Master professionnel lettres modernes appliquées

Bonjour,

Diplômée cette année d'une licence de lettres modernes appliquées à la Sorbonne (Paris 4), j'envisage pour la rentrée le master lettres modernes appliquées. Or je suis totalement en panique, bien que l'inscription soit de droit après la licence du même nom, il n'y a que 250 places et l'inscription est soumise à l'acceptation d'un directeur de mémoire, qu'il est conseillé de contacter dès le mois de juin, chose que je n'ai toujours pas fait car j'ai eu beaucoup de préoccupations annexes et également beaucoup de mal à définir ne serait-ce qu'un embryon de sujet.

Sachant que je me suis déjà préinscrite en ligne sans payer mes droits universitaires (je compte le faire quand j'aurais trouvé/si je trouve un directeur de mémoire), est-ce trop tard pour moi, pensez vous que j'ai encore mes chances de m'inscrire à ce master ou je suis bonne pour une année sans rien? Je m'adresse pour cette question particulièrement aux étudiants ou anciens étudiants de ce master afin de savoir si je suis dans les temps ou pas du tout. J'ai téléphoné au secrétariat et ils m'ont dit que j'avais théoriquement jusqu'au mois d'octobre, soit la fin des inscriptions administratives, mais ça c'est théoriquement car vu le nombre de place, je crains qu'elles ne soient déjà toutes prises et j'ai peur car je n'ai pas prévu d'alternative pour mon année... En plus l'université ferme à la fin de la semaine prochaine jusqu'au 18 août et ça m'emmène encore loin, d'où ma grande inquiétude.

Pour ça que je compte contacter un directeur de mémoire dès demain en espérant ne pas être trop en retard mais mon problème c'est que je ne sais vraiment pas comment tourner ma requête étant donné que je n'ai que l'embryon d'une idée vague au possible et sans la moindre bibliographie et que j'ai peur que ma requête soit rejetée si ça n'est pas assez précis.

En fait je suis partie sur l'idée de travailler sur la littérature fantastique au 19ème et 20ème siècle (enfin, je voulais seulement 20ème siècle mais j'ai peur que ça n'ait pas de sens car le genre est devenu confus, se mêle au surnaturel, à la littérature populaire, etc, et ne représente pas l'apogée du genre qui est semble-t-il au 19ème siècle) et je ne sais également pas si je dois ouvrir à la littérature purement surnaturelle/merveilleux ou non. C'est pas l'idée qui me manque de faire ça mais j'aimerais partir d'une approche "fantastique" en ouvrant éventuellement sur le surnaturel pur et non pas l'inverse. Sinon pour affiner vu que ça reste vague j'avais pensé travailler sur la construction des romans fantastiques/surnaturels, la structure du roman, les procédés de narration, etc... Mais je peux encore changer d'idée.

Vous l'auriez compris, c'est très vague, et je ne vois vraiment pas comment présenter tout ce fatras à un directeur de recherche d'autant plus que je n'ai aucune bibliographie et très très peu de temps pour rechercher quoi que ce soit, et j'ai comme une épée de Damoclès au dessus de la tête car j'ai vraiment peur qu'il soit trop tard. Bref tout conseil ou informations sur les questions que je pose sont les bienvenues. Merci d'avance.

- est-ce trop tard ou non, ai-je des risques de ne plus avoir de place?
- comment affiner tout ça et le présenter à un directeur de mémoire?
- puis-je contacter plusieurs directeurs de mémoire à la fois ou attendre la réponse un par un?

2

Master professionnel lettres modernes appliquées

Bonjour,
Pour répondre dans l'ordre à tes questions, non, il n'est pas trop tard. IL est CONSEILLE de prendre contact avec un directeur en juin, mais nombreux sont ceux qui ne le font qu'en septembre, et ça ne pose pas grand problème.
Je ne m'y connais pas du tout dans la voie que tu envisages de creuser, donc je ne peux pas trop t'aider pour affiner, mais peut-être peux-tu regarder là la brochure du master LAPC de Paris 7 pour l'année à venir:
http://www.univ-paris-diderot.fr/
La présentation du séminaire proposé par P. Petitier, le merveilleux au XIXème siècle, pourrait peut-être te donner quelques idées.
Il est toujours mieux de ne pas multiplier les demandes auprès de divers directeurs de recherche. A ta place je regarderais lequel semble avoir des approches qui pourraient me convenir, et j'attendrais sa réponse. Si ça ne colle pas avec lui (la direction de recherche repose tout de même sur une rencontre humaine, avec les aléas que ça suppose), tu en contactes un autre.
Voilà, n'hésite pas si tu as d'autres questions, mais surtout profite de tes vacances sans trop angoisser pour cela! 

