La quête poétique de Baudelaire

bonjour à tous, je suis en 1ere et j'ai une dissertation à rédiger, voici le sujet :

"Baudelaire s'interroge dans l'un de ces poèmes : "Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ?" Montrez, à la lumière de vos lectures des poèmes des Fleurs du Mal, à quel point ce vers illustre la quête poétique de Baudelaire".

J'ai déjà définit sa quête poétique en disant que c'est la quête de l'idéal, de la perfection.
J'ai construit deux grandes parties, ayant pour titre respectivement  "La quête permanente de l'Ideal" et "L'omniprésence du Spleen chez le poète malgré tout". Hors je reste bloquée là. Dois je à chaque fois faire le rapport entre mes analyses et le vers ?
Je ne vois pas quels sous parties faire. Je pensais pour la 1ere partie, dire comment la quête de l'Ideal s'exprime, donc par le rêve, l'imagination et le voyage. et comment le Spleen s'exprime : par l'Angoisse, le temps, et la claustrophobie     :

Je ne vois pas comment faire le rapprochement avec le vers cité dans le sujet.

Pouvez vous m'aider sur la manière dont je dois m'y prendre; je ne comprend pas ce sujet. Le vers cité est il juste là pour nous aider à comprendre ce qu'est la quête poétique de Baudelaire, ou l'analyse doit être basé sur celui ci...?

Merci d'avance  !!!

2

La quête poétique de Baudelaire

Baudelaire est un poète, et tu dois savoir que les poètes utilisent rarement le sens premier d'un mot, donc, dans ce vers, le ciel bourbeux et noir est une métaphore, je dirais que le ciel représente la société, ignorante que le poète voudrait instruire.
Etant donné que tu dois que tu dois définir sa quête à partir du vers je parlerai plutôt du lien entre le poète et les homme lambda, et le lien entre le poète et le monde. L'Albatros et le poème que j'étudierais dans ce cas là

La quête poétique de Baudelaire

et donc....? trouvez vous mes parties hors sujet ?vous voulez dire, que selon vous, sa quête serait d'instruire la société dans laquelle il vit ?

4

La quête poétique de Baudelaire

Désolé pour cette réponse tardive, mais il me fallait une longue réflexion.
J'ai dit que la quête poétique de Baudelaire est d'instruire la société, car je repensais à la Lettre du voyant de Rimbaud, qui aurait été inspiré par Baudelaire, et qui pensait que c'était le rôle du poète, et je pensais aussi à "L'Albatros" dans lequel Baudelaire décrit le poète comme une personne rejetée, et incomprise, moquée par le commun des mortels et condamné à "les accompagner". Maintenant que j'y pense, sa quête était peut-être d'instruire la société afin que le poète ne soit plus rejeté.
Mais, toujours en ayant en tête la Lettre du voyant, je pense que le "ciel" ne désigne pas forcément la société, mais l'avenir, car c'est dans le ciel qu'on lisait l'avenir à l'Antiquité, et donc, Baudelaire à des doutes sur l'avenir, ou envisage un avenir pas très joyeux, et la poésie, lui permettrait d'éclaircir l'avenir (en quelque sorte).

Ah, oui, n'oublie pas que tu dois seulement t'appuyer sur les Fleurs du Mal, ne parle donc pas de Rimbaud dans ta copie, sauf, éventuellement, dans ta conclusion, pour dire qu'il a poursuivit le même but.

5

La quête poétique de Baudelaire

Je ne sais pas si ta dissertation et toujours d'actualité, mais en plus des observations précédentes, on pourrait peut être ajouter une nouvelle approche de la citation : le ciel bourbeux et noir, par rapport aux Fleurs du Mal, ce serait très simplement l'horrible (bourbeux), et la lumière le Beau. On penserait en exemple à La Charogne, le beau dans l'horrible, et donc une poésie nouvelle. Bien évidemment, la démarche nouvelle qui anime le recueil (Au Lecteur, la poésie urbaine ...) et toutes les déclarations de Baudelaire (d'autres recueils comme Fusées, tu peut les trouver dans Aphorismes, très bonne compilation que je te recommande pour approcher Baudelaire) mènent à penser la citation comme didactique (l'avenir, parler à la société); cette approche t'as déjà été donnée, mais il faut remarquer que B. tient en horreur le fait d'être "utile", aussi doit-on relativiser son lien avec une société qu'il souhaiterait instruire.