider ou me donner quelques idées s'il vous plait ?! merci d'avance 
sujet : Peut on considerer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Je pensais parler du contexte dans lequel la pièce a été écrite mais j'ai peur du hors sujet , je voulais aussi parler des differentes opinions politiques qu'on retrouve chez les personnages , qu'en pensez vous ?

2

Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Bonsoir,

Oui, c'est une pièce politique pour les raisons que tu as avancées.
Mais l'astuce du sujet est de te faire remarquer qu'implicitement c'est aussi l'émergence de drames personnels dont celui de Lorenzo au premier chef, mais pas seulement...

3

Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Des indices sur lesquels tu peux fonder ton raisonnement seraient les anachronismes volontaires de Musset : acte I, scène 2, l'orfèvre dans sa tirade dit que "le peuple porte la Cour sur son dos", ce qui est une référence à une fameuse gravure de la Révolution Française que tu as déjà sans doute étudiée en cours d'histoire ; acte II, scène 4, Lorenzo réponde à Bindo Venturi et son ami que la coupe de sa barbe prouve qu'il est "républicain dans l'âme", or le fait de porter la barbe était un signe de reconnaissance entre républicains à l'époque de Musset. Puis il s'agira pour toi de faire des parallèles entre Alexandre et Louis XVIII, Alexandre et Charles X, Cosme et Louis-Philippe etc.

Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Merci à vous deux pour vos réponses qui ferons avancer mon travail avec  pertinence ! Bonne soirée et encore merci

Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Bonjour à tous, je suis en Terminale L et en ce moment nous étudions Lorenzaccio de Musset. Et mon professeur de littérature nous a donné un sujet à faire, la question est : La pièce Lorenzaccio est-elle une pièce politique ?
J'ai rassembler quelques idées/ connaissances qui sont : - quelque soit l'intrigue c'est-à-dire Cibo/ Lorenzo ou Strozzi la politique est toujours présente;
- que tout les personnages de la pièce parlent politique : marchands, étudiants, ect. ;
- que l'acte V est purement politique;
- que le but de Lorenzo : tuer un tyran est un but politique.
J'avais également penser à faire un plan sous forme de thèse/ antithèse.
Cependant, je n'arrive pas à développer mes idées, pourriez vous m'aidez ? S'il vous plait. Et me dire ce que vous en pensez en toute sincérités.
Voilà merci d'avance de votre aide.

Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Bonjour, miiax je suis dans le même cas que toi. J'ai trouvé des pistes de recherches similaires. Je pense aussi parlé de la critique de l'église que Musset fait à travers le cardinal de Cibo. Mais est-ce vraiment toujours dans le sujet?
Pourrais-tu m'aider s'il te plait?

Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Il paraît évident que c'est une pièce politique. Cependant pour nuancer, vous pouvez réfléchir aux autres intérêts de Musset : les questions surtout de double personnalité, d'amour, d'amitié, de la possibilité d'aller jusqu'au bout de ses projets... La question de la trahison est très présente, y compris amoureuse, les rapports de force, les différences de caractère (Pierre et Philippe) : tout ceci concerne l'humain et le privé. Mais selon moi il faut au moins 2 parties pour la thèse et une pour l'antithèse.
Et pensez à partir du fait que Musset choisisse comme personnages de vrais représentants politiques et qu'il fasse indirectement référence à la situation politique de son propre pays et de sa propre époque

Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Tout d'abord, merci pour cette réponse rapide!
Mais je ne vois pas bien comment intégrer les autres intérêts de Musset que vous conseillez dans ma dissert.
Voici ce que j'ai composé pour le moment, pouvez vous me donner votre avis?

De l'aventure de Musset avec George Sand est née la plus grande pièce française du 19è siècle. George Sand avait tiré un drame des Chroniques de Varchi, Une Conspiration en 1537 qu'elle donna à Musset afin qu'il s'en inspire. Il le fit en créant Lorenzaccio . Cette pièce est un drame historique politique dut au travaille d'historien mené par Musset car l'auteur s'inspire des   Chroniques florentines de Varchi qui est un humaniste , un historien et un poète italien de la Renaissance. Ces chroniques sont relatif au meurtre du duc Alexandre de Médicis par Lorenzo .

Musset se sert en effet du modèle florentin   pour dénoncer la situation ambiante : la ville de Florence ressemble, à bien des égards, au Paris des années 1830. La montée au trône de Côme de Médicis, dans la dernière scène de la pièce, n’est pas sans rappeler celle du roi le 30 juillet 1830. Les républicains florentins, représentés principalement par les Strozzi dans la pièce, ne sont pas sans parenté avec les républicains parisiens déçus des suites des « Trois Glorieuses ».
La Renaissance italienne est belle et bien montrée dans le texte, les scènes se passent dans de nombreux lieux de Florence. Ces lieux sont prestigieux d’une part par leur richesse culturelle de l’autre par   leur architecture de la renaissance : le palais Strozzi, le palais du duc, le pont vecchio, la cathédrale duomo par exemple. Ainsi florence est une ville ou s’illustre de nombreux monuments historiques et culturelles de la renaissance
Les événements politiques contemporain sont rappelés par les événements de la pièce avec le peuple qui aspire au changement dans la scène 2 de l'acte I cela ressemble aux révolte du peuple à Paris en 1830.


La critique de l’Eglise à travers le personnage du cardinal Cibo qui se préoccupe d’avantage de politique que de sainteté. L’anticléricalisme est omniprésent dans la pièce. LE cardinal Cibo incarne l’intervention de l’Eglise catholique dans les affaires publiques. LE Cardinal se sert de son statut et de ses fonctions ecclésiastiques pour faire de la politique : il détourne la confession de ses buts spirituels, profane de caractère sacramentel

La critique du tyrannicide, arbitraire du pouvoir.

9

Peut-on considérer Lorenzaccio comme une pièce politique ?

Bonjour à tous !

Il m'a été donné ce sujet sur Lorenzaccio de Musset : "Dans quelles mesures Lorenzaccio peut-il être lu comme un drame politique ?"
J'ai assez d'informations mais j'avoue que je n'arrive pas trop à les classer pour en faire un plan cohérent. Je pense reformuler la problématique, et voici mon plan (encore très brouillon) que je pense utiliser :

I. La réécriture d'un drame politico-historique
     a. l'histoire comme elle s'est passé : première inspiration de Musset : La Storia Fiorentina de Benedetto Varchi
     b. autres inspirations de Musset, dont celle non négligeable de George Sand Une Conspiration en 1537 (j'ai plusieurs autres inspirations comme l'Heptameron de Marguerite de Navarre ou La Conspiration des Pazzi d'Alfieri)

II. Transposition Florence 1537 - Paris 1830
     a. transposition des personnages : la jeunesse, les républicains, figures du clergés (anticléricalisme), ...
     b. transposition des évènements : les révolutions, les "Trois Glorieuses" de 1830, le couronnement de Côme/Louis Philippe...

III. dimension politique à nuancer toutefois
     a. une réécriture de Musset qui se veut plus romantique, moins politique (comparaison avec George Sand : ex: personnage de Philippe Strozzi, défense des valeurs morales, ... / citations de Musset à propos du rôle du poète dans la politique, etc... )
     b. Un Lorenzo plutôt autobiographique (sorte de double de Musset) dont les actions dépassent le cadre politique


Voilà, pensez-vous que ce plan est correct compte tenu du sujet ? Quelles améliorations sont requises ? Quelle reformulation de la problématique me proposeriez-vous ? Merci d'avance de vos réponses !
Bonne journée