Mon, ton, son devant un substantif féminin

Je travaille actuellement avec un élève anglophone. Il m'écrit dans son texte : "je prends ma épée, tu peux prendre ta épée"
Bien évidemment ce n'est pas correct, je lui explique donc que lorsque le déterminant possessif précède un nom féminin qui commence par une voyelle, on emploie : mon, ton, son.
ex : Mon évaluation, ton arrivée, donc mon épée mais ma plante, ma voiture, ta souris ...

Seulement voilà ; j'en parle à mon mari, il me dit :
"On dit mon haricot"
Je lui réponds :
"Bien sûr puisque haricot est masculin."
Là, il reprend :
"On dit mon hypothèse"
"Oui, puisque le h est muet, et y est une voyelle"
Il insiste et me dit :
"On dit bien ma hache et pas mon hache"
"..."

Je feuillette donc la très réputée grammaire Riegel, Pellat, Rioul, je ne trouve rien qui explique ce flou.

Hypothèse est féminin, hache également, pourquoi dit on d'une part : ma hache et d'autre part mon hypothèse ?
Ne devrait-on pas dire mon hache ?

2

Mon, ton, son devant un substantif féminin

Non car le "h" de "hypothèse est muet (on dit "l'hypothèse") alors que le "h" de "hache" est aspiré (on dit "la hache" et non pas "l'hache"). Pas facile en effet de faire comprendre cela à un anglophone... Un "h" aspiré est considéré comme une consonne à part entière, donc il n'y a pas raison de transformer l'adjectif possessif.

Je pense qu'il en est ainsi. Si je me trompe, Jehan me corrigera sûrement ! 

Mon, ton, son devant un substantif féminin

Merci pour cette réponse !

Mon, ton, son devant un substantif féminin

Bonjour a tous,

Je viens vers vous par simple curiosité, quelque chose m'intrigue:
Si une éponge est bien un nom féminin,
Donc le possessif devrait être «ma éponge» or on utilise souvent le possessif «mon»
Exemple:
Ou est mon éponge?
Devrait-il s'écrire:
Ouu est ma éponge?

Merci d'avance à ceux qui pourraient m'éclairer

Bonne soirée à tous

5

Mon, ton, son devant un substantif féminin

Bonsoir,

https://www.etudes-litteraires.com/foru … minin.html

6

Mon, ton, son devant un substantif féminin

Oui, tous les noms féminins commençant par une voyelle ou un h non aspiré prennent "mon, ton, son" au lieu de "ma, ta, sa".
mon armoire, ton hirondelle, son ordonnance, mon idiotie, ton huître...
En fait, à une certainement époque, les pronoms possessifs féminins s'élidaient devant une voyelle, pour éviter l'hiatus résultant du choc de deux voyelles consécutives : au lieu de dire "ma éponge", on aurait probablement dit quelque chose comme "m'éponge" (En fait, on ne disait pas "éponge" mais plutôt "esponge" ou quelque chose d'autre, c'est juste pour expliquer).
Il en est resté quelques traces en français aujourd'hui. Ainsi, le latin amita, avait donné le mot ante, signifiant la tante. Au lieu de dire "ta ante Marie", on disait donc "T'ante Marie", et c'est devenu "Tante Marie". Le possessif s'est soudé au nom. De même, avec le mot amour, qui était jadis féminin, au lieu de dire "ma amour", on disait "m'amour", d'où nous est venu "mamours".