Rédiger une lettre à un ami qui veut être écrivain pour le convaincre que les meilleurs héros de roman sont des personnages antipathiques

Bonjour !
Je suis une élève de première L et j'ai donc une écriture d'invention dont le sujet est : "Ecrivez une lettre à un ami qui veut être écrivain pour le convaincre et le persuader que les meilleurs héros de roman sont des personnages antipathiques."
Pas de problème, j'ai déja de nombreux points pour argumenter donc jusque là, ça va. Maintenant, je cherche quelques exemples pour appuyer mes propos, aussi j'ai pensé à Catherine et Heathcliff dans les Hauts de hurlevents... Et puis je bloque. Pourtant je sais que ce ne sont pas les personnages antipathiques qui manquent dans la littérature, mais moi, en tout cas, je manque cruellement d'exemples.
Donc si par hasard vous avez en tête quelques exemples, je vous en serais très reconnaissante !
Merci beaucoup

2

Rédiger une lettre à un ami qui veut être écrivain pour le convaincre que les meilleurs héros de roman sont des personnages antipathiques

-Dans Rodogune de Corneille le personnage de Cléopâtre est hautement antipathique, on parle même de tragique des "monstres" (il s'agit d'une pièce de théâtre donc je ne sais pas si c'est utilisable ?)
-Mme Bovary
-Achab dans Moby Dick
-Darcy dans Orgueil et Préjugés

Bien sûr, leur caractère antipathique laisse souvent la place à une forme d'attachement ou se révèle être une fausse impression. J'espère que ça aide quand même ! En tout cas Heathcliff est l'exemple parfait

Rédiger une lettre à un ami qui veut être écrivain pour le convaincre que les meilleurs héros de roman sont des personnages antipathiques

Merci beaucoup !
Aaah, Darcy... C'est vrai qu'il est tellement attachant au final que je n'ai même pas pensé à lui. Mais c'est un bon exemple, merci aha.

Rédiger une lettre à un ami qui veut être écrivain pour le convaincre que les meilleurs héros de roman sont des personnages antipathiques

Attention à deux choses :
- les exemples, dans leur grande très majorité, doivent être choisis dans la littérature française.
- un "bon" héros pour un roman ne veut pas dire un héros sympathique, ni même qui finit par devenir attachant, mais un personnage qui va créer des rebondissements, faire réagir, faire réfléchir, être riche et complexe, etc. Vous pouvez citer des héros qui restent antipathiques jusqu'au bout, mais qui ont donné lieu à une histoire hors du commun, ou à une histoire qui suscite de nombreuses réflexions, bref à une histoire intéressante.

5

Rédiger une lettre à un ami qui veut être écrivain pour le convaincre que les meilleurs héros de roman sont des personnages antipathiques

Lisbeth salander dans Millénium ! Bon c'est pas trop de la littérature française mais bon ...

Moi aussi j'ai ce devoir à faire ^^ tu serais pas au lycée André Malraux à Remiremont ?

Rédiger une lettre à un ami qui veut être écrivain pour le convaincre que les meilleurs héros de roman sont des personnages antipathiques

Il ne me semble pas que Lisbeth Salander soit antipathique !!!
Je pense qu'il serait tout d'abord  judicieux d'utiliser les textes qu'on nous donne gracieusement dans le corpus qui accompagne le sujet (par exemple Emma Bovary dans Madame Bovary, ou bien Salamano dans L'Etranger ou encore Bardamu dans Voyage au bout de la Nuit)