L'opposition nature / culture

Bonjour à tous, alors voilà je crois que tout est dans le titre, j'ai très bientôt l'oral de français à passer et je ne comprends rien à cette opposition.

Quelqu'un de sympathique aurait-il la gentillesse de me l'expliquer s'il vous plaît ?

Je vous remercie d'avance.

L'opposition nature / culture

La nature, c'est l'inné (j'ai les yeux bleus, les cheveux blonds, etc...), la culture, c'est l'acquis (je parle français, je suis marié, etc...).
Dit ainsi, c'est simple, parce que j'ai pris d'une part des caractéristiques physiques "héréditaires", d'autre part des phénomènes sociaux; mais si l'on considère les sentiments ou les "idées", alors là, rien ne va plus, et comme je ne suis pas philosophe, je cède la parole à plus qualifié que moi...

3

L'opposition nature / culture

Je ne savais pas qu'on pouvait avoir à traiter cela à l'oral de français: c'est plutôt un sujet de philo...
Je vais essayer de te répondre avec mes humbles connaissances en philo de terminale.

La nature est ce qui est propre de l'homme (ou de n'importe quel être vivant), ce qui est instinctif ou qui vient déterminé par la naissance et qui s'oppose à la culture, qui est ce qui est provoqué par la société.
L'homo sapiens est l'animal le plus culturel qui existe, les autres animaux étant déterminés par la nature en un degré supérieur et variable selon les espèces.
Certains philosophes comme Diderot ont idéalisé la nature avec le mythe du bon sauvage (cf Supplément au voyage de Bougainville) mais c'est la culture qui rend l'homme libre: les tâches des abeilles sont déterminées dès la naisance (l'une sera reine, l'autre sera gardienne) alors que les emplois sont culturels chez l'homme.
C'est à cause de celà que Sartre à dit "l'existence prècede l'essence": c'est à dire que l'homme constuit son essence par ses actes, en existant, qu'il n'est pas déterminé. On peut aussi penser à l'opposition déterminisme/libre arbitre.

J'espère que cela pourra te servir. N'hesite pas à poser plus de questions (et plus concrètes! : pour quels textes à tu besoin de parler de l'opposition nature/culture, qu'est-ce que tu as vu en cours avec ton prof, etc)



EDIT:Jaques a très bien répondu à ta question (en allant à l'essentiel) ci dessus

L'opposition nature / culture

Merci de vos réponses déjà, ben en cours on a fait une lecture analytique sur le  Supplément au voyage de Bougainville , en fait je pose cette question parce qu'elle peut fait l'objet d'une question à l'entretien. Notre prof a également mis cette caractéristique ( opposition nature/culture)  dans l'oeuvre intégrale que nous avons étudié, Le Triomphe de l'amour de Marivaux.

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi on les oppose en fait. Si j'ai bien compris alors ( en gros) , la nature représente l'essence de l'humanité, les caractères propres à l'Homme et la culture représente la civilisation, les différences d'un peuple à l'autre ?
Mais , pourquoi les oppose-on ?

5

L'opposition nature / culture

Opposer c'est distinguer, c'est analyser (séparer des composants, comme lors d'une analyse sanguine) pour arriver à la vérité. Si on n'opposait pas des concepts, on ne pourrait même pas parler ("Ceci est bien alors que ceci est mal", etc.). On est obligés, par exemple, d'opposer la prose au vers: il n'y a pas d'autre issue possible! C'est par rapport au vers que la prose à un sens et vice versa; c'est par rapport à la culture que la nature a un sens et vice versa.

Mais la distinction est difficile: la couleur et la forme des cheveux ne sont pas toujours naturels, ton poids et ta taille, non plus (un enfant mal nourri -phénomène culturel- pèsera moins que toi et sera probablement plus petit...

L'opposition nature / culture

Je vois. Bah merci beaucoup à vous, vous m''avez bien aidé

7

L'opposition nature / culture

De rien. Bonne chance!

8

L'opposition nature / culture

Bonjour.

Je suis en Master 1 Langues et Sociétés mention Recherche. En gros, c'est de l'histoire-géographie et de la littérature centrées sur l'Océanie. Je dois faire un dossier dont le sujet est le suivant : "L'influence des Etats-Unis dans la culture polynésienne". Je ne suis pas sûr de ma compréhension du concept de culture.

Hier, j'ai consulté des dictionnaires de philosophie, et j'ai appris (ou plutôt je me suis rappelé) que la culture était l'ensemble des traditions, techniques et institutions qui caractérisent un groupe humain et acquises par un processus d'acculturation. On a parlé de l'opposition d'innée et d'acquis également, ce dont le post parle. Appliqué à un individu particulier, c'est l'ensemble des acquisitions intellectuelles (principalement littéraires et artistiques) tel que la personne a pu l'intégrer.

