À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

Bonjour à tous !

Je suis une élève de 1re L et j'ai un sujet de dissertation à faire pour vendredi. Je m'y prends tard certes cependant je n'arrive pas à cerner le sujet et le comprendre. Voici le sujet :

À quelles conditions la réécriture d'une oeuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

Voici le corpus :

A- William Shakespeare - Macbeth (acte I, scène 7)

B- Alfred Jarry - Ubu Roi (acte I, scène 7)

C- Eugène Ionesco - Macbett

J'espère de tout cœur avoir quelques réponses de votre part car j'en ai vraiment besoin. Je vous remercie d'avance pour votre aide qui saura m'éclairer. (En tout cas je l'espère.)Il est maintenant trop tard pour que je rédige cette dissertation. Je vous remercie tout de même d'avoir pris la peine de lire mon sujet. Merci à tous.

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

Bonjour à tous et à toutes !
Voilà j'ai une dissertation dont le sujet est

À quelles conditions une réécriture peut-elle être une création?
Mon corpus de texte est composé de :

- Le loup et le chien, d'Esope
- Le chien et le loup, de Phedre
- Le loup et le chien, de La Fontaine
- Le chat le chien et le loup, de Maxime Lery

Et là vraiment... le sujet pour moi est aussi clair que du jus de chaussettes !!! 
Je suis en premiere L, et on a commencé le theme des réécritures que quelques jours avant les vacances ... on n'en est donc qu'au tout début, on aborde à peine les notions ... je suis donc dans le brouillard!!
Je vous remercie d'avance!!

3

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

BOnsoir PanAmePanAme (Padam ! Padam !),

Alors, voici le monstre :


À quelles conditions une réécriture peut-elle être une création?

Alors, avant quoi que ce soit, il faut comprendre le sujet et tous les termes du sujet.

 

1) Sais-tu ce qu'est une "ré-écriture" ? C'est un terme qui désigne l'acte de reprendre un thème, par exemple la fable (mythique) du chien et du loup créé par Esope - certainement à partir de récits oraux anciens traditionnels -, et de le ré-écrire. Lis cet article.

C'est donc "donner une nouvelle version d'un texte déjà écrit"
Ou "Réinventer, donner une nouvelle vision de quelque chose."

Ce n'est pas une Parodie (qui a une perspective plus distante au texte copié).

2) Maintenant, le mot "création" : qu'est-ce que créer, pour un écrivain ? C'est "inventer" ; c'est faire quelque chose de nouveau.

Eh la ! Oups !... N'est-ce pas étrange cela : "création" signifie "invention", 'produire une chose nouvelle" alors que (mon Dieu !) "ré-écrire" renvoie à un acte de reproduction, de retranscription. Par conséquent : est-ce possible de "créer" en pratiquant de la "réécriture" ? Telle est la question.

De là, à toi de réfléchir : qu'est-ce que créer en littérature ? Est-il possible de créer tout en réécrivant ?

Bon courage !

4

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

Ooh merci beaucoup de m'avoir éclairée! J'y vois déjà mieux ! 
Je crois avoir compris le sujet, je crois que ça va m'aider à démarrer, et puis une fois partie ça ira tout seul!

Merci encore

5

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

Re-Bonjour Mozart62000

Voilà depuis tout à l'heure j'ai retravaillé sur ma dissertation, et gràce à ton message, des idées me sont venues, alors je te les expose ! Pourrais tu simplement me dire si je suis sur le bon chemin? si c'est le cas tant mieux je crois avoir compris!!

Il est possible qu'une réécriture soit une création :
- Si l'auteur garde son style propre, si il ne cherche pas à écrire de la même manière que le texte d'origine.
- Si il s'inspire mais qu'il ne COPIE PAS! Le premier texte lui donne des idées; il rebondit par rapport à ce texte.
- Connaissance enrichie gràce aux textes lus, donc on est forcément influencé par des textes déjà rencontrés, mais celà n'empeche pas de CREER. Principe de la culture.
- Objectif d'un texte (notamment des fables) = faire réagir, ou du moins réfléchir,donc si il y a des réécritures, c'est que l'objectif a été atteint : le texte a fait réagir des gens, et mieux il les a fait écrire!

Donc voilà a peu pres les grandes lignes que j'ai trouvées... pas trop hors sujet?
Merci beaucoup d'avance 

6

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

J'aurai besoin d'aide pour ma dissertation , le sujet étant :

A quelles conditions la réecriture d'une oeuvre littéraire devient elle une création à part entière ?

Je ne sais quel plan adopter , et je ne sais pas non plus sur quels auteurs m'appuyer ... 

Merci d'avance .

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

bonjour,je travaille aussi sur:

A -Le loup et le chien, d'Esope
B- Le chien et le loup, de Phedre
C- Le loup et le chien, de La Fontaine
D- Le chat le chien et le loup, de Maxime Lery

la question au quel je dois répondre est la suivante:Dites quel grand principe de réecriture est mis en oeuvre dans les textes B,C et D.

