Le théâtre romantique semble devoir se libérer de toute contrainte pour prendre son envol...

Bonjour, je suis 1ère et je dois faire une dissertation sur le drame romantique.
A mon dernier EAF, j'ai choisi la dissertation et je l'ai plutôt bien réussi, mais là je bloque et c'est pour cela que je vous demande de l'aide !
Je vous transmet la problématique : << "Théâtre dans un fauteuil" pour Musset,"théâtre en liberté" pour Hugo, le théâtre romantique semble devoir se libérer de toute contrainte pour prendre son envol.Cette idée vous semble-t-elle définir le drame romantique tel que vous le connaissez ? Vous vous appuierez sur les textes du corpus et sur votre lecture de Lorenzaccio.>>
Bon, alors, les textes du Corpus sont : La préface de Cromwell de Hugo(1827) la scène de 11 de l'acte 4 de Lorenzaccio : "La mort du duc" et la scène d'exposition de Hernani

Alors voila ma question : Premièrement, j'ai réussi a redéfinir une problématique : "Le théâtre romantique a-t-il réellement briser toutes les règles du théâtre classique pour se développer ?"
Mais le problème, c'est que je me rends compte que la question est axiomatique, il me semble évident que le drame romantique a dû se libérer de toute contrainte pour prendre son envol, c'est à dire qu'il n'a rien à voir avec le théâtre classique, alors comment pourrait-je faire un plan : Thèse/antithèse/synthèse si je ne peux pas réfuter cette question ? 
Car le théâtre romantique refuse les bases du théâtre classique, c'est à dire la règle de bienséance et la règle des 3 unités, donc le drame romantique se libère effectivement de toutes contraintes pour prendre on envol !
Je ne sais pas comment adopter cette problématique a d'autres plans, et désormais je reste sans voie depuis presque 4 heures c'est donc pourquoi je sollicite votre aide !

En espérant une réponse de votre part ! 

Cordialement.

Le théâtre romantique semble devoir se libérer de toute contrainte pour prendre son envol...

Bonjour,
tu tombes bien j'ai eu en prépa un cours sur le sujet il y a peu de temps.

il est évident que le drame romantique = se libérer des contraintes (donc I-Thèse) mais tu ne peux pas dire le contraire dans ta seconde partie, l'antithèse est ici impossible. Au contraire tu dois creuser davantage puisque le sujet veut amener à "définir" le drame romantique.
tu peux ainsi axer ton plan autour de ces 3 axes caractéristiques du drame romantique

I-Un théâtre de la liberté
→ liberté de la mise en scène
→ liberté du genre : allier le "sublime et le grotesque" Hugo
II-Un théâtre des sens
→ "drama" : action, volonté de surprendre le lecteur, coups de théâtre
→ souci de l'"affect", provoquer le rire et les larmes
III-Un théâtre historique
→ cadre socio-historique, ex de Lorenzacio (Florence), Henry 5...
→ réfléxion sociale : remise en question du héros, naissance de l'anti-héros Ruy-Blas, Lorenzo...

I- Oui en effet
II- Mais également
III- Enfin c'est surtout
Conclusion : il ouvre sur une nouvelle conception du théâtre qui est à mettre en parallèle avec une nouvelle conception des rapport humains et historiques.

C'est à mon sens les enjeux majeurs du drame, après il reste beaucoup de choses à développer autour de ces idées. Tu as la chance d'avoir un choix très important d'exemples, n'hésite pas à les exploiter en profondeur : Hugo, Musset évidemment mais n'oublie pas aussi Shakespeare.

Bon courage!

Le théâtre romantique semble devoir se libérer de toute contrainte pour prendre son envol...

Merci Beaucoup de m'avoir répondu !

Entre temps, j'avais concocté un plan thématique :

I-Le drame romantique veut se libérer de la forme
a) Refus unité de lieu
b) refus unité d'action et de temps

II-Le drame romantique prône le réalisme
a)Refus de la règle de bienséance
b) Inspiration de faits historiques → la florence de 1537 pour dénoncer le Paris de Louis-Philippe

III-Le drame Romantique mélange les genres
a)mélange du comique et du tragique
b)l'alliance des vers de la prose ( Hugo prône les vers, tandis que Musset utilise la prose)

Malheureusement, ton plan n'aurait peut être pas pu trop s'allier avec ce qu'on étudie en cours, en effet on s'est juste arrêté à la représentation du passé historique !  On est pas rentré dans le vif du sujet mais merci quand même, tu m'as montré que j'était parti sur le bon chemin !

Le théâtre romantique semble devoir se libérer de toute contrainte pour prendre son envol...

Il n'y a pas de soucis, cela m'a aussi permis de réviser mon cours en te l'expliquant!

J'oubliais juste qu'en première on n'allait peut-être pas aussi loin, mais comme ça tu seras rôdé pour le Bac ou dans la poursuite de tes études. Bon courage, ton plan me semble tout à fait convenable, fais juste attention à ne pas te répéter car tes parties sont proches (I-liberté de la forme et III-du genre, si tu changes la forme tu influes sur le genre...)

Sinon j'espère que tu auras une bonne note!