Une certaine sensibilité est-elle nécessaire si l'on souhaite passer en première littéraire ?

Bonsoir,

Mon professeur principal, qui me connaît depuis deux ans maintenant, m'a assuré que les élèves de nature "sensible" sont les plus à même de passer en "L".

Pensez-vous qu'une certaine sensibilité est nécessaire si l'on souhaite passer en première "L" ? Ou a-t-on besoin uniquement d'une bonne culture générale ?

Merci de m'éclairer un peu plus.

Une certaine sensibilité est-elle nécessaire si l'on souhaite passer en première littéraire ?

Bonsoir,
ton professeur principal n'est pas très inspiré pour le coup...Sache que la sensibilité n'est pas un critère pour choisir une filière. En outre, je dirais qu'il s'agit vraiment d'une idée reçue stigmatisante...

Il est vrai cependant que certaines personnes en S (de mon expérience personnelle) sont vraiment loin d'écrire une phrase sans faire de fautes. Malgré tout, il y en a qui sont très bon en lettres.

La culture générale est une bonne base pour passer en L mais l'important c'est de te demander pouquoi tu veux faire L (quels objectifs) mais aussi te demander si tu est capable de le faire (lire tous les livres qu'on t'imposera).

De mon expérience personnelle, j'ai hésité à faire L et finalement sur le conseil d'un ami (sinon je serais vraiment allé en L autrement  ) j'ai opté pour la S...  Ca a été de merveilleuses années pour moi :j'ai eu quelques difficultés en première dans certaines matières mais tout c'est on ne peut mieux passé pendant les deux années que je regrette tant *snif*

Enfin, je dirais qu'il faut avoir le goût des lettres et qu'il n'est pas désuet de posséder un quelque sens de l'analyse.

3

Une certaine sensibilité est-elle nécessaire si l'on souhaite passer en première littéraire ?

Bonjour,

La sensibilité littéraire donne une bonne analyse des textes. C'est "l'esprit de finesse" dont parlait Pascal. Mais, pour faire un commentaire, une dissert ou autre chose, il faut aussi un bon esprit de synthèse, de la logique : c'est "l'esprit de géométrie".

Une certaine sensibilité est-elle nécessaire si l'on souhaite passer en première littéraire ?

Merci de vos réponses Altoy et fandixhuit. 

5

Une certaine sensibilité est-elle nécessaire si l'on souhaite passer en première littéraire ?

Tout dépend. Tu veux juste avoir ton bac? Ou tu vises une mention?
Si c'est uniquement pour le bac, la filière que tu vas choisir importe peu (fais selon tes goûts).
Pour viser une bonne mention, il faut faire attention non pas à ta sensibilité, mais à ce que tu veux faire réellement: lire beaucoup de livre? Va en L. Suivre l'actualité? ES. Beaucoup travailler? S.
C'est caricatural, mais c'est le cas.

Une certaine sensibilité est-elle nécessaire si l'on souhaite passer en première littéraire ?

eh bien je préfère lire et de toute façon, mon choix était déjà fait avant même cette discussion avec mon professeur principal, je veux passer en première littéraire.

Une certaine sensibilité est-elle nécessaire si l'on souhaite passer en première littéraire ?

Bonjour à tous, il s'agit là de mon premier message sur ce forum.
Je vais apporter mon témoignage; j'ai moi-même suivi une filière littéraire, sans avoir de sensibilité particulière ni même d'ailleurs d'aptitudes en amont (pas de gout prononcé pour la lecture, un français moyen - en revanche un certain attachement aux langues) ; cela ne m'a pas empêché d'obtenir deux mentions : l'européenne (anglais) et AB, ce, il faut bien l'avouer, avec un bulletin à tirer par les cheveux pour un supposé littéraire : 7 en philo, 8 en français (en moyenne écrit oral), seulement 13 en anglais, mais 14 en sciences, 19 en sport et en maths. A noter aussi 15 en espagnol et 16 en italien.
La question qu'on peut légitimement se poser à la vue de ces résultats c'est le pourquoi, pourquoi avoir choisi l'orientation littéraire ? eh bien par fainéantise tout simplement : on m'a dit que la L était + simple que la S alors j'ai suivi le mouvement, n'ayant pas, à l'époque, eu de projets précis.