1

Études supérieures et apprentissage du japonais

Bonjour,
Je suis actuellement en première littéraire. Je suis très intéressée par les langues étrangères (j'envisage ainsi des études mêlant les langues vivantes et l'art+ des études à l'étranger). J'apprends déjà l'anglais(depuis la primaire) et l'espagnol (depuis le collège) mais il se trouve que depuis presque un an maintenant, je me suis lancée dans l'apprentissage du japonais qui est devenu, je pense, ma langue favorite. Le problème est que mon lycée ne la proposait pas, j'ai donc décidé de l'apprendre par moi-même et il était assez difficile de combiné mon travail scolaire et la découverte de ce nouvel univers. Pensez-vous qu'il me serait possible de l'approfondir seulement durant mes études supérieures si je souhaite l'utiliser dans un futur métier???

                    Si quelqu'un lit ce message et peux me donner des pistes, j'en serai ravie 
                                                Merci d'avance, anonyme23

2

Études supérieures et apprentissage du japonais

Bonjour,


Ayant également découvert les joies du japonais, je me suis un peu (beaucoup) renseignée sur la question, alors je peux te donner quelques pistes. Il y a en fait trois grandes options qui s'offrent à toi. Tout dépend du type d'établissement que tu comptes intégrer.


- D'abord, il y a le choix de la prépa. C'est le chemin que je m'apprête à suivre. Les voies économique et littéraire sont les plus indiquées pour l'étude des langues. Puisque que tu as la chance d'avoir déjà un niveau en japonais (lequel sera encore meilleur d'ici deux ans), tu pourras choisir de l'étudier en LV2. Le seul désavantage de cette option étant que l'étude d'une LV3 est impossible, tu seras obligé(e) d'abandonner l'espagnol.


- Ensuite, il y a la fac. Ici, deux filières possibles : une plus littéraire, l'autre plus "terre à terre" (la rime n'était pas voulue ). Je ne sais pas où tu habites, mais, en région parisienne, la seule université à proposer ces cursus, c'est Diderot (Paris VII).

La licence LLCE Japonais propose, comme son nom l'indique, l'étude de la langue, de la littérature et de la culture nippone. Passionnant mais restrictif, étant donné qu'on ne fait vraiment que ça (enfin, il est normalement possible d'étudier une autre langue en option). Le principal débouché est l'enseignement, bien que tu puisses aussi te rediriger vers la traduction.
Tu peux également suivre cette licence à l'INALCO.

La licence LEA est un croisement entre l'étude du japonais et d'une autre langue. La plupart du temps, les couples de langue choisis sont Anglais/autre langue, donc, dans ton cas, Anglais-Japonais. Filière passionnante d'après ce que j'en ai entendu, c'est d'ailleurs là que je me serai dirigée si je n'avais été affectée nul part. Etude de l'anglais et du japonais, donc, accompagnée de cours de droit, de marketing, d'économie, mais aussi de civilisation.
Toutefois, il est important de rappeler qu'une licence LEA seule est vraiment insuffisante pour prétendre à un poste vraiment intéressant. On peut donc poursuivre à l'ESIT, en école de journalisme, en école de commerce, ou simplement en master LEA...


Voilà, je pense avoir tout dit. N'hésites pas si tu as d'autres questions !


EDIT : Apparemment, tu es intéressée par l'art. En hypokhâgne (prépa littétaire, donc), tu peux choisir une option Histoire des Arts (ou même cinématographique), et tenter le concours de l'Ecole du Louvre. Pour ce qui est du reste, je ne m'y connais pas au niveau des métiers artistiques, mais, ce qui est sûr, c'est que si tu débarques au Japon avec le diplôme du Louvre en poche, tu auras du monde à tes pieds

3

Études supérieures et apprentissage du japonais

Je te remercie pour tes conseils, j'en tiendrai compte dans mes recherches futures...   Ce que je vais dire maintenant va sans doute rejoindre un peu ce que tu as voulu dire dans ton message mais je me demandais aussi si je ne pourrai pas me lancer dans des études spécifiques aux langues puis dans des études artistiques (ou l'inverse) pour enfin exercer un métier dans le secteur de l'art dans lequel j'aurais recours aux langues quitte à ce que je l'exerce directement à l'étranger!? (Désolé si ce n'est pas très clair!!!  )

4

Études supérieures et apprentissage du japonais

Je crois avoir saisi

Je pense qu'il est préférable pour toi de te consacrer à l'étude des langues en premier cycle (de la première à la troisième année d'études supérieures) avec une mineure Histoire des arts (en option en prépa ou en UE de découverte à la fac), puis de rentrer dans une école d'art. J'ai peur que si tu te lances tout de suite dans des études d'art, les langues soient reléguées au second plan.

J'ai bien compris ta question ?

5

Études supérieures et apprentissage du japonais

oui, tu as bien compris. Je te remercie pour tes conseils, j'en tiendrai sans doute compte pour mes choix futurs 

6

Études supérieures et apprentissage du japonais

Aucun souci ! N'hésites pas à me contacter en MP si tu as besoin de plus d'informations

7

Études supérieures et apprentissage du japonais

Si tu désires étudier la langue et la civilisation japonaises, alors cap sur Lyon III, où tu pourras suivre les cours du Très-Vénérable et Sérénissime M. Gollnisch !  Bien-pensants s'abstenir.

8

Études supérieures et apprentissage du japonais

Amphitryon a écrit :

Bien-pensants s'abstenir.

C'est à dire ?
Pas de raison pour que je ne m'informe pas aussi, dans le cas éventuel d'un retour à la fac après la prépa !

Études supérieures et apprentissage du japonais

Gollnisch était le bras-droit de Jean-Marie Le Pen, quand celui-ci dirigeait le FN.
Il est comment, d'ailleurs, en tant qu'enseignant ?

10

Études supérieures et apprentissage du japonais

Human a écrit :

Gollnish était le bras droit de Le Pen, lorsque celui-ci dirigeait le FN.

(complètement refroidie)