Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Ceux qui jugent et qui condamnent disent la peine de mort nécessaire...

Bonsoir,

Pour donner plus de force à son dernier argument, que propose Hugo dans les phrases ? Expliquez.

La phrase est : "Nous signalerons pourtant un fait entre mille, parce qu'il est le plus récent. Au moment où nous écrivons, il n'a que dix jours de date. Il est du cinq mars, dernier jour de carnaval. A Saint-Pol, immédiatement après l'exécution d'un incendiaire nommé Louis Camus, une troupe de masques est venue danser autour de l'échafaud encore fumant"

Je pense qu'il y a un sous entendu, mais je ne trouve pas... Merci pour votre aide

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Ceux qui jugent et qui condamnent disent la peine de mort nécessaire...

je ne vois pas quel sous-entendu. Hugo propose un exemple récent et concret pour illustrer le fait qu'avec la peine capitale on banalise la mort humaine et on n'effraie plus du tout le peuple (qui fait la fête alors qu'un homme vient d'être exécuté)