Master professionnel lettres modernes appliquées

Merci de ta réponse Nathalie. Le lien ne marche pas par contre. Par contre je voudrais vraiment travailler sur le 20ème siècle plutôt que sur le 19ème mais je manque vraiment de pistes et de matière, rien qui puisse faire un intitulé de mémoire précis.

Tu dis que certains attendent septembre, mais sachant qu'on ne peut pas finaliser son inscription administrative sans le document du directeur de recherche, (on ne peut pas envoyer le dossier quoi...) est-ce que je ne risque pas de ne pas pouvoir m'inscrire à ce master dans la limite des places disponibles? Ou alors la préinscription administrative même sans paiement suffit comme admission de droit et le fait que j'ai pu me préinscrire en ligne signifie qu'il reste des places?

Là l'université est fermée jusqu'à début septembre et je dois donc attendre septembre pour envoyer mon dossier (si y avait pas eu ce fichu papier du directeur de mémoire je l'aurais fait en juillet, en licence je me suis toujours inscrite en juillet), et bref, ça me rassure pas du tout, j'ai peur que d'ici septembre les 250 places soient prises par les gens qui ont envoyé un dossier complet en juillet. Est-ce que quelqu'un qui sait comment ça fonctionne pourrait avoir la gentillesse de me dire si j'ai des raisons de m'inquiéter ou non?

Pour couronner le tout, j'ai besoin de mon diplôme de licence pour donner des cours particuliers, or, triple buse que je suis, j'ai perdu mon relevé de note du semestre 4. J'appelle donc le service des diplômes et j'apprends qu'ils sont fermés jusqu'à début septembre et que je pourrais pas récupérer le relevé de notes avant. Pas de tampon de l'administration, pas de duplicata possible avant cette date, je suis donc complètement coincée.

Bref, y a vraiment rien qui va et j'ai peur de me retrouver avec une année sans rien car je n'ai toujours pas compris si je risquais de ne plus avoir de place ou non en attendant septembre. (maintenant j'ai pas le choix, faut que j'attende septembre et mon inscription ne sera de toute façon pas finalisée avant de toute façon car tout est fermé. J'imagine que ça ne m'empeche pas de contacter un directeur de mémoire avant mais ça ne me permettra pas de m'inscrire et d'être sure d'avoir une place... J'ai pas prévu d'alternative, d'où mon inquiétude.)

4

Master professionnel lettres modernes appliquées

J'aimerais moi aussi suivre ce master. J'ai une simple licence de lettres modernes, j'ai contacté un directeur de recherches mais je n'ai toujours pas eu de réponse. Je l'ai fait il y a environ une semaine, il est probablement en vacances. Il me manque pour le moment mon diplome de licence, je n'aurai que le relevé de notes. Je ne pourrai sans doute pas envoyer le dossier en août car c'est fermé de toute manière. J'espère qu'il restera des places en septembre. Sinon, j'ai une situation de replis dans ma ville mais elle ne me conduira pas au monde de l'édition.

5

Master professionnel lettres modernes appliquées

Je viens de passer mon M1 de Lettres modernes appliquées à la Sorbonne et vous n'avez pas de soucis à vous faire, l'an dernier certaines personnes s'étaient inscrites fin octobre. Concernant le choix d'un directeur de recherche il est préférable d'avoir déjà quelques pistes sur le sujet que l'on veut se donner et de ne pas arriver les mains dans les poches en disant " j'aimerais travailler sur Musset, Aragon ou Montaigne". Maintenant attendez septembre pour contacter les professeurs, mais surtout commencer vraiment à réfléchir à l'auteur que vous voulez travailler et à commencer les recherches sur celui-ci. Vous disposez de peu de temps pour rédiger votre mémoire contrairement aux étudiants d'un master recherche, et à la fin du deuxième semestre si l'on n'a pas pris d'avance c'est la panique.

