1

Peut-on considérer la comédie comme un genre sérieux ?

Bonjour,

J'ai une dissertation à faire sur la comédie , et n'étant pas très douée dans ce domaine, je voulais avoir quelques petits conseils .

Voici la problèmatique : " Peut-on considérer la comédie comme un genre sérieux ?"

Déjà, pour la construction de mon plan, j'hésite entre un plan concessif avec thèse/ anti-thèse ou un plan thématique . Perso, je suis plus d'avis pour le plan concessif. Qu'en pensez-vous ?

J'ai donc pensé à d'abord parler du fait que la comédie peut -être considérée parfois comme grossière, caricaturale, bref n'appartenant pas au genre "sérieux".
En deuxième partie, je voulais donc présenter ses aspects positifs qui prouveraient qu'elle peut être considérée  comme sérieuse ( met en valeur les défauts des hommes en les divertissant, en les faisant rire, porteuse d'une vision positive, elle est instructive et remet en question...)

Maintenant je pensais faire une troisième partie , qui montrerait le juste milieu des deux premières parties ?

Quand on parle du "genre sérieux", évoque-t-on le terme inventé par diderot ?
Ou parle-t-on d'un autre genre ?

Merci beaucoup !

2

Peut-on considérer la comédie comme un genre sérieux ?

Bonjour,

Ce que tu as déjà proposé est bienvenu.
Songe que le contraire de sérieux est futile.
A priori la comédie est futile parce que les gens sérieux n'ont pas le rire en grande estime, mais la grande comédie a su donner ses titres de noblesse au genre au risque cependant d'être moins attrayante que les oeuvres faciles. Pense à cette maxime de Molière "C’est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens."
La Critique de l’Ecole des femmes (1662), 6, Dorante

Dans ta 3e partie examine les risques du raffinement et la difficulté à apprécier certaines comédies comme le Misanthrope.

3

Peut-on considérer la comédie comme un genre sérieux ?

Bonsoir,

Merci beaucoup pour votre réponse ! Je voulais juste avoir une petite précision sur la 3e partie : que voulez-vous dire concernant les risques du raffinement ? Les risques à jouer de telles pièces qui peuvent choquer?

J'ai l'intention de me baser sur Tartuffe de Molière. Est-ce une bonne idée ? Evidemment, je ne me focaliserais pas entièrement dessus mais je citerais d'autres oeuvres.
En 3e partie je peux donc parler de pièces contestées mais appréciées de certains : comme Tartuffe, qui a été apprécié du roi, des princes et autres catégories sociales haut placées mais qui a suscité une indignation général au point où l'oeuvre a été censurée 2 fois.

Est-ce que cela tiendrait la route ?

Encore merci .

4

Peut-on considérer la comédie comme un genre sérieux ?

Bonsoir,

Le raffinement, c'est un comique plus subtil, plus intellectuel, qui peut donc être plus difficile à percevoir.

Utiliser Tartuffe est possible en opposant les scènes de comique traditionnelles : cocuage, servante délurée, maître aveugle et entêté, aux attaques satiriques contre la restriction de conscience, la casuistique, jusqu'à l'éloge final du roi qui n'appelle plus le rire et aurait pu paraître flagorneur. Molière a pris des risques, mais n'y vois pas quand même un complot universel, comme tu le suggères. Seul le parti dévot s'est offusqué.

5

Peut-on considérer la comédie comme un genre sérieux ?

Merci beaucoup de votre réponse.
Je vais essayer de remplir mes parties et organiser mes idées.
Si d'autres personnes ont d'autres conseils à me donner, elles seront les bienvenues !

Merci .