Emplois du conditionnel

Bonsoir,
Trois jours après le coup d'État qui est survenu au Mali, la  CDEAO s'est réunie en côte d'ivoire en session extraordinaire, et a demandé aux putschistes de retourner à l'ordre constitutionnel sous peine d'un embargo.
Quand les journalistes ont tendu leur micro à un technocrate Malien, il a dit que << la sanction de la CDEAO serait lourde pour le mali>>.

Alors que la sanction devrait entrer en vigueur 3 jours plus tard.
<< la sanction de la CDEAO serait lourde pour le mali>>.
Pour quoi le conditionnel (serait)? est-il le conditionnel de politesse?
Merci d'avance de l'intérêt que vous allez porter à ma question, et surtout je vous prie de prier pour que mon pays sorte de l'impasse.

Emplois du conditionnel

"Il a dit que la sanction serait lourde pour le Mali"

Le conditionnel a ici un sens temporel. Il exprime un futur vu à partir d'un moment du passé.
Au discours direct cela correspond à
Il a dit : "la sanction sera lourde pour le Mali".

Emplois du conditionnel

Comme Lass a cité la phrase entre guillemets, malgré son "que", c'est peut-être du discours direct. Le technocrate a dit : "La sanction serait lourde pour le Mali."
Auquel cas ce serait un conditionnel d'hypothèse : il présentait le futur embargo comme non certain... Il préférait envisager la capitulation des putschistes, qui aurait évité l'embargo.

Emplois du conditionnel

Bonjour;

J'aimerais bien intervenir, et à nos proviseurs (est ce que c'est juste de dire ? ) de nous orienter si ma compréhension me donne pas raison
1) Si le texte est recopié intégralement avec les deux guillemets c'est le conditionnel d'hypothèse comme a bien cité monsieur jehan.
2) Si c'était le deuxième cas, texte sans guillemets, et si c'est vous qui avez ajouté les guillemets, il faut les suprimer et le conditionnel est temporel, relatif au discours indirect comme a dit Anne345.

Maintenant pour le conditionnel de politesse il peut être employé quand une demande polie le justifie; ici on n'a pas de demande polie.

Emplois du conditionnel

Oui, c'est un bon résumé...
Mais nous nous passerons du titre de "proviseurs" ! 

Emplois du conditionnel

S'il vous plait aider moi.
Bonjour,
voilà l'extrais d'un texte que je viens de lire dans les colonnes de mon journal, c'est un éditorial. Je n'arrive pas du tout à comprendre l'emploi du conditionnel.

La démocratie, que l'on dit en progrès en Afrique, ne peut se contenter d'opération de vote plus transparentes, de listes électorales clarifiées et négociées entre partis, des commission de surveillance ou d'institution moins dépendantes du pouvoir qu'hier. Ces débats ne (régleraient) pas tout naturellement. Ils ferraient beaucoup pour, enfin, susciter l’intérêt des africains pour la vie politique de leur pays.

Je sais que le journaliste ne rapporte pas les propos de quelqu'un puisque c'est un éditorial. Alors quelle est la valeur du conditionnel dans ce cas précis?

Emplois du conditionnel

Ces débats ne régleraient pas tout naturellement. Ils feraient beaucoup pour, enfin, susciter l’intérêt des africains pour la vie politique de leur pays.

Emploi normal, il me semble.
Hypothèse.
Si ces débats existaient, ils ne régleraient pas tout... Ils feraient beaucoup...

Emplois du conditionnel

Merci infiniment, je m'en suis douté vraiment. Encore merci

Emplois du conditionnel

Bonsoir,

je ne comprends pas l'emploi du conditionnel dans cette phrase, extraite de "Vipère au poing" de Bazin.

"...des yeux de topaze brûlée, piqués noir au centre et tout pétillants d'une lumière que je ne saurais plus tard appeler la haine et que je retrouverais dans les prunelles de Folcoche..."

Merci!

Emplois du conditionnel

Le récit d'Hervé  Bazin est au passé... Ce conditionnel est ici un "futur du passé", l'équivalent d'un futur simple dans un récit au présent.

Elle a (récit au présent) des yeux pétillants d'une lumière que je retrouverai (futur) plus tard...

Elle avait (récit au passé) des yeux pétillants d'une lumière que je retrouverais ("futur du passé") plus tard...