6

Master professionnel lettres modernes appliquées

bonjour!
je voudrais postuler M1 Sorbonne UFR Littérature, philologie et linguistique pour l'année 2013. mais maintenant je sais pas quelle filière à choisir. j'espère que tu peux me donner quelques conseils
je voudrais savoir de quoi il s'agit vraiment, LMA? diplômée de ça est plus/moins qualifiée que ceux de Littérature française/Littérature comparée? pourquoi t'as choisi LMA?
et je sais qu'il nous faut l'accord du directeur de recherche, donc voilà la question pour le mémoire. en fait je sais pas du tout sur ça. si comme Zan a dit, des sujets sur la littérature du 19e et 20e siècles, alors je crois pas qu'il y a de la différence entre ça et les sujets du master recherche comme la littéraire française ou de la littérature comparée. où montrer la caractéristique de la spécialité lettres modernes APPLIQUEES?? on doit discuter sur l'application des lettres dans des domaines professionnels ou des idées sur la promotion des lettres ou bien d'autres choses?? du coup, quelles sont les pistes du directeurs dont t'as parlées?
merci BEAUCOUP d'avance et à bientôt j'espère!!

Master professionnel lettres modernes appliquées

Bonjour Cécilia,

Master lettres modernes appliquées c'est un master professionnel dirigé vers les métiers de la communication, de l'audiovisuel et de l'édition tout en gardant une base littéraire importante. Pour le mémoire, tu fais vraiment ce que tu veux, tu peux travailler sur l'amour courtois au moyen âge comme sur les nouvelles pratiques éditoriales du 21ème siècle suivant ce qui te chante, j'ai posé les mêmes questions que toi à la journée porte ouverte des masters et c'est ce qu'on m'a répondu. Ce qui compte c'est de faire un mémoire, il peut être aussi bien purement littéraire que plus technique, ils se fichent de l'époque ou du genre, ou du fait qu'il soit tourné vers un objectif pro ou purement littéraire, ce qui compte c'est d'en faire un et d'avoir un sujet qui tienne la route. Tu trouvera les brochures détaillées des masters sur le site officiel de Sorbonne Paris 4 (souvent dans les documents joints rubrique "UFR")

Bon, pour ma part, le fait que je puisse répondre à Cécilia sur des questions de bases ne m'empêche pas d'être bien ennuyée. Parce que non, j'ai toujours rien fait. Déjà je suis partie en vacances, et ensuite, j'arrive vraiment vraiment pas à dégager un sujet digne de ce nom, impossible. J'ai beau avoir plein de sujets qui m'intéressent, impossible de dégager quoi que ce soit. Alors oui, j'ai bien une idée, mais c'est un peu léger et j'aimerais bien savoir ce que vous en pensez et comment l'affiner avant de contacter qui que ce soit car là j'ai vraiment pas matière à contacter qui que ce soit je trouve.

J'aimerais beaucoup travailler sur la littérature dite surnaturelle (fantasy, science-fiction) au 20ème et 21ème siècle et la manière dont elle traite indirectement du réel, mais c'est tellement vague que je ne sais même pas quoi dégager (un ou deux auteurs précis j'imagine, assortis d'un thème précis du monde réel traité indirectement dans les oeuvres surnaturelles). De plus, je sais même pas si j'ai le droit de faire un sujet comme ça car à la fac de lettres, j'ai l'impression qu'ils ne jurent que par la littérature "réaliste" et qu'en dehors, point de salut.

J'ai pas mentionné le fantastique vu que l'âge d'or c'est plutôt 19ème et que je m'intéresserais plutôt à quelque chose de vraiment contemporain et parce que les problématiques posées par une fiction qui se passe dans le monde réel avec quelques éléments surnaturels ne sont pas les mêmes du tout je trouve. Ou alors dans ce cas là j'oublie et je fais le fantastique au 19ème.

Ou alors je laisse complètement tomber ces idées là parce que c'est trop brumeux et incompréhensible et que personne voudra jamais me diriger, et je me concentre sur un auteur lambda. Help, besoin de vos lumières... Comment affiner tout ça afin d'être en mesure d'écrire un mail à un directeur de mémoire qui fasse un minimum sérieux et me permette de m'inscrire en master? C'est assez urgent, j'aimerais être sûre d'avoir encore de la place...

8

Master professionnel lettres modernes appliquées

Hello.

