1

Les études de langues et les débouchés

Hello tout le monde !!

J'ai toujours ce problème d'orientation et il  n' y personne qui a pu réellement m'indiquer ce que je voulaais
Alors c'est très simple (XD) j'aimerais faire des études de langues MAIS je ne veux strictement pas travailler dans l'enseignement et donc au début on  m'avait indiquer la L.E.A  puis je me  suis orienter vers la traduction.
LE PROBLEME : sur internet ca me dit que etre traductrice c'est seulement a l'écrit mais j'ai eu l'occasion de consulter une conseillère d'orientation qui me dit au contraire d'internet que c'est a l'oral éventuellement


DDONC il y'a t'il quelqu'un qui peut m'aider

Les filières comme LEA , LLCE ... les débouchés ... les métiers ?

MERCI D AVANCE

2

Les études de langues et les débouchés

Bonsoir,

Il existe une différence entre le métier de traducteur et le métier d'interprète. En effet, le métier de traducteur s'exerce à l'écrit (traduction de livres, de contrats, de mode d'emploi... Enfin, de tout et n'importe quoi) tandis que l'interprète traduit "en direct" lors d'un dialogue. Par exemple, il y a beaucoup de postes d'interprètes au sein des ONG ou dans le monde politique en général (relations internationales obligent!)

Pour m'être intéressée à cette filière à un moment donné, je trouve que le métier d'interprète est nettement plus intéressant ; les langues sont vivantes, et faites pour être parlées, pratiquées...
Par ailleurs, je suis dans l'obligation de te prévenir : c'est un secteur très bouché. Résultat ; on se retrouve avec un salaire non-fixe, une situation aléatoire, bref.

Une formation en langues est toujours très appréciée, certes, à partir du moment où elle est un atout couplé à une autre formation. À toi de trouver celle qui te plaît ! Les domaines universitaires sont larges et tu trouveras forcément ton bonheur. Droit, histoire, lettres... Réfléchis-y !


Je reste disponible si tu as d'autres questions


EDIT : Au fait, si malgré tout tu décides de t'orienter vers la traduction ou l'interprétariat, la filière LEA est en effet tout indiquée. Je te conseille alors de choisir Anglais en première langue, et une langue rare en LV2 (qui est de la même importance que la LV1). Il est normalement possible de prendre une LV3 optionnelle aussi...
La LLCE est surtout orientée vers l'enseignement (puisqu'il n'y a qu'une seule langue)

3

Les études de langues et les débouchés

Merci pour ta réponse
Mais etre interprete c'est seulment en conférence , les choses politiques ? non non ca ne me plait pas beaucoup
j'aimerais traduire a l'oral pour par exemple quand il ya des célébrités qui se déplacent ou encore par exemple recemment il y avait le tour de cyclisme en Guyane , il y avait des japonnais et donc des traducteurs
C'est ce genre de chose que je veux faire , des choses plaisantes et sympatique et NON dans le domaine politique-_-'

Et en ce qui concerne la LEA je prendrais normalement ANGLAIS-PORTUGAIS


Avec une licence peut -on travailler après ou bien il faut obligatoirement faire un master ?


MERCI

4

Les études de langues et les débouchés

Non, les interprètes n'exercent pas seulement dans le milieu politique ; c'est l'exemple qui m'est venu à l'esprit parce que j'envisageais de devenir interprète à l'ONU
Pour ce qui est de travailler dans le milieu "people", c'est vraiment une question de chance et/ou de relations. C'est assez bouché, à mon avis. Et vouloir exercer un métier bouché dans un secteur bouché, c'est un peu du suicide !

Si tu aimes ce milieu, tu devrais penser à la communication. L'évènementiel, plus exactement. Tu organises des festivals, soirées, expositions, galas...

Anglais-Portugais, pas mal, mais pense vraiment à la LV3 ! C'est ce qui peut faire la différence.

Sinon, oui, pour devenir interprète, le Master est indispensable. Renseigne toi sur l'ISIT, aussi, si ce n'est pas déjà fait ! (grande école d'interprètes)

Sinon, pour ce qui est de pratiquer les langues que tu auras choisies : lis en langue étrangère, des romans mais la presse surtout, regarde des films en VO, cherche-toi un correspondant... Tous les moyens sont bons !


Bonne chance.

5

Les études de langues et les débouchés

On en avait déjà parlé dans d'autres fils, il faut fouiller un peu dans les archives du forum...

Oui, il y a une distinction à faire entre interprète et traducteur. Ça ne demande pas les mêmes compétences ni les mêmes aptitudes personnelles, même s'il arrive que certains professionnels exercent ces deux métiers à la fois.

"Des choses plaisantes et sympathiques" : on parle d'un métier, hein, pas d'un hobby... Rares sont les métiers qui n'ont pas leur part "d'alimentaire" pas passionnante. Mais comme c'est un métier qui s'exerce beaucoup en free-lance (c'est à dire en indépendant, pas en salariat dans la même entreprise), c'est à vous de trouver vos clients : donc à vous de démarcher et de cibler les domaines qui vous plaisent et qui vous semblent "plaisants et sympathiques".

Le master 2 me semble indispensable, dans la mesure où même avec un master 2 il est déjà très difficile de se positionner sur ce marché bouché et hautement compétitif. Dans ma promo d'école de traduction et d'interprétation (2002-2003), il devait y avoir une trentaine ou une quarantaine d'étudiants en traduction et deux étudiants seulement en interprétation car le recrutement était très sélectif : aucun des deux n'exerce aujourd'hui le métier d'interprète, car ils n'ont jamais réussi à percer.

Rappelons enfin que pour devenir interprète il est absolument incontournable d'aller passer au minimum un an en immersion dans des pays où l'on parle vos langues de travail. On ne peut pas acquérir l'extrême aisance nécessaire à l'oral autrement.

6

Les études de langues et les débouchés

Je crois que j'ai trouvé : interprète en milieu social  , non?
Apparemment ce diplome est national . Comment faire pour qu'iil soit internationnal ?
Vu qu'un interprète voyage énormément !!

Les études de langues et les débouchés

De quel diplôme parles-tu ?