91

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

Alors, es-tu inscrit en master ?

92

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

pas encore Anne, mais je suis sur le point de m'inscrire.
néanmoins, je continue d'éprouver 1 certaine anxiété, si ce n'est un certain désespoir, car le Capes m'apparait comme une épreuve difficile, à mes yeux ce concours a toujours quelque chose d'inaccessible... sans doute aussi n'ai-je toujours pas bien digéré mes mauvaises notes de 2006 !

93

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

Après avoir appris tes résultats la 1ère fois, j'espère que tu as cherché à comprendre ce qui n'allait pas en vue de faire mieux la 2ème fois : comparer ce que tu as écrit (en tout cas ce dont tu te rappelles avoir écrit, ou ce que tu as sur tes brouillons) avec ce que dit le rapport du jury. Et puis il faut en tirer des conclusions pour voir ce qui a le plus fait défaut et qui doit être amélioré : est-ce un problème de connaissances ? ou bien de méthode ? Un décalage avec les attentes du jury ?...

En tout cas, avant même de passer un concours, il est très recommandé de lire les rapports de jury des années précédentes pour prendre la température du concours, comprendre ce qu'attend le jury, de qui il est composé... Par exemple si un sujet concerne le théâtre et qu'il y a dans le jury un ou plusieurs grands spécialistes de la comédie du XVIIe siècle, il est évident qu'il faudra bien maîtriser en particulier la comédie du XVIIe siècle.

Ce sont les "grandes" questions à se poser avant de se lancer dans un concours, que ce soit pour la 1ère ou pour la 2ème fois. Et d'après différents messages de ce topic, j'ai l'impression que tu n'es pas du tout passée par cette étape.

94

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

jeremy> merci pour tes conseils, mais... connais-tu l'adage "la meilleure défense c'est l'attaque" ?
je ne suis pas sûr que faire "de la lèche" à un jury mette en position de force...
je sais, il faut tjs que je philosophe, que je moralise, mais c'est dans ma nature !

95

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

marance19 a écrit :

jeremy> merci pour tes conseils, mais... connais-tu l'adage "la meilleure défense c'est l'attaque" ?
je ne suis pas sûr que faire "de la lèche" à un jury mette en position de force...
je sais, il faut tjs que je philosophe, que je moralise, mais c'est dans ma nature !

Je ne vois pas en quoi lire un rapport de jury consiste à faire de la lèche... De toute façon, les gens qui te corrigeront à l'écrit ne savent même pas qui tu es, et puis à l'oral, tu es un candidat parmi tant d'autres... Lire un rapport de jury permet de se conformer aux exigences requises tant sur le plan de la méthode que des connaissances. Si le jury a des exigences particulières, des recommandations, il s'agit de les suivre au mieux pour espérer réussir, sinon tu es très bien partie pour une mauvaise note, et comme c'est un concours, ceux qui ne respectent pas ces exigences auront les notes les plus basses... Ca permet d'éviter les questions bêtes, bêtes dans la mesure où tu ne te les poses qu'après 2 échecs :

marance19 a écrit :

dans l'épreuve écrite de français moderne du Capes, l'étude stylistique du texte compte pour moitié de la note. Or, je ne me sens pas très à l'aise avec cette question, je ne sais par quel bout la prendre : > faut-il faire un plan ? qu'attend-t'on du candidat exactement ?


Je trouve aussi inacceptable que tu parles sur un tel ton désinvolte à des gens qui essaient gentillement de t'aider, que ce soit moi ou bien d'autres avant, la liste est longue ! Puisque tu ne veux pas entendre de conseils, pour moi ce seront les derniers...

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

Quoi qu'il en soit, marance19, devant des enfants/ados, qu'importe le niveau, se montrer arrogant et condescendant est le meilleur moyen de planter toute son année : une bonne partie des élèves baigne dans le manque d'affection, l'autre partie a juste trop d'amour-propre. Alors pas de notion de supériorité : tu en sais plus qu'eux, tu les domines, tu as autorité sur eux, mais tu ne leur es pas supérieur ; ils ne te respecteront que si tu les respectes. Quant au CAPES, il faut surtout s'entraîner, multiplier les oraux blancs, apprendre par cœur son petit Riegel (édition augmentée de rigueur).

97

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

tenno> tu as l'air de trouver contradictoire qu'on puisse se sentir > et néanmoins trouver le CAPES plutôt difficile.
Or, on peut être intelligent et néanmoins paresseux; on peut être intelligent et ne pas aimer fournir d'efforts.
Voilà une chose que je tenais à préciser...

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

Marance, je suppose que tu réponds à ce message de Tenno du 31 août dernier...
Ce sera plus clair de le citer :

marance19 a écrit :
Mais par exemple celui qui se sent >  mais qui n'est pas pour autant féru de littérature et de dissertations, il fait comment ?
Difficile de devenir professeur de français sans être féru de littérature et de dissertation puisqu'il faudra enseigner ... la littérature et comment faire des dissertations à ses élèves (du moins au lycée).
Soyons sérieux 5 minutes.

99

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

Je trouve encore + contradictoire le fait d'être paresseux et contre l'effort, alors qu'en tant que prof il faudra inciter les élèves à travailler et à fournir un peu d'effort (peut-être que toi Marance, tu as eu des facilités qui t'ont permis de bien apprendre et de progresser sans faire grand chose, et tant mieux pour toi, mais ce n'est pas le cas de la majorité des élèves).

Questions sur le master MEEF lettres modernes (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

Dans tous les cas, si on n'aime ni la littérature, ni les dissertations, faudrait quand même envisager un autre métier...En tant que prof de lycée, j'ai quand même vaguement l'impression de passer mon temps à enseigner la littérature et comment faire des dissertations. Et je rejoins un peu Jeremy. Enfin s'il est possible de réussir le capes sans aucun effort, c'est une bonne chose mais c'est quand même un scoop...