1

Lorenzo est-il le double de Musset ?

bonjour a tous ! Moi je suis en terminale L et la prof nous a demandé une dissertation sur : Lorenzo est-il le double de musset mais je sais pas comment m'y prendre ?

donc je pensai dans une premiere partie faire les points commums de lorenzo et musset :
- que tout les deux sont des débauchés
- qu'ils pensent que la politique ne les menera à rien
- et ils ont tout les deux "un enfance" assez dure

et dans un second temps leurs differences

- que lorenzo est un personnage historique contrairement à musset
mais ensuite je bloque
je pensais mettre en relief les points communs en analysant bien la biographie de musset. mais je ne sais pas si c'est une bonne chose pour cette dissertation

merci en avance pour votre aide

2

Lorenzo est-il le double de Musset ?

Bonsoir,

Le thème du double est très présent dans l'oeuvre de Musset. Vois par exemple Octave et Coelio dans les Caprices de Marianne.
Lorenzo est bien évidemment un personnage historique, théâtral et romantique, bref un personnage fictif dans lequel Musset a pu glisser des aspects personnels dont l'écartèlement entre l'idéal et la déchéance, la désillusion amoureuse, la défiance envers la politique, le pessimisme foncier à l'encontre de la nature humaine...

3

Lorenzo est-il le double de Musset ?

merci de votre réponse. cela m'a bien aidé. je vous dirai ce que j'en ai fait. merci


II.    Déchiffrer le moi de Lorenzo à travers le moi de Musset

Le langage de l’autobiographie peut aussi permettre de déchiffrer le moi de Lorenzo, de trouver quelques clés pour l’approcher. Le personnage de théâtre présente des traits communs avec son créateur. Musset transpose les béances et les failles de son propre moi.

1-    L’ expérience de la débauche

Le thème est récurrent ds l’œuvre de Musset :
cf Les Caprices de Marianne : le personnage de Octave, insouciant et débauché, ami de Coelio, sentimental et timide = 2 facettes de Lorenzo = composante de la personnalité de Musset.
Musset, lui aussi amoureux du vin et des femmes, se livre à divers excès après avoir été un élève brillant et sensible. Musset, ds Lorenzo,met en scène ses propres accès de déchéance.

2-    Le double, compagnon obsédant

L’apparition d’un double spectral est récurrente ds la poésie de Musset qui fait apparaître à plusieurs reprises son double mystérieux. Le langage de la poésie lyrique et celui de la poésie dramatique concordent.

Cf « Nuit de décembre » :

Du temps que j’étais écolier,
Je restais un soir à veiller
Dans notre salle solitaire. Devant ma table vint s’asseoir
Un pauvre enfant vêtu de noir
Qui me ressemblait comme un frère.
Son visage était triste et beau. v 1- 7

Or ds le récit de son rêve du spectre, en qui elle reconnaît son Lorenzino d’autrefois, Marie Soderini parle d’un homme vêtu de noir.

Ce double escorte à jamais le poète, avec fameuse anaphore de partout où :

Partout où j’ai voulu dormir,
Partout où j’ai voulu mourir,
Partout où j’ai touché la terre,
Sur ma route est venu s’asseoir
Un malheureux vêtu de noir,
Qui me ressemblait comme un frère… v 103- 108

Dans le poème, on comprend que cette vision du double exprime et incarne la Solitude, compagne du poète romantique. Lorenzo lui aussi est radicalement seul.

3-    Désillusion politique de Musset et échec de Lorenzo

On trouve ds la composition du personnage de Lorenzo quelques échos de la posture politique de Musset. Le parallèle peut être ainsi conduit :

Musset    Lorenzo
France 1830    Florence, Renaissance
Fin de la Restauration (Bourbons,souverains légitimes »)
Début de la Monarchie de Juillet ( Louis Philippe, branche des Orléans)    Règne du duc Alexandre de Medicis ( branche illégitime)
Opposition républicaine inefficace    Opposition républicaine sans espoir véritable de réussite. Voir P. Strozzi
Déception de Musset face aux républicains empêtrés ds les discours stériles
Amertume de Musset libéral    Refus par Lorenzo de cette opposition stérile. Refus de la gloire bavarde d’un paralytique comme Cicéron, III, 3
Tentation puis refus de l’action.
Musset désabusé    Tentative d’action (assassiner le duc) puis échec
Désillusion    désillusion

Ce sentiment est partagé par une grande partie de la génération de Musset et de celle qui le précède : le mal du siècle est celui d’hommes qui n’auront connu ni la Révolution ni l’Empire, et n’auront donc pas pu s’illustrer en héros dans ces périodes capitales. Les libertés et la République n’ont pas encore vu le jour, ils se tiennent dc ds un entre-deux historique.
Toute la maladie du siècle présent vient de deux causes ; le peuple qui a passé par 1793 et par 1814 porte au cœur deux blessures. Tout ce qui était n’est plus ;tout ce qui sera n’est pas encore,
écrit Musset ds La Confession d’un enfant du siècle.

Le moi de Lorenzo est aussi le moi de l’enfant du siècle

maintenant pour dire que ce n'est pas tout a fait son double je pensai dire que lorenzo est un personnage qui reflete la societe mais je ne sais pas si c'est bon de faire cela en deuxieme partie ??