1

Il n'y a rien de comique à voir Orgon maudire et chasser son fils qui vient d'accuser Tartuffe...

Bonsoir, je suis actuellement en Seconde et j'ai un dissertation à faire pour Vendredi, je m'y prends à l'avance car c'est la première et la tache n'a pas l'air aisée...
Mon sujet est : 'Vous discuterez de ces notes recueillis dans les éditions posthumes de Racine et Shakespeare, œuvre de Stendhal : 'Il n'y a rien de comique à voir Orgon maudire et chasser son fils qui vient d'accuser Tartuffe d'un crime évident, et cela parce que Tartuffe répond avec des phrases volées au catéchisme et qui ne prouvent rien. Nous sommes très attentifs, et j'oserais dire trop passionnés pour rire.'
J'ai lu les fiches méthodes proposées par le site, et je pense avoir réussi mon introduction, mais je bute pour trouver le développement des 2 thèses, je pensais faire la première sur le comique de cette scène avec des exemples et les différentes formes de comique, et la suivante sur l'aspect tragique de la pièce... Mais je suis bloqué sur le développement de ces 2 parties, si quelqu'un pouvait m'aider... Merci par avance.

2

Il n'y a rien de comique à voir Orgon maudire et chasser son fils qui vient d'accuser Tartuffe...

Bonjour,

Tu ne peux défendre en même temps que la scène est comique et tragique.

Les romantiques ont voulu voir dans Molière un tragique ignoré. Pense à Musset :
"Quelle mâle gaieté, si triste et si profonde
Que, lorsqu'on vient d'en rire, on devrait en pleurer !"
Une soirée perdue
Cependant, pour nous, Molière reste le grand auteur comique classique.

Alors que croire ? Quel est le projet de Molière ? Nous faire pleurer ? Nous amuser ?

Il te faut donc démontrer que Molière a utilisé une situation apparemment douloureuse et injuste en la traitant sur le mode du ridicule afin de modifier nos conceptions et nos comportements.

3

Il n'y a rien de comique à voir Orgon maudire et chasser son fils qui vient d'accuser Tartuffe...

Merci de votre réponse, le plan possible serait alors :

I. La pièce n'a pas un aspect très comique.

1) Relations familiales difficiles + aveuglement d'Orgon.
2) Faut dévot, obscurantisme, religion.
3) Le spectateur ne peut pas rire, à cause des causes citées au dessus.

II. La pièce garde néanmoins un aspect drôle.

1) Comique de gestes
2) Comique de situation
3) Comique de moeurs

Et la conclusion en parlant de l'importance actuelle de la pièce, avec le jeu de masque et les hypocrites ?

Merci par avance, si vous pouviez me confirmer ce plan de réponse...

4

Il n'y a rien de comique à voir Orgon maudire et chasser son fils qui vient d'accuser Tartuffe...

Oui, c'est mieux.
Pour ma part, je pense que Molière a voulu écrire une comédie et que Tartuffe reste une pièce où l'on rit. Le génie de Molière réside dans cette aptitude à dédramatiser une situation grave par la focalisation sur les ridicules.

5

Il n'y a rien de comique à voir Orgon maudire et chasser son fils qui vient d'accuser Tartuffe...

Merci beaucoup alors Jean-Luc ! Je vais de ce pas rédiger mes paragraphes.