Pourquoi assister à une pièce de théâtre dont on connaît déjà l'action et le dénouement ?

Bonjour,

Le titre est simplet mais les caractères sont limités donc j'ai pas pu être précis. Je suis en première Littéraire et j'ai une dissertation à écrire sur le thème :

"N'y a-t-il, selon vous, aucun interêt pour le spectateur à assister à une pièce de théâtre dont il connaît d'avance l'action et le dénouement, comme c'est le cas lors des reprises des grands mythes ou des pièces de théâtre très connues ?".

Je pense utiliser un plan analytique pour répondre parce que je ne m'imagine pas dire qu'il n'y aucun interêt à assister à une pièce de théâtre dont je connaîtrais déjà le dénouement. J'ai réfléchi au sujet, pour le moment je pense parler du côté originellement divertissant du théâtre puis du renouvellement et de la réinterprétation dans un autre contexte que suppose une réécriture ou une adaptation et enfin de la nature "vivante" du théâtre, chaque représentation étant une nouvelle vie pour la pièce. Je sais que tout ça est confus mais le sujet m'embrouille un peu à vrai dire.

Je n'aime pas demander de l'aide sans retour donc si je peux aider quelqu'un, je serai ravi de le faire.

Merci d'avance.

Pourquoi assister à une pièce de théâtre dont on connaît déjà l'action et le dénouement ?

bah tu peux déjà parler de la mise en scène, des jeux de lumières avec l'éclairage, les costumes (qui ne seront pas en concordance avec l'époque), le décor..et le jeu des acteurs aussi...
Par exmple, je suis en classe de 1ère S et j'ai été récemment à Paris pour assister à une représentation de la pièce de théâtre "la guere de Troie n'aura pas lieu" de Jean Giraudoux (pièce que j'avais précédemment lue). Les acteurs portaient des tenues modernes (genre un des personnages, étant un frimeur, était habillé comme un frimeur actuelle avec la chemise col relevé, les lunettes) alors que l'action se déroule dans l'antiquité !
Après, je ne vois pas quoi d'autres choses...
voilà
à bientôt

Pourquoi assister à une pièce de théâtre dont on connaît déjà l'action et le dénouement ?

Merci pankun. je pense que je vais parler des tragédies, des réécritures et de l'interprétation du metteur en scène.

4

Pourquoi assister à une pièce de théâtre dont on connaît déjà l'action et le dénouement ?

bonjour a tous,
j'ai une dissertation a faire prochainement et je n'arrive pas a trouver d'idées et d'exemples voici le sujet:
Lorsqu'il assiste a la représentation des mythes antiques au théatre le spectateur connait déjà la fin puisqu'il s'agit d'une réecriture  y a t-il  ou non un intéret a assister a une pièce lorsque l'action est courue d'avance.
merci pour votre aide
A bientot

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

5

Pourquoi assister à une pièce de théâtre dont on connaît déjà l'action et le dénouement ?

Pour les exemples:
- Dans Antigone d'Anouilh (donc auteur assez moderne mais réécriture d'un mythe tout de meme), le debut commence à peu pres comme ceci:
Cette jeune fille assise là-bas, c'est Antigone, elle sait que tout à l'heure sur scene, elle va mourir pasque ....
En gros on nous raconte le denouement, mais la piece garde quand meme un grand interet.
- Dans les rééritures, je prendrait Iphigenie, d'Euripide (tragedien grec) puis de Racine (classique francais). Donc le but du jeu, c'est qu'Agamemnon sacrifie sa fille, Iphigenie... bon evidement, il se refuse au debut puis se sent obligé de le faire patatipatata... Au final, les 2piece diverge quelque peu. Chez Euripide, Diane (la déese de la chasse a qui Iphigenie devait etre sacrifié) aurait été touché par la pureté d'Iphigenie et l'a remplacé par une biche au moment du sacrifice, Iphigenie est donc contre toute attente, encore vivante (mais à disparue). Chez Racine, nous avons au debut les parole de l'Oracle "Sacrifier Iphigenie" or, il s'avere que la "mechante" de la piece (dont j'ai oublier le nom, Euridice je crois) est orpheline, puis, à la fin, au moment où Iphigenie conssent à mourir, on apprend que la "mechante" s'appelait en faite aussi Iphigenie, née d'une union secrete et c'est elle qui va mourir.
Donc les meme personnage, une meme intrigue, mais 2fins differentes. On ne connait donc pas forcement la fin meme si il s'agit d'une réécriture.
- Hecube, femme de Priam, est reprise dans 2pièces du meme auteur, Euripide: Hecube, Les Troyennes, et, bien que là aussi, le personnage est le meme (hormis le caractère m'enfin bon, mon analyse de la réécriture d'hecube dans les 2 pieces s'étend sur une cinquantaine de feuille alors je vais pas tout réécrire) mais les 2 pièce portent sur des intrigues differente: Les Troyenne=> Hecube assiste au partage des differente "fille de Troi" entre les rois Grec: Andromaque (sa belle fille), Cassandre (sa fille) et Hélène (tu dois la conaitre ) et on assiste nous, à leur lamentation, à la condamnation d'helene, à la mise a mort d'Astyanax ect... Hecube=> On assiste à son chagrin quant aux malheur qui frape ses enfants: Une de ses fille sacrifié, son fils qu'elle croyais vivant s'est fait tué par avidité par le Roi de Thrace, elle se venge donc ect... Aucune trace d'Helene, d'Andromaque et de Cassandre. Mais il y a la presence d'Hecube (logique), d'Agamemnon et d'un autre officier (dont j'ai aussi oublier le nom) dans les 2pièces...

