41

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Apres avoir vu de nombreux post concernant le début de l'invention j'aurais une question a poser : le sujet disait : '' vous imaginerez un dialogue entre deux critiques littéraires au cours d'un Débat sur la poésie''

Je me questionne alors sur le mot Débat ... fallait-il vraiment présenter cela de manière Présentateur , 'critiqueur '1 et 2 ou pas...
Personnellement j'ai commencé mon texte par une petite phrase d'accroche histoire de ... :
''Deux hommes faisant parti d'un groupe de lecture se croisent dans un salon de thé et évoquent leurs opinions sur la poésie'' .

Le fait de ne pas présenter ça en tant que Débat a proprement dit est-il passible de sanction?
( je trouve que le sujet est respecté pour ma part mais je n'ai pas fait comme beaucoup d'entre vous l'ont fait et avec du recul je trouve ça stressant !)

42

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Deepika a écrit :

Un débat c'est certes un temps de parole pour l'un et un temps de parole pour l'autre . Sauf que j'ai fais un dialogue . C'est a dire : comme des amis qui se parlent.

J'ai fait comme toi, rassure toi. Et je ne pense pas qu'on est faux, un débat peut très bien être une discussion entre ami, et pas seulement un débat d'hommes politiques (par exemple) que l'on voit à la télévision. Les deux approches sont justes je pense.
(cela répond aussi à Cailloux1)

43

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Non, vous inquiétez pas pour ça, un débat a plusieurs formes. Ce que je sais pas, par contre, c'est si vous allez être pénalisés pour la phrase de départ, ou si c'est moi qui vais l'être pour avoir débuté in medias res...

44

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Moi j'ai tout simplement oublié de mettre une phrase de départ x) comme ça au moins... --"

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Ola!
Alors je me jette et explique quels arguments j'ai avancés dans mon sujet d'invention,
Avec l'espoir d'une réponse constructive rapidement! merci d'avance!

- Déja, il m'a parut très important de situer l'action dans un cadre spatio-temporel. J'ai donc décidé que l'action se passerais au lendemain de la 2ème guerre mondiale. Explications: nos deux critiques litteraires bossaient dans le même journal mais on étaient séparé par la guerre, il se retrouve dans un café parisien pour écrire un nouvel article qui traitera de la poésie engagé de tout temps (rapport à la poésie de résistance survenue récemment!)

- Ensuite, les noms des personnages me semblaient important : j'ai donc dit hugo (rapport victor hugo) pour le critique engagé et théophile (rapport théophile gautier) pour le critique esthétique.

-Argument de théophile (poésie plus que seulement de l'utile et de la critique) :
. Métrique avec l'art poétique de boileau
. "L'art pour l'art"
. le parnasse
. "Il n'y a de vraiment beau que ce qui est inutile..."
. poème parfait : la ballade de françois villon
. musicalité par des allitérations : "qui sont ces serpents qui siffle sur nos têtes"
.le lyrisme

-Argument de hugo (poésie se doit d'être utile et critique seulement) :
. mort des poètes tel que desnos
. romantisme
. Victor hugo dit " "après la philosophie vient l'action"
. possibilité de non respect de la metrique : " j'ai disloqué ce grand niais d'alexandrin"
. le desastre de lisbonne de voltaire
. poète guide

- Conclusion des deux :
. la poésie englobe les 2 définitions
. le poète a un rôle marginal ("Exilé au milieu des huées , ces ailes de géant l'empêche de marcher" baudelaire)
il se fait guide mais aussi inventeurs, plaisant et innovateur donc tout ce qu'il fera sera magnifique!

-Voila! j'espère que vous remarquerez toutes les subtilité tel que le cadre spatio temporel ainsi que le noms des personnages. J'étais très fière d'une de mes phrase du début que j'ai cité comme si le personnage le disait car c'est une réplique de thêatre:

Théophile a rejoint hugo et lui explique qu'il a du s'exiler pendant la guerre car il n'aimait pas la littérature nazi et il dit nottament : "J'ai bien peur que les petis hommes redoutent les petits écrits" (réference beaumarchais!)

