11 (Modifié par hugo.delion35 17/11/2018 à 17:33)

Ronsard, Quand je suis vingt ou trente mois

Merci

12 (Modifié par Jehan 17/11/2018 à 16:59)

Ronsard, Quand je suis vingt ou trente mois

Bonjour.

Et tu n'en as vraiment pas la moindre idée ?
Avant toute aide, il serait bon que tu nous fasses part de tes premières recherches et réflexions.

Au fait, de quel poème parles-tu ? De "Quand je suis vingt ou trente mois" ou de la Fontaine Bellerie ?

13

Ronsard, Quand je suis vingt ou trente mois

Pour le moment, voici où s’arrêtent mes observations:
1) personnification de la Nature
    -CL du corps pour décrire la nature
    -Utilisation du pronom personnel « vous » ainsi que des terminaisons de l’an deuxieme personne du pluriel
    -métaphore des cheveux pour parler début leur feuillage

Je parle du texte « Quand je suis vingt ou trente mois »

Ronsard, Quand je suis vingt ou trente mois

Tu as quand même dû remarquer que la nature est décrite comme résistant au temps qui passe et rajeunissant sans cesse, par opposition au corps du poète...