Suis-je trop brouillon?

6

Pourquoi assister à une pièce de théâtre dont on connaît déjà l'action et le dénouement ?

Saluut, Tu peux appuyer ton argumentation sur l'exemple du clacissisme qui est un mouvement qui s'inscrit dans le 17e siècle. C'est l'âge d'or des tragédies & pourtant tous les spectateurs ou presque savaient l'action et le dénouement ! Pour eux ce n'était pas la nouveauté de la pièce en elle-même qui était important, mais la catharsis, qui consistait à expurger les passions par l'exemple. Toutes les pièces étaient des reprises des tragédiens grecs ( exemple : Phèdre de Racine, venait de la Phèdre d'Aristote ) les textes étaient travaillés pour correspondre à canons du genre ( qui venaient une fois encore d'Aristote ) mais ont été repris par Boileau dans son art poétique. A cet époque, l'imitation, et donc le fait de savoir déjà la résolution d'une pièce n'étaient pas un problème. L'essentiel était la catharsis comme énoncé plus haut, & également l'expression littéraire en elle-même. Comment le tragédien classique face à une pièce déjà existante & a des règles strictes ( trois unités de temps, lieu & action, alexandrins, altercation de rimes feminines et masculines... ) saura rendre sa pièce malgré tout unique et faire preuve de talent. Les noms illustres de Corneille & de Racine prouvent que oui . Bonne chance & n'hésite pas si je n'ai pas été claire ou si t'a des questions...

7

Pourquoi assister à une pièce de théâtre dont on connaît déjà l'action et le dénouement ?

merci a vous deux pour vos réponses elles m'ont été benfiques je voudrais savoir si vous auriez des exemples dans le cas ou l'on pense que le suspens est indispensable a une pièce

8

Pourquoi assister à une pièce de théâtre dont on connaît déjà l'action et le dénouement ?

Eu si ton sujet porte justement sur le faite que le suspens n'est pas util, je vois pas pourquoi cherchez des exemple....enfin bon, je ne conais pas vraiment de piece à intrigue(donc suspens) mais je vais m'eforcé de t'aidez.
Dans Zoo de Vercors, l'on assiste à plusieurs coup de theatre: meutre, qui est le meurtier? mais cela se regle assez vite, en faite des la premiere scene. La piece se base sur une seul question: Comment definir ce qu'est un homme? En fait on a trouvé une nouvelle espece et certains les disent singes, d'autre homme, Douglas (le "heros") a enfanté une tropi (la new race) et tué son "fils" pour etre juger, ainsi c'est dans un tribunal que se pose la question: Si les tropis sont des homme, alors ils ne seront pas exploité mais Douglas sera pendu, si les tropis sont des bete, le droit des homme ne s'apliquera pas à leur espece et un certain... Van trucmuche les exploitera pour gagner de l'argent en masse dans ses usine de coton, c'est donc toute l'economie anglaise qui est en peril... On pourrait voir une sorte de suspens: Comment va t-on réussir à demontré ce qu'est un homme? Les tropis seront ils exploité ou Douglas pendu?
Don voila, le probleme, c'est que ton sujet porte sur la réécriture des mythes, et mon exemple pas du tout.... Mais si il t'interesse (et si j'ai mal compris le faite que ton sujet ne porte QUE sur la réécriture) dis le moi et je detaillerai un peu plus l'oeuvre afin que tu comprenne.
M'enfin je pense qu'il y a plein d'autre pieces à "suspens" mais je ne les conait pas, j'aime les tragedie classique où l'on conait la fin mais si joliement ecrit