1

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

Bonjour a tous,

Tout d'abord, je m'excuse car j'ecris avec un clavier americain.

J'ai 2 langues a mon actif: le francais et l'anglais.
Je ne serais pas contre me diriger vers la traduction. Je me dis alors qu'acquerir une 3eme langue serait bien. Oui, mais laquelle, sachant que je voudrais me demarquer?...(ne pas choisir l'espagnol par exemple)

Qu'en pensez-vous?
Merci.

2

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

Il faudrait que tu nous en dise un peu plus sur ta situation : ton âge, ton pays, ton orientation scolaire et là on pourra te donner quelques indications

3

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

Oui desolee!
J'ai 30 ans, je suis francaise et j'habite aux Etats-Unis pour le moment. J'ai un bac L et cette annee, je vais terminer la licence d'anglais a distance. Il est possible que je continue en Master mais rien n'est certain.

4

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

Moi je dirais allemand, portugais, polonais, russe... ?
Mais surtout une langue qui te plait, je ne vois pas comment on pourrait travailler avec une langue qui ne nous plait pas.

5

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

"Traduction", c'est vague, c'est vaste... Il n'y a pas de réponse universelle à la question que vous posez, tout dépend du type de traduction qui vous intéresse et de votre parcours antérieur (avez-vous fait d'autres études, exercé un autre métier auparavant ?), il y a plusieurs marchés de la traduction, plusieurs segments au sein de ces marchés, etc. (littéraire ? d'édition ? audiovisuelle ? pour le secteur culturel ? pour des entreprises qui font de l'import-export ? pour des organisations internationales ? etc.)
Par ailleurs, une langue de travail supplémentaire en traduction est un très gros investissement en temps et en énergie (prévoir en plus de passer plusieurs années dans un pays où cette langue est parlée), il faut voir si vous pouvez vous le permettre maintenant, avant de démarrer votre activité (d'autant qu'on apprend souvent moins facilement à 30 ans qu'à 15, j'en ai fait récemment l'amère expérience !). Dans un premier temps en tout cas si vous voulez vous lancer dans la traduction, misez sur votre bagage actuel. On n'acquiert pas une 3e langue de travail comme ça du jour au lendemain ou même en un ou deux ans, sauf exception (sauf immersion totale, par exemple !). Ce qui n'empêche pas d'en commencer une, hein, mais dans une perspective de long terme plutôt...
Et puis je plussoie absolument ce que dit Living-poison : voyez aussi ce qui vous plaît à vous, c'est tellement important pour la motivation !
Quant au parcours universitaire, je fais remarquer au passage que les diplômes de traduction sont généralement bac +4 ou bac +5.

6

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

Merci a tous de vos reponses! C'est effectivement dans le long terme que je me vois travailler dans la traduction, et mon projet n'est pas assez mur pour pouvoir donner des reponses precises.
Il est clair que pour le moment je n'ai pas le master souvent exige, mais quand on veut, on peut, n'est-ce pas !

Pour ma part, je suis motivee a entamer l'apprentissage d'une nouvelle langue et j'hesite fortement entre l'italien et le portugais.

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

L'italien se rapproche plus du français que le portugais. Si tu veux apprendre une nouvelle langue riche et pas trop lointaine, l'italien serait plus adapté. Toutefois, le portugais est une langue complexe mais plus parlée que l'italien. Si tu as étudié le latin, l'italien te semblera beaucoup plus abordable.

Il y a aussi le néerlandais, proche de l'anglais, si tu envisages une langue germanique proche de l'anglais.

En espérant t'avoir aidé.

8

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

Bonjour,

moi je suis française d'origine portugaise.
Je trouve que le portugais est une langue d'avenir surtout avec le géant brésilien. (sans parler de l'Angola et du Mozambique)
Quant au choix de ta 3ème langue, je ne veux pas t'influencer, mais le mieux est de choisir une langue complètement différente de celles qu'on a déjà appris : moi par exemple, je parle portugais, je comprends un peu l'espagnol, mais si je veux approfondir et étudier les conjugaisons des verbes espagnol, c'est l'horreur tellement ça ressemble au portugais, et c'est plus difficile de capter des petites différences que des trucs complètement différents. J'ai ressenti un peu la même chose avec le néerlandais, car c'est un peu un mélange d'anglais et d'allemand.

Mais, ma conclusion est que si on veut vraiment apprendre une troisième langue qu'on a choisi que ce soit par intérêt ou parce qu'on l'aime bien, on peut arriver à dépasser toutes ces difficultés. Moi, normalement je vais peut être avoir besoin de parler un peu plus le néerlandais, et je pense que je peux quand même y arriver.
A propos, j'ai la quarantaine, et je trouve que si on aime les langues, il y a pas d'âge pour apprendre, et bien sûr si cet apprentissage se fait régulièrement et surtout en immersion, c'est possible


Bon courage dans ton choix et dis-nous ce que tu as décidé

9

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

Merci de vos messages.

C'est certain que la motivation est importante dans l'apprentissage d'une langue.

J'ai lu certains messages ici de personnes portugaises qui parlent un francais tout-a-fait correct. Je me dis que le contraire peut etre possible.

10

Quelle 3e langue pour devenir traducteur ?

Bonjours,

Pourquoi pas une langue comme l'arabe, le chinois, l'indien ou le japonais qui sont des langues d'avenir et très recherchées par les employeurs ?

Sans , ça reste des langues assez peu parlées et demandées dans le monde... ( quoique le portugais pour le Brésil peut-être intéressant)

Paix,