Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

Bonjour,

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

"Il va à la piscine."

              Complément essentiel de lieu.

"Il s'était fait une loi de ne jeter ses filets que quatre fois seulement."

                                                                   CCmanière ? ou autre CC ?


Merci !

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

grizzli a écrit :

Bonjour,

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

"Il va à la piscine."

              Complément essentiel de lieu. OUI

"Il s'était fait une loi de ne jeter ses filets que quatre fois seulement."

                                                                   CCmanière ? ou autre CC ? Il  ne peut pas être supprimé ou déplacé, donc complément essentiel de temps.


Merci !

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

Je ne suis pas d'accord ; quatre fois seulement n'est pas appelé par la construction du verbe et il peut être supprimé (bien que ce ne soit pas un critère absolu). En fait il y a deux compléments imbriqués : 1° ne ... que renforcé par seulement quatre fois. L'un comme l'autre ne sont pas vraiment des compléments de temps, plutôt des compléments de manière pour le premier, de mesure ou d'estimation pour le second.

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

Merci pour votre réponse

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

Pouvez-vous vérifier avec moi quelques fonctions ?

"L'ami qui était souvent avec eux, c'était la pauvreté."
                                                                COD

"Il n'est pire tourment que sa présence obsédante."
                                               COD ?
"Les Troyens de leur côté fuient".
                        Là je ne vois pas trop, un complément mais lequel ??

Merci !

Aucune proposition ?  ;-(

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

L'amie qui était souvent avec eux, c'était la pauvreté.
Il ne peut s'agir d'un COD... Le verbe être n'a jamais de COD. Il est ici suivi d'un attribut du sujet (le pronom c', qui renvoie à  l'amie).
Moins analytiquement, on dira que c'est le "régime" du présentatif "c'était".

Les Troyens de leur côté fuient.
De  leur côté = quant à eux, en ce qui les concerne.
C'est un CC. Je dirais sous toute réserve CC de propos.

Mais attends d'autres avis.
j'avoue que la deuxième phrase, en particulier  (Il n'est pire tourment que sa présence obsédante.) ne m'inspire pas du tout !

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

Merci pour ta réponse ! La première phrase était évidente, j'aurais dû y penser.

Complément circonstanciel de propos ? Je n'en avais jamais entendu parler...

8

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

Es-tu sûr que le "que" de la deuxième phrase n'est également pas souligné ? Si c'est le cas, je pencherai pour une proposition subordonnée relative déterminative (ou restrictive), à valeur adjectivale (épithète liée).

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

"Il n'est pire tourment que sa présence obsédante."

J'y vois un complément du comparatif pire.  Cela commence avec un présentatif, il n'est tourment, et continue avec une comparaison pire que sa présence obsédante.

10

Pouvez-vous me confirmer les fonctions suivantes ?

"Il n'est pire tourment que sa présence obsédante."

Complément du comparatif. Ce complément est une proposition subordonnée introduite par "que" elliptique des éléments qui figurent déjà dans la proposition principale.