Le comique dans Tartuffe n'a-t-il qu'une fonction de divertissement ?

Bonjour. J'ai une dissertation de 1er a faire sur la pièce de Molière : Tartuffe.
Celle-ci a pour sujet :"Le comique dans Tartuffe n'a-t-il qu'une fonction de divertissement?"

Tout d'abord j'aurai besoin d'aide pour l'introduction. Je ne sais pas quoi définir puisque si je définis le comique, l'introduction commencera a répondre au sujet.

Par ailleurs j'aimerais savoir si mon plan a l'air correct :

I - Le comique dans Tartuffe a une fonction de divertissement
    1- Comique de geste
    2- Comique de mot
    3- Comique de caractere
    4 -Comique de situation
(déjà pour le I je trouve que j'ai énormément de parties...)

II - Le comique dans Tartuffe n'a pas qu'une fonction de divertissement
    1 - Instruire apres avoir cité le "plaire et instruire" de la comedie dans la phrase de transition. Moliere instruit en dénonçant les moeurs (satire de l'hypocrisie) et puis je ne vois pas quoi mettre...
    2 - ... Je ne sais vraiment pas quoi mettre...

je pourrais mettre la critique de la société, surtout du partie dévot mais je n'ai vraiment aucune idée de comment prouver cela...

Je voudrais savoir si, d'apres le sujet, j'ai le droit de citer d'autre exemple que ceux du livre?

Merci de m'aider.

Cordialement

2

Le comique dans Tartuffe n'a-t-il qu'une fonction de divertissement ?

Bonjour,

Pour l'introduction, tu peux t'appuyer sur la querelle du Tartuffe qui t'invite à te demander si cette pièce est vraiment un divertissement innocent.

Ton 1 peut convenir à condition de montrer que Molière fait tout pour amuser le public dans certaines scènes.

Ton 2 a oublié des aspects importants de la pièce :
- satire de l'aveuglement et de l'entêtement d'Orgon,
- le mariage des enfants,
- l'injustice de la condition féminine,
- la critique de la casuistique chez Tartuffe,
- les coups de théâtre à la fin,
- l'éloge du roi...

Le comique dans Tartuffe n'a-t-il qu'une fonction de divertissement ?

Merci pour votre réponse. La querelle de tartuffe me parait une très bonne idée pour introduire la problématique !
Pour le grand 2, je pourrais alors faire
: -Dénoncer des mœurs pour les corriger, Molière étant un moraliste (satire hypocrisie/satire de la naïveté (aveuglement et entêtement d'Orgon))
- Dénoncer la société(avec l'idée de mariage forcé des enfants, ainsi que de l'injustice de la condition féminine, puis dénonciation du partie dévot)

Pour l'éloge du roi je ne suis pas sur que ce soit un bon sujet a abordé étant donné qu'il a surement fait cette éloge pour éviter une nouvelle censure part le roi (après celle du partie dévot) et je n'ai pas vu de registre comique quand on parle du roi.. (Après je dit sa, mais j'ai peut être tort et j'ai mal analysé..)

4

Le comique dans Tartuffe n'a-t-il qu'une fonction de divertissement ?

Bonsoir,

Ces regroupements sont intelligents.
Quant à l'éloge du roi, il répond à la question : Tartuffe est-il un simple divertissement ? mais si tu ne te sens pas à l'aise pour le traiter, tu peux le laisser de côté.

Le comique dans Tartuffe n'a-t-il qu'une fonction de divertissement ?

Merci, mais je ne sais pas si ma professeur ne veut pas que je me restreigne au comique d'apres la problématique.

En tout cas je vous remercie grandement !

Le comique dans Tartuffe n'a-t-il qu'une fonction de divertissement ?

Non, ton professeur ne veut pas que tu réduises au comique, le sujet t'invite justement à le dépasser. L'éloge du roi, même s'il est en grande partie conditionné par la situation, fait malgré tout partie des messages que Molière veut transmettre.

Le comique dans Tartuffe n'a-t-il qu'une fonction de divertissement ?

D'accord je vais l'inclure dans ma seconde partie merci.