Jusqu'à quel point élargir une dissertation ?

Bonsoir !
Petite question de méthodologie concernant la dissertation littéraire.
Peut-on élargir un sujet destiné à l'origine à une oeuvre en particulier à des considérations plus globales sur la littérature ?
Je m'explique, mon sujet de dissertation est le suivant: "La peau de chagrin, un roman du réel ?"
Je me demandais donc s'il était judicieux ou pas de faire toute une grande partie sur la dualité fiction/réalité; en gros comment un roman, de manière générale, peut exprimer le réel. (tout en posant la question de ce qu'est le réel)
Je suppose qu'il faudra bien que je traite de cette question mais ne serait-ce pas s'éloigner du sujet que de consacrer toute une grande partie à ça ? N'aurait-elle pas plutôt sa place dans une sous-partie ou l'introduction ?

D'avance merci et belle soirée !

2

Jusqu'à quel point élargir une dissertation ?

Bonjour,

Comme il s'agit d'une notion essentielle pour le sujet, la définition précise du terme, qui ne peut se contenter de quelques mots, figurera en tête de la 1re partie. Je ne pense pas qu'elle la phagocytera entièrement. Cette première partie sera sans doute un examen positif de la "réalité" dans La Peau de chagrin. Si cette affirmation peut paraître paradoxale dans un roman fantastique, n'oublie pas que, pour que le fantastique "prenne", il doit s'appuyer sur une "réalité" prégnante. La réalité n'est pas le vraisemblable dans le genre fantastique.

Jusqu'à quel point élargir une dissertation ?

Merci pour cette réponse, j'y vois plus clair !

Autre question de méthodologie, toujours sur le même sujet :
Dans une dissertation littéraire portant sur un roman en particulier, a-t-on le droit d'évoquer, voire de citer, d'autres œuvres ?
Merci d'avance !

Jusqu'à quel point élargir une dissertation ?

Pour ta dernière question je pense que c'est possible, dans la mesure où un comparatif pertinent s'impose.