1

La poésie permet-elle le soulagement ou bien la transfiguration d'une épreuve douloureuse ?

Bonjour je suis en classe de Première ES.

J'ai une dissertation à rendre, mais je ne comprend pas le sujet. Le sujet étant : "Vous vous demanderez si la poésie permet le soulagement ou bien la transfiguration d'une épreuve douloureuse." J'aimerai savoir si quelqu'un pourrait m'expliquer quelles sont les différences entre "soulagement" et "transfiguration d'une épreuve douloureuse" . Merci d'avance ! 

2

La poésie permet-elle le soulagement ou bien la transfiguration d'une épreuve douloureuse ?

Est-ce si difficile d'ouvrir un dictionnaire ?

La poésie permet-elle le soulagement ou bien la transfiguration d'une épreuve douloureuse ?

Alors, voilà ce que j'en pense,

Donc tu as, je pense, compris ce que voulait dire "soulagement". Ce mot indique une modification de l'état d'esprit DU poète ; il passe d'un état de tristesse ou  d'angoisse (etc...) à un état de "mieux". Donc selon moi, le mot "soulagement" de ton sujet met aux prises le poète transformé par son oeuvre.

Par contre, que dire de la "transfiguration de l'épreuve douloureuse" ? Ici ce qui est en jeu, c'est le rôle même de la poésie, à savoir qu'elle transfigure, qu'elle transforme "l'épreuve douloureuse" en "morceau d'art". Pour être claire, la poésie crée du Beau, rend la douleur belle, agréable à lire. La douleur est donc bien transfigurée, voire même dé-figurée.