1

Pourquoi "lui" et non "y" ?

Bonjour à tous,

Je suis égyptien novice sur ce site,qui me plaît beaucoup, en particulier, ce forum de discussion dans lequel j'ai puisé tant de savoirs. Je vous pose une question, à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse : pourquoi, dans la phrase suivante, on a eu recours  au pronom (lui ) plûtot qu'a ( y );

Pour réduire  l'espace, il suffit de lui donner une taille de police très petite, par exemple 2 au lieu de 12.

NB. j'ai copié cette phrase sur le forum , c'est celle d'un membre, mais j'en ai déjà vu .

                                                               Merci d'avance.

Pourquoi "lui" et non "y" ?

Certains verbes ne permettent pas de remplacer le complément d'objet indirect introduit par "à" par la forme "y".

Pourquoi "lui" et non "y" ?

Pour développer un peu l'explication d'Anne, voici ce que je trouve dans Le Bon Usage :

L'emploi de lui et de leur est normal, même à propos d'animaux ou de choses, quand il y a un objet direct (avec donner, demander, devoir, préférer, etc.), lui et leur étant des objet seconds.

4

Pourquoi "lui" et non "y" ?

Merci bien pour votre gentillesse ( attendue ) ainsi que pour votre intêret, mais je crois que j'ai besoin de plus de précisions , si c'est possible . En tout cas, je vous remercie infiniment .
                                                                                              cordialement, Egyptien.

Pourquoi "lui" et non "y" ?

D'autres exemples cités par Grevisse où l'on a utilisé lui ou leur pour une chose avec un verbe qui exige deux compléments d'objet :

Le cheval rua et le charretier lui donna un coup de fouet.  (Littré)

Ce cuir ne vaut rien, on lui a donné un mauvais apprêt.  (Ac., s.v. apprêt)

Je peux bien avouer ces larmes-là : je leur dois le meilleur instant de ma vie.  (Duhamel)

Il est vrai que Littré a donné un exemple de donner avec y.  Considérons-le : Cette étude m'a captivé, j'y ai donné beaucoup de temps au lieu de je lui ai donné beaucoup de temps.  J'y vois plutôt un complément circonstanciel de lieu; le sens est Cette étude, j'ai passé beaucoup de temps dans sa lecture.

Pourquoi "lui" et non "y" ?

D'autres exemples cités par Grevisse où l'on a utilisé lui ou leur pour une chose avec un verbe qui exige deux compléments d'objet :

D'accord pour le cuir et les larmes... Mais  le cheval étant un animé  et non une chose, l'utilisation de "lui" n'a rien d'inhabituel.

7

Pourquoi "lui" et non "y" ?

Merci bien. Une dernière question : ( utliser lui/ leur avec  les verbes qui exigent 2 compléments d'objets ) est- ce facultatif ou obligatoire ?
                                            Merci d'avance .

Pourquoi "lui" et non "y" ?

Anne a écrit ci-dessus que ces verbes ne permettent pas le y.  Selon Grevisse, on dirait plûtot que c'est rare; comme toujours il y a des exceptions littéraires :

J'ignore de quoi nous sommes faits, et peu importe le nom qu'on y donne (J Rostand).

Dans sa passion, il ne s'en aperçoit pas.  Nous y devons une des analyses les plus aiguës […] de l'âme nue de Péguy (R Rolland).

C'est pourquoi la langue littéraire y préfère […] (R Le Bidois).

L'équivalent ordinaire serait à cela.

Note que dans toutes ces phrases le référent de y est neutre, face à quoi l'auteur a hésité à le personnifier avec lui, donc le conseil d'utiliser à cela.