46

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Salut a toi Pinku.
Pour ma part , j'espere que tu t'es pas autant attardé sur le cadre sapatio-temporel car le sujet ne mentionné pas d'en creer un ( même si le faire est -je pense- une bonne accroche) mais si longue peut amener a un hors sujet ... ( on se moque de l'histoire de tes perso , on veut voir ton argumentation^^)

-donner des noms aux personnages ... j'y est pensé mais après tout a quoi bon ( j'espere pour toi que tu n'as pas écris leurs noms de la sorte

Hugo dit: - blablabla
car c'est Hs c'est du théâtre.)
-Après question Arguments je peux pas trop t'aider ( tant qu'on a pas une correction sérieuse de prof' apres tout on peut pas juger ) mais sa m'a l'air correct
-jespere que t'as pas écris Conclusion dans ton invention sa le ferrais pas ^^' ( sur ce point je ne suis pas d'accord avec toi , la seule bonne définition de poésie est chez le 2eme ( le sujet précise que celui-ci ne dénigre pas les arguments du 1er mais qu'il les accepte pour rajouter d'autres détails a cette définition => c'est mon opinion et j'ai vu le sujet comme tel).
-Utiliser une citation d'une oeuvre sans guillemets dans un devoir est risqué , le correcteur peut bien le prendre tout comme mal (plagiat si on abuse^^) . ( présenté comme ça deja sa l'aurait mieux fait pour ma part : Comme dirait beaumarchais ''xx'' .

47

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Oh non, je viens de voir deux corrections et ils mettent une petite phrase en intre genre "deux critiques débattent à l'occasion du festival machin, ils ne sont pas d'accord sur la poésie".

Par contre, je pense que faire dérouler la scène après la guerre est une mauvaise idée car tu te prives de toute la période surréaliste, très importante. Si tes arguments pour la 1ere partie sont excellents, ceux de "hugo" sont trop flous, ou à côté de la plaque (quel rapport entre Candide de Voltaire et la poésie ?).

Pour les noms je ne peux rien dire : les mieux s'appellent Jean d'Ormesson (esthétique) et Eric Zemmour (utile) ^^

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Cailloux,
merci pour ta réponse donc j'y re-répond
Mon accroche avec l'histoire que je raconte au début fait une dizaine de ligne à peine, donc ca va.
Ensuite, j'ai bien attention a ne pas faire comme au theatre car c'est un dialogue donc c'est plutôt du "dit hugo" , "s'exclama théophile avec fougue" ... Et pas de tirets etc...
La phrase de beaumarchais provient du theâtre or on bosse sur la poésie c'est pour ça que je ne voulais pas la mettre en citation mais plutôt en référence pour montrer ma culture..
Et la conclusion est encrée dans ma discussion elle , elle n'est pas à part donc ça aussi ca va.
voilà! mais merci pour tes commentaires 

Et gladsou,
Le surréalisme c'est à la fin de la 1eme guerre mondiale donc ca rentre ..
en faite, voltaire est aussi un poète il a écrit "désastre a narbonne" qui est une poésie et comme il est très méconnu en poésie je me suis dis que j'allais le mettre pour étaler tout mon talent (hmmm,hmm, talent qui n'existe pas aha) ! 

49

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Pinku je re-répond a ta réponse !
10 lignes pour un sujet d'invention ( qui doit faire deux pages minimum mais vu que c'était un dialogue , et que la présentation prend de la place je pense qu'on attendait au moins trois ...) Je pense que c'est trop...

Et ... désolé mais je pense que t'as confondu dialogue et théatre parce que dans un pure dialogue y a pas de 'hugo dit' mais Juste un tiret sans dire qui est l'orateur. ''s'exclama t avec fougue'' => ... didascalie = théatre encore           ...

Pour la phrase ... les guillemets manquent quand même a mon goût
Pour la conclu c'est bien n'empeche !

Personnellement je me suis pas attardé sur les courant littéraires ( n'étant pas calé en la matière ) donc je ne peux répondre a gladsou.

50

Bac français 2012, séries S et ES - Sujet d’invention

Vous auriez le lien de la correction de l'écrit d'invention ? Je n'ai vu que celui sur l'Etudiant, qui n'est pas très développé.  Sinon, voilà un petit résumé de mon texte. Qu'en pensez-vous ? 


