1

De l'oeil aux yeux

Bonsoir
Lors de mes tergiversations à propos du pluriels des quantités nulles, j'en suis venu à me poser une question peut-être un peu bête...

Comment oeil s'est-il transformé en yeux au pluriel ? Seul le E a survecu.

Héritage étymologique ? Contrainte de prononciation ?

Existe-il d'autres mots français (hors ceux qui se terminent en -al -ail) qui se transforment autant au pluriel ?
C'est plutôt l'anglais qui m'avait habitué à ça (mouse > mice ; tooth > teeth ; foot > feet...)

Merci

2

De l'oeil aux yeux

Bonjour !

Dans un permier temps, nous pouvons déjà souligner que le mot "oeil" a diverses formes dans plusieurs langues, ces variations tenant en partie aux croyances attachées au mauvais sort transmis par l'oeil (le "mauvais oeil").

Ceci mis à part, en Français, le mot a d'abord les formes ol, oil (1050), uel (1170) et oeil (1342)  au singulier, la forme du pluriel se notant ialz (1170), ieus, puis yeus (12e siècle), yeulx (1342) et enfin yeux.

Ce sont là les maigres informations que j'ai réussi à dégoter dans le dictionnaire historique de la langue française. Les deux formes semblent donc exister dès le départ... ensuite, ces formes ont elles-mêmes évoluées, évolutions que l'on pourrait qualifiées de phonologiques.

Enfin, oeil n'est pas le seul mot de la langue française à avoir un pluriel irrégulier. Nous pouvons aussi trouver ciel qui fait son pluriel en cieux (ou ciels cela dépend du contexte) et aïeul qui fait son pluriel en aïeux (ou aïeuls cela dépend aussi du contexte).

Effectivement, cela fait moins de pluriels irréguliers que pour la langue anglaise...!

J'espère que ma réponse sera assez précise, c'est mon premier commentaire sur ce forum...

3

De l'oeil aux yeux

Je vous remercie.

4

De l'oeil aux yeux

Y a pas de quoi