Je me pose la question suivante:
1°) Dans mes recherches documentaires, j'ai trouvé des articles sur le rattachement à l'Amérique des Galàpagos et de l'île de Pâques. Or, cela ressemble beaucoup d'un cours de géographie parlant beaucoup de tourisme et d'économie. Si je fais une recherche de mots-clés, "culture" ne s'y trouve que deux fois. Est-ce que c'est seulement ces quelques phrases où se trouvent le mot "culture" qui concernent mon sujet ou bien l'économie et les échanges avec les Etats-Unis font aussi partie de la culture? Autrement dit, est-ce que l'économie fait partie de la culture d'un pays?  http://www.mgm.fr/PUB/Mappemonde/M202/Grenier.pdf Est-ce que par "institutions", la définition que j'ai trouvée parle d'économie? Si on se réfère à l'opposition nature/culture... l'économie serait plus quelque chose d'acquis que d'inné. Ai-je raison?

Dans mes recherches, j'ai trouvé un livre visant bien mon sujet: Les Etats-Unis et le Pacifique de Jean Heffer. Cependant, je suis hésitant pour certains passages parlant d'économie et d'échanges de tel pays depuis son américanisation... Depuis cette américanisation, il y a eu modernisation, et parmi les aspects de la société qui s'est modernisée, il y a eu l'économie et les échanges... Inné ou acquis? Logiquement, ce serait de l'acquis en principe, mais l'économie et le tourisme, pour moi, ça n'a jamais été la culture (vu que ce n'est pas de la technique scientifique...)... Ca doit être pour ça...

La société d'un pays... comme c'est différent d'un pays à l'autre... alors c'est de la culture aussi?... Oui, puisque c'est une institution, pas vrai?

Jusqu'à présent, quand je faisais mes recherches, j'avais tendance à chercher l'influence des Etats-Unis sur les danses, les musiques, les artisanats, les sculptures polynésiennes... A la place, je trouve des cours de géographie parlant de l'économie d'un pays depuis qu'il s'est modernisé par les Etats-Unis... Alors, je bloque.

Cordialement.

Joachim.

9

L'opposition nature / culture

Bonsoir,

L'économie appartient bien à la culture par
- le style de vie qu'elle conditionne,
- les valeurs qu'elle véhicule,
- les apports culturels qui accompagnent souvent les échanges commerciaux,
- le rôle dominateur des pays riches...

10 (Modifié par Encre-et-soupirs 21/03/2017 à 03:17)

L'opposition nature / culture

Merci beaucoup Jean-Luc pour la réponse.
J'ai l'impression qu'en fait, la culture englobe beaucoup de domaines, vu que pas mal de choses sont de l'ordre de l'acquis, ces mêmes acquis qui différencient un pays à un autre. Les arts (danse, musique, sculpture, l'artisanat, la cuisine...), les traditions, les techniques (scientifiques ou autres), les institutions (et donc la manière dont est organisée la société...)... et l'économie.

Bonjour.

Je suis confronté encore à un problème : je fais un dossier sur "L'influence des Etats-Unis sur la culture polynésienne" (Master 1 Langues, Cultures, Sociétés en Océanie). Dans mes lectures, on parle des îles du Pacifique qui servent aux stratégies militaires des Etats-Unis. On précise que l'installation des Etats-Unis influence culturellement les autochtones, en ce sens qu'on construit des infrastructures et que la vie quotidienne de ces derniers est améliorée (salariat, objets plus sophistiqués...)

Dans un autre livre, on parle encore des actions militaires des Américains (les essais nucléaires et les centres d'expérimentation en l'occurrence), mais contrairement au premier, on ne précise pas si cela influence la culture. Je ne sais pas si cela influence la culture du pays "d'accueil" systématiquement dès qu'on parle d'un pays dont le militaire s'implante dans une île autochtone.
On parle aussi du fait que certaines îles (celles de la Micronésie) appartiennent aux Etats-Unis. Je suis toujours indécis si on peut dire que les Etats-Unis influencent la culture de Micronésie rien qu'en les ayant en appartenance.
Enfin, plus loin, nous apprenons que les îles Mariannes du Nord ont voté pour qu'ils deviennent des C.N.M.I (Commonwealth of the Northen Mariana Islands)...

J'ai l'impression que tout est culturel. Mais je doute.

Cordialement.

Encre-et-soupirs.