Corneille, Médée, acte V, scène 6

Bonjour, j'ai un commentaire sur l'acte V scène 5 de Médée. Je n'ai vraiment aucune idée de comment m'y prendre. Quelqu'un pourrait il me guider dans mon travail ?
Le texte est le suivant :

Scène VI

Médée, Jason
Médée, ’’en haut sur un balcon.’’
Lâche, ton désespoir encore en délibère ?
Lève les yeux, perfide, et reconnais ce bras
Qui t’a déjà vengé de ces petits ingrats ;
Ce poignard que tu vois vient de chasser leurs âmes,
Et noyer dans leur sang les restes de nos flammes.
Heureux père et mari, ma fuite et leur tombeau
Laissent la place vide à ton hymen nouveau.
Rejouis-t’en, Jason, va posséder Créuse :
Tu n’auras plus ici personne qui t’accuse ;
Ces gages de nos feux ne feront plus pour moi
De reproches secrets à ton manque de foi.
Jason
Horreur de la nature, exécrable tigresse !
Médée
Va, bienheureux amant, cajoler ta maîtresse :
À cet objet si cher tu dois tous tes discours ;
Parler encore à moi, c’est trahir tes amours.
Va lui, va lui conter tes rares aventures,
Et contre mes effets ne combats point d’injures.
Jason
Quoi ! tu m’oses braver, et ta brutalité
Pense encore échapper à mon bras irrité ?
Tu redoubles ta peine avec cette insolence.
Médée
Et que peut contre moi ta débile vaillance ?
Mon art faisait ta force, et tes exploits guerriers
Tiennent de mon secours ce qu’ils ont de lauriers.
Jason
Ah ! c’est trop en souffrir ; il faut qu’un prompt supplice
De tant de cruautés à la fin te punisse.
Sus, sus, brisons la porte, enfonçons la maison ;
Que des bourreaux soudain m’en fassent la raison.
Ta tête répondra de tant de barbaries.
Médée, en l’air dans un char tiré par deux dragons
Que sert de t’emporter à ces vaines furies ?
Epargne, cher époux, des efforts que tu perds ;
Vois les chemins de l’air qui me sont tous ouverts ;
C’est par là que je fuis, et que je t’abandonne
Pour courir à l’exil que ton change m’ordonne.
Suis-moi, Jason, et trouve en ces lieux désolés
Des postillons pareils à mes dragons ailés.
Enfin je n’ai pas mal employé la journée
Que la bonté du roi, de grâce, m’a donnée ;
Mes désirs sont contents. Mon père et mon pays,
Je ne me repens plus de vous avoir trahis ;
Avec cette douceur j’en accepte le blâme.
Adieu, parjure : apprends à connaître ta femme,
Souviens-toi de sa fuite, et songe, une autre fois,
Lequel est plus à craindre ou d’elle ou de deux rois.

C'est assez urgent s'il vous plaît.

Corneille, Médée, acte V, scène 6

as-tu déjà effectué un travail préalable ? (relever des thèmes, des procédés, des champs lexicaux, des figures de rhétorique......) 

Corneille, Médée, acte V, scène 6

Oui :

- Champs lexical de la violence et actions violentes telles que leur meurtres de ses enfants.
- Modalité exclamative.
- Lexique du meurtre.
- didascalie montre la supériorité de Médée.

Pouvez vous m'aider svp, c'est urgent ..

Corneille, Médée, acte V, scène 6

Bonjour.

Je te suggère de consulter ici les fiches-méthode pour le commentaire :

https://www.etudes-litteraires.com/meth … ompose.php

Corneille, Médée, acte V, scène 6

J'ai des idées d'axes mais je sais pas dans quel ordre les mettre :

Up svp ...

Corneille, Médée, acte V, scène 6

Du moins important au plus important.

7

Corneille, Médée, acte V, scène 6

As-tu au moins déjà pensé à une problématique avant d'avoir l'idée des axes qui doivent répondre à ta pb ? ..

Corneille, Médée, acte V, scène 6

Merci, ça m'aide .
J'ai une question, comment aussi, commenter les paroles de Jason, ou les mettre dans mes axes, Je vois qu'il est en colère contre Médée autant que elle en colère contre Jason mais je sais pas ou le dire et le démontrer qu'il est en colère.
que dois je faire ?

9

Corneille, Médée, acte V, scène 6

Tu dois, en ayant ta pb, et les 2 axes qui répondront à ta question, ( qui peuvent être soit cause/conséquences, soit 2 thèmes majeurs du texte, etc). Mais avant tout, remarque l'incroyable ironie, voire humour noir de Médée. Tu dois te focaliser sur la supériorité naturelle presque de Médée, qu'elle soit d'origine divine, ou de l'enfer.

Bon je ne veux pas t'embrouiller, mais il faut que tu trouves une problématique, c'est indéniable. Tu peux traiter de pas mal de questions sur ce dénoument: Que ce dénouement nous annonce t-il sur la personnalité de médée ? ( en pensant à médée coupable / médée innoncente ) , ou encore essaye de traiter de la supériorité de la sorcière qui empeche jason toute possiblité d'agir , etc.

Une fois que tu as la question, tu trouves 2 axes pour y répondre, 3  paragraphes qui donnent 3 visions de l'axe dans chacun des axes, une intro/ccl et voilà.

Tu n'as jamais fait de commentaire en 1ère ou 2nde ?

Corneille, Médée, acte V, scène 6

Bonjour, j'ai ce commentaire à faire aussi mais je n'y arrive pas. Pourrais tu m'aider pour le plan vu que tu as déjà fait ce commentaire s'il te plait ?!