1

Faire des études de lettres classiques

Bonjour,

         Je souhaiterai entreprendre des études de lettres classiques. Je n'ai jamais fais de grec ancien, cependant je fais du latin depuis la cinquième. Je suis en terminale littéraire, j'entreprends de faire une prépa littéraire et de choisir en plus en débutant grec ancien si cela est possible ? Dans l'objectif, dans le cas où j'échouerais les épreuves ou plutôt mon passage en khâgne, obtenir peut-être une équivalence en licence de lettres classiques. Est-ce possible ? Également, la licence lettres classiques disparaît petit à petit. Je suis de Rouen, cette licence n'existe plus et a été remplacée par une "Humanité classique et Contemporaine" abrégé H2C. Qui est en faite une variante des lettres classiques mais allégée avec une possibilité d'aller ensuite en Master Histoire, Lettres classiques, Philosophie. Il me semble. Mais le meilleur serait de faire une véritable licence de lettres classiques ?
Je fais cette demande car je souhaiterai dans le meilleur des cas être professeur de français, latin et de grec ancien au collège/lycée et si les moyens me le permettent passer l'agrégation.
Quelle est la meilleure solution ?



Je vous en remercie d'avance,
Jean-Sébastien

Faire des études de lettres classiques

Jean-Sébastien a écrit :

Je suis en terminale littéraire, j'entreprends de faire une prépa littéraire et de choisir en plus en débutant grec ancien si cela est possible ?

Oui bien sûr : tu feras 4h de latin et 4h de grec.

Dans l'objectif, dans le cas où j'échouerais les épreuves ou plutôt mon passage en khâgne, obtenir peut-être une équivalence en licence de lettres classiques. Est-ce possible ?

Possible aussi, mais si tu travailles sérieusement, et même sans être en haut du podium, tu devrais passer en khâgne (spé LC).

Également, la licence lettres classiques disparaît petit à petit. Je suis de Rouen, cette licence n'existe plus et a été remplacée par une "Humanité classique et Contemporaine" abrégé H2C. Qui est en faite une variante des lettres classiques mais allégée avec une possibilité d'aller ensuite en Master Histoire, Lettres classiques, Philosophie. Il me semble. Mais le meilleur serait de faire une véritable licence de lettres classiques ?

Le destin de Lettres Classiques est assez compromis, en effet... Choisis une licence de LC (ou vue comme telle) où le latin, le grec et la littérature ont une large place. Mais tu as le temps de voir tout ça...
Et si jamais tu intègres une Ecole Normale Supérieure à l'issue de la prépa, tu suivras de très bons cours de latin et de grec au sein de l'ENS et dans les facs qui y sont "rattachées" (La Sorbonne pour Paris par exemple).

Donc prépa à profil LC puis licence de LC, master (enseignement ou recherche, tu verras bien) et agrégation à l'issue du master, voire CAPES à partir de la 2e année du master.

3

Faire des études de lettres classiques

Bonjour Polo 
Comme par hasard ou action du destin, aujourd'hui, j'ai rencontré à l'arrêt de bus mon ancien professeur de latin. Nous avons parlé à propos de mes interrogations concernant mon projet futur. Ensuite, c'est au CDI où la professeur de grec ancien est venu me parlée à propos du fait que je ne sois pas dans sa classe etc. (c'est une longue histoire). Elle aussi donc m'a répondu à propos de mes craintes.
Tes explications viennent confirmer leurs dires tout en me précisant davantage les choses. Je t'en remercie 

Faire des études de lettres classiques

Jean-Sébastien a écrit :

Quelle est la meilleure solution ?

Faire vos études, au moins quelques années, en Suisse, Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas, Italie ou quelques autres pays de tradition humaniste (cela dépend aussi de vos langues vivantes). Dans la plupart des universités (celle de tradition littéraire au moins), la différence de niveau avec la France est assez sensible.

Si vraiment vous n'avez pas cette possibilité, les parcours que vous envisagez semblent convenir.

Bien cordialement,

Faire des études de lettres classiques

Et comment expliquez-vous cette différence de niveau entre les pays que vous citez (dont le système scolaire n'est pourtant pas toujours exemplaire) et la France ?

Faire des études de lettres classiques

Ma réaction à ton post Arthur est sensiblement la même que celle de Jacques, surtout pour ce qui est de l'Italie que je connais mieux. Le niveau moyen (= "la plupart des universités") ne me semble pas meilleur qu'en France, mais qu'en est-il des grandes universités (Normale di Pisa, Sapienza) par rapport à ce qui se fait de mieux en France, à savoir la rue d'Ulm (d'après ce qu'on dit aux préparationnaires!), que tu as fréquentée?