Doutes d'une étudiante en lettres

Mon principal hobby est d'écrire des romans depuis que je suis petit...

Si ce hobby est une vocation, alors, écris !

Mais j'ai du mal avec les classiques. Je me suis forcé à finir la Princesse de Clèves sans être accroché...
J'ai lu Notre Dame de Paris mais je n'ai pas continué car trop de personnages et de descriptions. J'ai vite saturé... En littérature, j'ai l'impression qu'il y a 2 ou 3 passages qui vont me parler mais les descriptions longues comme Balzac, Hugo... J'ai du mal à suivre et je trouve ça chiant.

Si ce n'est pas un gros problème de n'avoir pas accroché à La Princesse de Clèves, c'est effectivement un problème de ne pas aimer la littérature en général (qui commence avant le XVIIe siècle d'ailleurs et ne s'arrête pas à Victor Hugo, comme te le fait remarquer Yvain.)et ses grands classiques, et de poursuivre des études de lettres où un certains nombre de lectures sont imposées.
Je ne sais ce que représente le master de création littéraire et à quoi il conduit.
Mais je suppose qu'il faut avoir au moins une licence pour l'intégrer. Alors, soit tu te forces un peu, pour la culture générale comme tu dis, soit tu abandonnes les études qui t'ennuient et tu écris en autodidacte.
Mais vivre de sa plume n'est pas donné à tout le monde...