11

Correction d'un texte

Désolée, car tout le reste de ton explication est, me semble-t-il, un presque sans-faute 
On dira “la table fut mise” plutôt que “dressée” car le registre de ce passage est familier ; dressée c'est du registre soutenu

12

Correction d'un texte

bonsoir
merci tekk75 c'est vraiment gentil de ta part .
pardon

Correction d'un texte

Meuh derien
Pourquoi pardon ?

14

Correction d'un texte

salut
il que je remercié le jour où tu m'as corrigé mon texte.
PARDON ENCORS UNE AUTRE FOI

15

Correction d'un texte

Bonsoir,

J'ai écris un petit texte et il se trouve que je déteste faire des fautes et savoir qu'il peut y en avoir dans mon texte me... dérange.
Je fais donc appel à vous pour me les corriger, en espérant que quelqu'un veuille bien m'aider.

Voici le texte :
Je suis amoureuse. Amoureuse de toi qui représente toutes ces choses que je n'avais pas connu. Tu les incarne pour moi. Toutes ces choses que je pensais être des concepts, des utopies. Tu es venu, m'a prise par la main et m'a tirée tout doucement, m'a menée. Je t'ai suivi, je suivais ce regard si doux et si profond qu'est le tien. Ce regard qui dit tout, qui fait tout, qui change tout, ce seul regard de toi qui me fait me sentir invulnérable et puissante mais aussi fragile et mortelle. Et puis tu as réussi. Toi. Tu as réussi, tu as rempli entièrement le trou béant dont tout être humain hérite à la naissance, plus ou moins grand, plus ou moins profond, plus ou moins facile à combler. Tu me combles tellement que ça déborde et je me sens bien, je me sens mieux que bien. Et je sais que j'ai en moi le plus beau chef d'œuvre, le joyau le plus magnifique et il m'appartient. Je le garde à l'abri jalousement de tous, hormis de toi.


Merci à ceux qui pourront m'aider !

Rainy.

16

Correction d'un texte

Rainy a écrit :

Bonsoir,

J'ai écris un petit texte et il se trouve que je déteste faire des fautes et savoir qu'il peut y en avoir dans mon texte me... dérange.
Je fais donc appel à vous pour me les corriger, en espérant que quelqu'un veuille bien m'aider.

Voici le texte :
Je suis amoureuse. Amoureuse de toi qui représentes toutes ces choses que je n'avais pas connues. Tu les incarnes  pour moi. Toutes ces choses que je pensais être des concepts, des utopies. Tu es venu, m'as prise par la main et m'as tirée tout doucement, m'as menée. Je t'ai suivi, je suivais ce regard si doux et si profond qu'est le tien. Ce regard qui dit tout, qui fait tout, qui change tout, ce seul regard de toi qui me fait me sentir invulnérable et puissante mais aussi fragile et mortelle. Et puis tu as réussi. Toi. Tu as réussi, tu as rempli entièrement le trou béant dont tout être humain hérite à la naissance, plus ou moins grand, plus ou moins profond, plus ou moins facile à combler. Tu me combles tellement que ça déborde et je me sens bien, je me sens mieux que bien. Et je sais que j'ai en moi le plus beau chef-d'œuvre, le joyau le plus magnifique et il m'appartient. Je le garde à l'abri jalousement de tous, hormis de toi.

Merci à ceux qui pourront m'aider !

Rainy.

17

Correction d'un texte

Décidément, je persiste à faire toujours les mêmes fautes... Bref. Merci d'avoir pris le temps de le corriger !

Correction d'un texte

Bonjour

J'ai un petit souci !! On dit : il m'indiqua de veiller à ne pas tomber dans l'orgueil
ou il m'indiqua à veiller à ne pas tomber dans l'orgueil !

Et aussi : peut-on employer le mot infatuité car il n'est pas dans les dictionnaires. Il me semble tout de même l'avoir déjà entendu.

Merci de votre éclairage !!

Correction d'un texte

1° On ne dit ni indiquer à ni indiquer de + infinitif! Il faut dire, par exemple : "Il me fit comprendre qu'il ne fallait pas tomber dans l'orgueil" ou "Il me persuada de ne pas tomber dans l'orgueil"...
2° Seul "fatuité" existe; ce n'est déjà pas si mal!!!

Correction d'un texte

Merci de votre éclairage et de votre conseil. Vous avez raison, fatuité, cela suffit bien mais je n'y avais même pas pensé !!