1

Servir de rien. Souhaiter de...

Après détester de...

Encore dans Mauriac :

"Mais alors sa ruse ne lui avait servi de rien..."
Plus loin :
"Elle souhaita de tomber morte".

Il abuse un peu avec ses de!

Servir de rien. Souhaiter de...

Cette construction est certes moins fréquente à l'oral qu'à l'écrit, mais souhaiter suivi d'un infinitif se construit avec ou sans la préposition de, sans nuance de sens.

Alors que, pour la première citation, Hanse note : ne servir à rien (courant) ou (plus littéraire ou archaïque) de rien.