"Tout" dans "tout ce que"

Bonjour!

Ce "tout" est un vrai casse tête déjà rien que pour trouver sa nature!

Mais je ne fais pas appel à vos connaissances en matière de grammaire pour identifier la nature de "tout", je me pose des questions lorsque ce satané "tout" est devant un "ce que"...

Voici deux phrases:

1) "On en faisait tout ce que le vice, la honte, l'impuissance engendrent de plus mystérieux" [Balzac]

2) "Tout ce que j'ai, c'est un espace tour à tour enneigé ou brillant, mais jamais habité." [Char]


1) Quelle est la fonction de "ce que ..." ? Doit-on l'englober avec "tout"? Est-ce une subordonnée? Et peut-on considérer que "que" ait une fonction?

2) Ici, la phrase est pseudo clivée, mais quelle est la fonction de "tout"? La fonction de "Tout ce que j'ai" semble être attribut de "espace". Mais comment considérer "ce que" ?, ils sont dans une structure présentative.


En fait, mes questions sont très floues.

Si quelqu'un se sent juste d'identifier dans ces deux phrases toutes les fonctions... ce la m'aiderait beaucoup. Le capes est dans une semaine et je doute encore sur des points comme ça...

"Tout" dans "tout ce que"

Bonsoir.

J'analyserais ainsi.
Mais vous aurez sans doute d'autres réponses plus complètes ou plus pertinentes.

tout : adjectif indéfini, précédant et déterminant ici le pronom démonstratif neutre ce, lui-même antécédent du pronom relatif COD que.

Dans la phrase 1, que est COD de "engendrent".

Dans la phrase 2, que est COD de "ai".

L'ensemble "Tout ce que j'ai " ne me semble pas attribut, puisque repris, si l'on veut être analytique, par le pronom sujet c' du présentatif, l'attribut de ce pronom sujet étant "un espace..."

"Tout" dans "tout ce que"

Merci pour votre réponse.

Alors vous pensez que "tout" est un adjectif dans les deux phrases?
Des amies à qui j'ai posé la question penchent pour un déterminant.

Finalement quelle est la fonction de "Tout ce que j'ai" (qui est une proposition ^^) dans la phrase?

Etant donné que c'est une semi-clivée peut-on analyser la phrase de manière canonique ou justement préciser que sa forme est particulière?

4

"Tout" dans "tout ce que"

"Tout" ne peut avoir que l'une des quatre natures suivantes : adjectif indéfini, adverbe, pronom indéfini ou nom commun !
Dans les exemples sus-cités, "tout" me semble jouer le rôle d'un adjectif indéfini.

"Tout" dans "tout ce que"

ou adjectif qualificatif :

Adjectif qualificatif
L'adjectif qualificatif tout a le sens de « complet », « entier », « au plus haut point », « unique ». En règle générale, il accompagne un nom singulier. […]
◦Les enfants ont mangé tout mon gâteau. (complet, entier)
◦J'ai passé toute la journée à jouer avec ce ballon. (complet, entier)
◦Il avait un oiseau pour toute compagnie. (unique)
◦Ce paysage est de toute beauté. (au plus haut point)

Tout peut parfois accompagner des noms qui s'écrivent toujours au pluriel (épousailles, fiançailles, etc.).

Adjectif indéfini
L'adjectif indéfini tout a le sens de « chaque », « sans exception », « n'importe quel ». […]
◦Toute personne présente doit remplir ce formulaire. (chaque)
◦Tous les directeurs étaient présents à la réunion. (sans exception)
◦Toutes les ampoules de ces lampes sont rouges. (sans exception)
◦Tout effort sera récompensé. (n'importe quel)

http://www.noslangues-ourlanguages.gc.c … 1-fra.html

"Tout" dans "tout ce que"

Ah oui, dans ce cas, il me semble que "Tout" ici sont adjectifs qualificatifs.


Attention par contre, "tout" peut tout à fait être déterminant indéfini (sauf si c'est ce que certains nomment "adjectifs indéfini", dans les classes on préfère maintenant le terme "déterminant" moins sujet à confusion).
Merci pour vos réponses

"Tout" dans "tout ce que"

Non, il ne s'agit pas d'un adjectif qualificatif dans la première phrase.   
"On en faisait tout ce que le vice, la honte, l'impuissance engendrent de plus mystérieux"
= "On en faisait toutes les "choses" que le vice, la honte, ...
C'est bien un déterminant indéfini.

Par contre oui pour la seconde :
2) "Tout ce que j'ai, c'est un espace tour à tour enneigé ou brillant, mais jamais habité."
= L'unique "chose" que j'ai, c'est...