Introduction : j’ai mis un peu de narration, en expliquant très rapidement la situation. Deux hommes qui avaient beaucoup fait parler d’eux pour leurs critiques enflammées dans divers journaux, sont réunis sur un plateau de télévision. Le présentateur rappelle brièvement l’objectif de ce débat (j’ai utilisé le style indirect), celui de confronter les points de vus concernant l’utilité du genre poétique.

- Le premier homme prend la parole et expose rapidement la situation actuelle : les écrans prennent de plus en plus d’importance aujourd’hui, télé, ordinateur… et les jeunes, attirés par la télévision, sont très touchés par ce problème. Télé-réalité, loto, jeux télévisés, tout contribue à leur enlever tout esprit critique. La poésie est un moyen efficace pour remédier à ce problème. Son unique but est de faire réfléchir. Les poèmes sont courts, on peut facilement en lire plusieurs et être amené à réfléchir de façon plus approfondie en peu de temps. C’est là la fonction de la poésie.  Par ailleurs elle dénonce de façon sévère une époque et cela permet de faire réfléchir le lecteur. Exemple : « Fable ou Histoire » de Victor Hugo, on s’interroge sur la légitimité de Napoélon III.

- Le deuxième homme répond que la vision du premier est très réductrice, et si la poésie sert effectivement à dénoncer, elle a d’autres fonctions. Elle a pour but de nous faire rêver. Exemple : « Aube » de Arthur Rimbaud, qui accumule les images et anime la nature. Le rêve est important pour oublier un peu la crise. Et, d’ailleurs, Victor Hugo l’a dit, le poète est « L’homme des utopies ».

- Le premier homme répond : mais le monde n’est pas un rêve. Et si vous voulez vraiment rêver, lisez plutôt un roman. La poésie doit nous confronter au réel, dénoncer. Il y a parfois des chutes brutales qui font pleinement réfléchir le lecteur, et attirent notre attention. Exemple : « Le dormeur du Val » d’Arthur Rimbaud, face à ce choc le lecteur est amené à réfléchir sur la nécessité ou non de faire la guerre.

- Le deuxième homme propose de laisser cet argument de côté et parle plutôt de versification, en demandant s’il connait seulement la notion d’«alexandrin ». La versification donne une musicalité au poème, qui nous enchante. « J’ai l’impression d’entre une musique, un flot de notes »…. Deux citations : Verlaine « de la musique avant toute chose » et Queneau « bien placés, bien choisis / quelque mots font une poésie ».  Cette versification permet au poète d’exprimer ses sentiments, elle n’a donc pas pour unique but de nous faire réfléchir. Certains poèmes ressemblent même à des chansons. Exemple : « Le pont Mirabeau » Apollinaire.

- Le premier homme affirme que oui, le poète exprime ses sentiments, mais à quoi cela sert-il ? Même l’expression des sentiments permet de faire réfléchir, d’éveiller l’esprit critique. La tristesse peut représenter le mal-être d’une époque. On se demande pourquoi le poète va mal, pourquoi il est aussi triste, on essaie de comprendre son chagrin et le comportement des autres envers lui.  On s’interroge sur l’humanité et les sentiments humains. Cela nous fait donc bien réfléchir, tout se ramène à cette unique fonction.

- Deuxième homme : Et Prévert, dans « L’Amiral », pensez-vous qu’il nous fait réfléchir ? => non il manie juste la langue de façon inhabituelle, pour jouer avec les mots.

- Premier homme : Et l’araignée que Victor Hugo aime, et le poux de Lautréamont, et le peigne que Germain Nouveau décrit comme un « grand seigneur », ne nous font-ils pas réfléchir, ne remettent-ils pas en cause notre vision du monde ?

- Le deuxième homme conclue : il admet que son adversaire sait argumenter, fait preuve d’esprit. Il dit quelque chose comme « vous avez réussi à montrer que chaque poème peut nous faire réfléchir, que c’est une forme particulière, qui nous pousse à réfléchir davantage. Que chaque thème est au service de la réflexion. Mais, finalement, sans vouloir vous manquer de respect, vous n’avez pas réussi à nous démontrer votre point de vu. Certes, chaque poème fait réfléchir et éveille l’esprit critique, mais ce n’est pas l’unique fonction de la poésie.

Conclusion : le présentateur les remercie pour ce débat très instructif et les deux critiques quittent le plateau.