Adjectif verbal substantivé

Bonjour à tous,
Pourriez-vous me donner des exemples d'adjectifs verbaux substantivés?? je n'ai aucune idée de ce que je dois me représenter et ne trouve pas d'explications sur google...
Merci!!!

Adjectif verbal substantivé

Un adjectif de même forme que le participe présent d'un verbe, mais qui s'accorde en genre et en nombre, utilisé aussi comme nom :
l'occupant d'un appartement
la tremblante du mouton
avoir de l'allant
l'abattant des toilettes

Adjectif verbal substantivé

merci beaucoup!!!

Adjectif verbal substantivé

Oui... Anne a du répondant

Adjectif verbal substantivé

Merci, mais attention LenoiL répondant n'existe pas comme adjectif verbal.

6

Adjectif verbal substantivé

Est-ce si sûr ? Les personnes répondantes locales et leur soutien.

Adjectif verbal substantivé

J'ai plus confiance dans le Tlfi...

8

Adjectif verbal substantivé

C'est bon, mais c'est mort, alors que le français est encore une langue vivante, Dieu merci.
Le TLFi est formidable pour ce qu'il atteste positivement, mais ne permet pas de conclure quand il omet ou néglige, ce qui lui arrive comme à tout autre dictionnaire. La question est encore plus sensible pour les mots qui se forment assez librement et n'ont point nécessairement besoin de l'aval d'un dictionnaire pour "exister" : adjectifs en -able, adverbes en -ment, et probablement certains adjectifs verbaux.
"Répondant" était déjà noté comme adjectif verbal dans Féraud. Après une certaine éclipse, cet usage adjectival a repris à la fin du XXe siècle, notamment dans le vocabulaire de la psychologie. Le TLFi qui n'a pas été revu depuis quelques décennies n'a pas pu le noter.

Adjectif verbal substantivé

"quelques décennies" ! Vous comptez comment ?
Le Larousse en ligne ne donne pas non plus "répondant" comme adjectif. La version en ligne est bien la version 2013, puisqu'on y trouve les mots nouveaux "branchitude" ou "fadette".

Pourquoi laisserait-on un élève citer un mot litigieux, quand des tas d'autres exemples existent ?

10

Adjectif verbal substantivé

Anne345 a écrit :

"quelques décennies" ! Vous comptez comment ?

Comme vous probablement, sur mes doigts ! Le matériau ayant servi à l'élaboration du TLFi (publié entre 1971 et 1994) est déjà ancien. En fait, le dernier texte saisi dans la base textuelle date de 1964, ce qui nous fait près de cinq décennies si nous avons appris les mêmes notions arithmétiques de base.  Et en cinq décennies, la langue a évolué.
Par exemple, votre "abattant" ne doit sa présence en tant qu'adjectif verbal dans le TLFi que grâce à l'écrivain bien connu Ginette Mathiot*, Comment enseigner l'éducation ménagère, 1957. Si le corpus du TLF était allé un peu plus près de nous dans le temps, il est probable qu'il y aurait aussi "répondant", comme on le trouve dans le Grand Larousse Encyclopédique.
Vous noterez de plus que "abattant" non plus n'est pas signalé comme adjectif dans le Larousse en ligne, si c'est le nouveau critère qui compte !

* J'ai une dette vis-à-vis de Ginette Mathiot, dont je conserve pieusement un "Je sais cuisiner" d'avant-guerre.