11

Boileau, Satires, X

Oui biensur.
I) La satire, un épître entre divertissement et avertissement
II) La satire : texte comique à sujet sérieux

Boileau, Satires, X

Ca ne va pas du tout : tu ne sembles pas entrer dans le texte, mais en saisir des aspects superficiels et purement formels (si je puis me permettre de le dire)...
Peux-tu poster un plan détaillé ?

13

Boileau, Satires, X

Ce plan est correct. Mon prof de français nous l'a donné durant le cours

Boileau, Satires, X

Alors, je ne peux rien dire à ce propos !
Mais tu as dit que tu avais fait une analyse détaillée de ce texte. Peux-tu nous la soumettre ? On essaiera de trouver un "plan" à partir de là...

15

Boileau, Satires, X

Quand je dit l'analyse détaillée je fais référence aux révélés que j'ai fais ainsi que les interprétations

Boileau, Satires, X

Quand je dis l'analyse détaillée je fais référence aux révélés que j'ai faits ainsi que les interprétations

"Les révélés" ? Que veux-tu dire ?
Et où sont tes interprétations ?
D'autre part, pourrais-tu au moins nous donner le premier vers de cet extrait de la satire X ?

Boileau, Satires, X

Les révélés : contrepet involontaire pour relevés.

L'extrait part du vers 151, Alex009 nous l'a dit dans son premier message :

Supposons toutefois, qu’encor fidèle et pure,
Sa vertu de ce choc revienne sans blessure :
Bientôt dans ce grand monde, où tu vas l’entraîner,
Au milieu des écueils qui vont l’environner,

Boileau, qui ne s'est jamais marié, cherche à dégoûter ses amis du mariage;
Le texte s'inspire de Juvénal, il est tellement daté qu'il ne passe plus de nos jours. S'il fait rire, c'est aux dépens de Boileau.

Boileau, Satires, X

Merci...

Supposons toutefois, qu’encor fidèle et pure,
Sa vertu de ce choc revienne sans blessure :
Bientôt dans ce grand monde, où tu vas l’entraîner,
Au milieu des écueils qui vont l’environner,
Crois-tu que toujours ferme aux bords du précipice
Elle pourra marcher sans que le pied lui glisse ?
Que toujours insensible aux discours enchanteurs
D’un idolâtre amas de jeunes séducteurs,
Sa sagesse jamais ne deviendra folie ?
D’abord tu la verras, ainsi que dans Clélie,
Recevant ses amants sous le doux nom d’amis,
S’en tenir avec eux aux petits soins permis :
Puis, bientôt en grande eau sur le fleuve du tendre,
Naviguer à souhait, tout dire, et tout entendre.
Et ne présume pas que Vénus, ou Satan
Souffre qu’elle en demeure aux termes du roman.
Dans le crime il suffit qu’une fois on débute,
Une chute toujours attire une autre chute.
L’honneur est comme une île escarpée et sans bords.
On n’y peut plus rentrer dès qu’on en est dehors.
Peut-être, avant deux ans ardente à te déplaire,
Eprise d’un cadet, ivre d’un mousquetaire,
Nous la verrons hanter les plus honteux brelans,
Donner chez la Cornu rendez-vous aux galants ;
De Phèdre dédaignant la pudeur enfantine,
Suivre à front découvert Z(...) et Messaline ;
Conter pour grands exploits vingt hommes ruinés,
Blessés, battus pour elle, et quatre assassinés ;
Trop heureux ! Si toujours femme désordonnée,
Sans mesure et sans règle au vice abandonnée,
Par cent traits d’impudence aisés à ramasser,
Elle t’acquiert au moins un droit pour la chasser.

Boileau, Satires, X

Delia a écrit :

Les révélés : contrepet involontaire pour relevés.

L'extrait part du vers 151, Alex009 nous l'a dit dans son premier message :

Supposons toutefois, qu’encor fidèle et pure,
Sa vertu de ce choc revienne sans blessure :
Bientôt dans ce grand monde, où tu vas l’entraîner,
Au milieu des écueils qui vont l’environner,

Boileau, qui ne s'est jamais marié, cherche à dégoûter ses amis du mariage;
Le texte s'inspire de Juvénal, il est tellement daté qu'il ne passe plus de nos jours. S'il fait rire, c'est aux dépens de Boileau.

Je ne suis pas d'accord : tu vas mettre à la poubelle la moitié de la littérature du XVIIème avec ce principe de "caducité". Qu'importent les thèmes, c'est leur mise en oeuvre qui compte. Boileau a laissé des vers sublimes; mieux que quiconque a cette époque, il a su faire passer dans ses vers la force, la concision et le sens de la formule des écrivains antiques dont il s'inspirait.  Quant au thème, il est aussi traité par Molière dans L'Ecole des Femmes, Les Femmes Savantes, le Misanthrope, etc... Pièces dépassées ?

20

Boileau, Satires, X

Merci pour ces quelques éléments que je pourrais dire lors de mon oral
D'autres réponses svp ?