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

8

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

bonjour et tout d'abord bonne année 2008 a tous

je suis moi aussi en 1°L
et je doit rediger une dissertation, celle ci:

a quelles conditions une reecriture peut  elle  etre une creation?

mais le probleme c'est que je n'est pas d'exemples a part une des reecritures d'esopes par la fontaine puis par anouilh mais vous comprendrez que ce n'est pas suffisant de plus je n'ai pas lu d' oeuvres qui ont ete reecrite apar celle de la fontain!

pouvez vous m'aider?

merci d'avance

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

Bonsoir à tous !

Je reviens épuisé d'un devoir de 4 heures avec comme impression... le vide, le néant, le Rien absolu ! Je regarde par-ci par-là et je remarque que le plan de ma dissertation n'est jamais similaire à aucune des différentes propositions... Je crains le Hors-Sujet, qui semble vraiment coller avec mon traitement personnel !

Texte A - SHAKESPEARE. Macbeth, acte I, scène7 (1606).
Texte B - Alfred JARRY, Ubu Roi, acte I, scène 7 (1896).
Texte C - Eugène IONESCO, Macbett (1972).

J'ai opté pour la dissertation, dont voici l'énoncé: "A quelles conditions la réécriture d’une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ? Vous construirez votre réponse en vous appuyant sur les textes du corpus ainsi que sur vos connaissances et lectures personnelles". J'avoue ma crainte d'être totalement à côté de la plaque mais bon... Si vous pouviez ou confirmer ou dissiper mes doutes, ce serait gentil de votre part !

* ANALYSE DU SUJET:

          > Analyse des mots-clés

A quelles conditions = Dans quelle mesure, Quand ? Qu'est-ce qui fait qu'une réécriture est une création à part entière ?

Réécriture d'une oeuvre littéraire = Transposition, parodie, pastiche, allusion, référence. Réécrire: juger, interpréter, faire participer le lecteur, inventer. L'auteur réutilise une oeuvre pour nourrir son propre écrit. Intertextualité = relations entre les oeuvres. Il peut le laisser intact ou le transposer/adapter/transformer dans une perspective nouvelle.

Création = Détachement = Particularités propres. ORIGINALITE, elle n'est pas une simple réécriture mais devient création ! Oeuvre particulièrement transformée...

* FORMULATION DE LA PROBLEMATIQUE

          > Reformulation de la thèse

La réécriture est une invention qui permet aux écrivains de manifester leur originalité à travers leur réécriture.

          > Problématique

Dans quelle mesure l'acte de réécriture devient-il propice à l'originalité, manifeste-t-il le talent inventif de l'écrivain ?

* CONSTRUCTION DU PLAN

I- La réécriture permet à l'auteur d'exprimer une subjectivité, il se place par rapport à ce qu'il réécrit.
     a) Il peut faire référence pour illustrer son propos, pour égayer son argumentation et ainsi s'inscrire dans une tradition littéraire ;
     b) Réécrire s'apparente à un moyen, pour l'écrivain, de rendre hommage à ses aînés, leur témoigner de sa reconnaissance ;
     c) Au contraire, il arrive que l'auteur réécrive dans une intention satirique, il cherche à se moquer et à se démarquer des modèles.

II- La réécriture n'est pas une simple imitation, elle s'apparente à une interprétation de l'auteur qui s'interroge sur les textes qu'il fréquente, sur leur sens.
     a) L'écrivain tient lieu de juge, il porte une appréciation implicite par la modification du texte initial ;
     b) La réécriture illustre une volonté de l'auteur d'entériner un changement de mentalités ;
     c) Ce processus de réécriture amène la littérature à la construction de mythes littéraires, dont la morale et la psychologie permet au lecteur de réfléchir sur le monde dans lequel il évolue.

III- Finalement, réécrire permet une lecture originale qui peut aussi bien concrétiser une lecture savante qu'une lecture naïve.
     a) L'auteur fait participer le lecteur et l'oblige à adopter un double-regard ;
     b) Dans l'acte de réécriture, l'auteur réinvestit des thèmes et archétypes littéraires propices au divertissement du lecteur ;

Plus je la relis, et plus je sens le décalage entre la question et le développement. Il me semble par ailleurs que l'organisation de cette dissertation est plutôt décousue, éparse et prête à répétitions ! Je doute du bien-fondé de certaines I.D. du 1er axe et de la légitimité du dernier axe.

Le plan à adopter était bien thématique, non pas dialectique ?

Merci pour tous vous jugements, ils me seront bien utiles,
Zadek

10

À quelles conditions la réécriture d'une œuvre littéraire devient-elle une création à part entière ?

Bonsoir Zadek,

Comme toujours la problématique est fondamentale : A quelles conditions la reprise d'un sujet ou d'un thème littéraire échappe-t-elle à la copie pour accéder au statut d'oeuvre originale ?

Il en découlait un plan thématique.

Je regrette que tu n'aies pas abordé l'aspect essentiel de la rivalité, du concours dans la réécriture : les Anciens reprenaient un même sujet pour faire étalage de leur habileté, de leur art, de l'originalité du traitement par rapport à leurs devanciers ou leurs contemporains...

Cela dit, tes deux premières parties sont consistantes même si elle ne cernent pas de très près le sujet.

La partie 3 ne me paraît pas très claire. Je pense que la réécriture met le lecteur/spectateur en position de juge.