Petit conseil : afin de définir ton sujet de mémoire avec plus de précision, contacte un potentiel directeur de mémoire. C'est ce que j'ai fait : j'avais une vague idée, et il m'a aiguillée pour la suite. Je suis aussi inscrite en Lettres Modernes Appliquées : j'ai fait 2 ans de prépa littéraire, et j'ai une licence de science politique. Je suis admise en L3 LMA, et j'attends la réponse pour le M1 : j'ai déjà un directeur de mémoire, mais j'ai dû choisir le sujet de celui-ci à la va-vite, suite à un soudain revirement d'orientation et pressée par le temps (puisque, comme tu le dis si bien, la fac ferme durant l'été). Je ne suis plus certaine que mon sujet me plaise, et j'envisage d'intégrer plutôt en L3 pour avoir davantage le temps de peaufiner mon projet (je me vois mal dire à mon directeur de mémoire : "Ah bah non en fait c'est tout pourri mon truc, je peux changer ?"). Tu veux bosser dans l'édition ? Tu as déjà fait des stages ?

Sans vouloir inquiéter personne, j'ai entendu dire par des étudiants que j'ai rencontré que le diplôme de la Sorbonne en ce qui concerne l'édition n'était pas spécialement bien vu par les professionnels du milieu. Ces personnes ont aussi été déçues par le contenu du M1, qu'elles ont trouvé trop léger pour ce qui est de la spécialisation édition. Bon, moi, j'en sais rien, et j'aimerai bien avoir quelques éclaircissements francs et sincères à ce sujet Alors si un ancien étudiant de LMA passe par là, qu'il parle, ou me hurle dessus. Mais se signale quoi.

Merci d'avance !

Et bon courage à toi pour la recherche du sujet de mémoire. Mais prends contact avec un prof, franchement ça aide, puis pour ce qui est du mien, il a été plutôt sympatoche.

9

Master professionnel lettres modernes appliquées

Ce que vous dites sur le fait que ce diplome est mal vu m'inquiète un peu. Je ne voulais pas faire un master lettres, art et culture avec juste une spécialisation pro métiers du livre donc édition dans le lot à Nancy. J'ai eu un entretien avec mon directeur de recherche ce matin, cela s'est bien passé. Je vais pouvoir envoyer mon dossier. La pré-rentrée du M1 est visiblement le 18 septembre. Bon courage à ceux qui feront ce master pour les démarches d'ordre administratif et pour trouver votre sujet de mémoire. Le mien est à paufiner mais j'ai déjà une base sur laquelle m'appuyer. En plus, mon directeur de recherche m'a fait une très bonne impression.

Master professionnel lettres modernes appliquées

Moi ça m'importe peu que ce diplôme ne soit pas ultra spécialisé dans l'édition car ça n'est pas forcément ce qui m'intéresse mais plutôt d'avoir une idée des divers contenus professionnels non liés à l'enseignement que peuvent m'apporter ma licence de lettres.

Mais bon, je crois que ça va pas être possible pour moi cette année, je suis toujours en galère, je n'ai toujours pas de directeur de mémoire et toujours qu'une très vague ébauche de sujet. J'ai contacté une première personne, qui m'a refusé et renvoyée vers un autre prof, j'ai contacté l'autre, qui m'a demandé des précisions que je suis incapable de fournir et m'a fait prendre conscience d'à quel point mon sujet est tout pourri, j'ai renvoyé un mail disant que je n'arrivais effectivement pas à dégager quelque chose de cohérent et que j'envisageais en fait de partir totalement sur un autre sujet en me demandant si ce dernier était toujours de son ressort... Bref, je patauge dans la semoule et j'ai terriblement honte d'être aussi vague. Si la pré rentrée est le 18 septembre, je crois bien que c'est mort pour moi, tout doit être complet à l'heure qu'il est, je suis préinscrite en ligne sur le site, mais je suis découragée de m'acharner à chercher un directeur de mémoire et à affiner quelque chose alors que si ça se trouve c'est déjà complet à l'heure qu'il est. Ce que je vais faire cette année devient plus qu'incertain, j'essaie quand même de m'acharner jusqu'au bout mais vraiment peur qu'il n'y aie plus de place. Y a-t-il encore des gens dans mon cas en plein mois de septembre, susceptible de me donner une info plus optimiste (ou de me dire de carrément lâcher l'affaire car il est trop tard, les deux me rendraient service et m'aideraient sur la conduite à tenir). Je suis déjà anxieuse concernant mes études comme vous avez pu vous en rendre compte et là ça s'arrange pas. Merci.