1

Conseils de rédaction pour un mémoire de master enseignement

Bonjour à tous,

Actuellement en première année de Master enseignement Lettres Modernes, je dois rédiger pour la fin de cette année (juin 2012) un plan et une première partie, voire plus (environ 25 pages).

Mon sujet est en rapport avec l'amour courtois au Moyen age dans un roman du XIIème siècle.

Ma question est la suivante : Auriez vous des conseils de rédaction ? Car je ne sais pas vraiment par où commencer...
En fait, si quelques uns d'entre vous sont dans cette situation, ou bien, l'ont été, j'aimerais des conseils de méthode, autant pour la rédaction, que pour le format à utiliser par exemple... Nos cours de méthodologie de la rédaction ne sont pas trés clairs...

Merci à tous !
Bonne journée,
Cindy

2

Conseils de rédaction pour un mémoire de master enseignement

Bonjour,

Déjà, tu peux regarder ici => Méthode pour le mémoire de master.

Conseils de rédaction pour un mémoire de master enseignement

Pour les détails techniques : corps du texte taille 12, police Times New Roman, interligne 1.5 (sur Word), texte en justifié. Pour les notes de bas de page, taille 10 en justifié. Pour les longues citations dans le corps du texte, tu peux les détacher et les mettre en 11. Pour les sous-titres, tu peux mettre en 14, mais c'est assez libre sur ce point.
Je te conseille, quand tu rédiges, d'écrire tout de suite proprement les références auxquelles tu renvoies sauf si tu ne les as pas à portée de main (dans ce cas, mets-les en rouge pour te souvenir). Si on ne le fait pas tout de suite, on ne voit plus bien ce qu'on devait souligner, comment on devait présenter les références bibliographiques (et devoir corriger à la relecture fait perdre du temps). Essaie de relire au fur et à mesure ce que tu écris pour éviter les relectures d'une traite (au cours desquelles la concentration et la vigilance baissent assez vite) et de répéter d'un paragraphe à l'autre de ce que tu as déjà dit.
Dans l'intro : petite entrée en matière qui va amener à poser le problème, intérêt que tu portes au sujet (raisons qui t'ont amené à le traiter : personnelles -mais sans que tu laisses trop transparaître un "je"- et scientifiques -sujet pas traité ou pas traité à ta façon), état de la recherche à ce sujet, méthodologie ou perspective critique que tu adoptes (par ex. en littérature, analyse de type stylistique ou appui sur les théories de la lecture), description du corpus (s'il y en a un), problématique ou problèmes généraux abordés, annonce du plan.
Pour chaque grande partie, comme pour tout travail universitaire, tu fais une introduction puis développes chaque sous-partie (tu laisses les titres des parties et sous-parties apparents).