1

Construction dans les membres et l'estomac de Tite-Live

Bonjour,

Décidément Tite Live aujourd'hui...

Dans le texte bien connu des membres et de l'estomac, fable racontée par Ménénius Agrippa (II,32,8), je ne comprends pas du tout la construction de cette phrase:

"tempore quo in homine non, ut nunc, omnia in unum consentientia, sed singulis membris suum cuique consilium, suus sermo fuerit, indignatas reliquas partes sua cura, suo labore ac ministerio uentri omnia quaeri, uentrem in medio quietum nihil aliud quam datis uoluptatibus frui"

Dans le temps où l'harmonie ne régnait pas encore comme aujourd'hui dans le corps humain, mais où chaque membre avait son instinct et son langage à part, toutes les parties du corps s'indignèrent de ce que l'estomac obtenait tout par leurs soins, leurs travaux, leur ministère, tandis que, tranquille au milieu d'elles, il ne faisait que jouir des plaisirs qu'elles lui procuraient

-Je n'arrive pas à savoir sur quoi faire porter le "non".
- Je ne comprends pas ce qui introduit les infinitifs "quaeri" et "frui".
- le "suus sermo fuerit" comment le traduire? A quoi se rattache t-il?
- Pourquoi "indignitas reliquas partes " est-il un accusatif?
- Le datif "ventri"?
- et enfin, pourquoi avoir répété "ventrem" juste après et pourquoi est-il à l'accusatif...? (je suppose qu'il doit y avoir une relation avec les propositions infinitives mais qu'est ce qui les introduit?)

Ca fait beaucoup de questions pour un seul passage et à mon avis le fait que je connaisse la fable (reprise par La Fontaine) n'aide pas et je suis sûre que la traduction doit interférer avec la logique grammaticale...

Donc, si qqn a une idée, un grand merci d'avance.

Construction dans les membres et l'estomac de Tite-Live

Il faut rattacher les deux infinitives au "fertur" qui précède; donc"videmment leurs sujets sont à l'accusatif. 

tempore, au moment

2 relatives coordonnées :
{quo in homine non, ut nunc, omnia in unum consentientia [fuerit] : où, à l’intérieur de l’homme, tous les éléments ne tendaient pas, comme aujourd’hui, vers un même but
sed singulis membris suum cuique consilium, suus sermo fuerit}, mais où chaque membre avait son propre pouvoir de décision, sa propre langue

les deux infinitives
indignatas reliquas partes sua cura, suo labore ac ministerio uentri omnia quaeri  : les autres parties du corps étaient indignées que tout soit procuré au ventre par leurs soins, leurs travaux et leur services, 

uentrem in medio quietum nihil aliud quam datis uoluptatibus frui; alors que le ventre, paisible au milieu, ne faisait rien d’autre que de jouir des plaisirs donnés

ventri : datif d'intérêt.

3

Construction dans les membres et l'estomac de Tite-Live

D'accord!

Bon je vais réviser le datif d'intérêt...

Je n'avais pas "compris" les relatives et surtout je n'avais pas vu que suum consilium et suus sermo étaient au même cas!   Ce qui m'aurait aidé à ne pas les "séparer". Pourtant j'avais bien vu qu'il y avait un parallèle.
Je comprends mieux le "fuerit" maintenant et ça éclaire beaucoup de choses.

Merci!!