1

La connaissance est-elle préférable au bonheur ?

Salut tout le monde, j'aurais besoin d'un peu d'aide pour mon premier sujet de dissertation de l'année qui vient agrémenter mes vacances de réflexions presque parasites mais malheureusement "obligatoires"...

Bref ! En fait, pour répondre à la question (lire le sujet), je propose un plan en trois parties, avec cette problématique :
"Comment préférer le bonheur ou la connaissance alors qu'ils ne sont qu'utopiques et/ou illusoires ?"

I/ Le bonheur n'est jamais complet : il est impossible d'être heureux en permanence.
II/ La connaissance est elle aussi fragmentaire : alors, pourquoi la préférer ?
III/ La philosophie, elle se renouvèle tout le temps et bien qu'incomplète se révèle être LA solution.

Des ajouts ? Des modifications ? Qu'en pensez-vous ? :-)

Merci d'avance de l'attention que vous me portez ! ^^

La connaissance est-elle préférable au bonheur ?

tu n'as pas de sous parties ?

3

La connaissance est-elle préférable au bonheur ?

Pas encore non ! En fait, j'aimerais surtout savoir si ma réponse n'est pas trop hors sujet... :-):

4

La connaissance est-elle préférable au bonheur ?

En lisant le sujet et avant de voir quelle problématique tu avais choisie j'étais plutôt partie sur le rapport entre connaissance et bonheur : est-ce que finalement la connaissance ne mène pas un peu au bonheur ? On pourrait le penser, avec le "connais-toi toi-même" de Socrate.
Mais ton plan est intéressant je trouve ! Seulement ne crois-tu pas que la philo' relève de la connaissance ? Sophia veut dire science, c'est-à-dire savoir, comme sagesse. L'amour du savoir se préoccupe sans doute un peu de la connaissance, non ?

5

La connaissance est-elle préférable au bonheur ?

J'ai en effet intégré une troisième partie, après la IIè, qui est "La connaissance peut mener au bonheur" !

Oui justement, et on peut attribuer à la philosophie la volonté d'apprendre aux hommes à être heureux. En gros, la 4è partie serait une résolution du problème : plutôt que de préférer la connaissance ou le bonheur, autant préférer la philosophie qui concilie les deux, et qui est inépuisable !

6

La connaissance est-elle préférable au bonheur ?

Attention au plan en quatre parties qui n'est pas très académique, mais après tout pourquoi pas ? Cela dépend de ton prof.

Dans ton introduction et ton analyse du sujet je crois qu'il serait vraiment important de préciser pourquoi on peut opposer connaissance et bonheur, et pourquoi les rassembler. Bien sûr tu peux aussi garder ton idée que la connaissance comme le bonheur ne peuvent selon toi être atteints puisque c'est ce que tu as choisi pour ta problématique !

7

La connaissance est-elle préférable au bonheur ?

Je ne pense pas que cela pose problème ! Au contraire, il me semble l'avoir entendu dire que 4 parties ça pouvait être parfois mieux et pouvait différencier une "très bonne copie" d'une "excellente copie" ! Et puis je peux réduire la IIIè partie sur connaissance = peut être clé du bonheur en une sorte de conclusion de ma 2è partie qui amènerait vers la partie "il faut préférer la philosophie" !

Par contre je dois avouer que j'ai un peu de mal à faire plusieurs sous parties dans ma dernière parties...

Oui effectivement, mais sur le coup je vais plutôt chercher ce qui les rassemble ! Et là, ce sera le fait que l'un comme l'autre sont incomplets et ne sont que des principes utopiques. Je pourrais opposer les notions en bien des points mais le fait est que cela n'est pas forcément utile dans mon raisonnement...