1

Prévert, Promenade de Picasso

Bonjour,
Je passe mon oral de Français début juillet donc je m'entraine avec des questions possibles qui pourrait tomber sur mes textes, mais là je bloque... Je me retrouve avec le texte Promenade de Picasso de Jacques Prévert, et la question est De quels jeux sur la création artistique est-il question ici ? Je ne sais pas quoi mettre comme grands axes.
J'ai des axes sur une autre feuille de révision mais je ne suis pas sur qu'ils conviennent :
- Cette entreprise est présentée comme condamnée
- La pomme est personnifiée et douée de volonté
- Picasso, l'anti-peintre de la réalité
- Un poème - art poétique

Si besoin, je peux vous apporter d'autre précision.

Merci.

Le poème en question:

Sur une assiette bien ronde en porcelaine réelle
une pomme pose
Face à face avec elle
un peintre de la réalité
essaie vainement de peindre
la pomme telle qu'elle est
mais
elle ne se laisse pas faire
la pomme
elle a son mot à dire
et plusieurs tours dans son sac de pomme
la pomme
et la voilà qui tourne
dans une assiette réelle
sournoisement sur elle-même
doucement sans bouger
et comme un duc de Guise qui se déguise en bec de gaz
parce qu'on veut malgré lui lui tirer le portrait
la pomme se déguise en beau bruit déguisé
et c'est alors
que le peintre de la réalité
commence à réaliser
que toutes les apparences de la pomme sont contre lui
et
comme le malheureux indigent
comme le pauvre nécessiteux qui se trouve soudain à la merci de n'importe quelle association bienfaisante et charitable et redoutable de bienfaisance de charité et de redoutabilité
le malheureux peintre de la réalité
se trouve soudain alors être la triste proie
d'une innombrable foule d'associations d'idées
Et la pomme en tournant évoque le pommier
le Paradis terrestre et Ève et puis Adam
l'arrosoir l'espalier Parmentier l'escalier
le Canada les Hespérides la Normandie la Reinette et l'Api
le serpent du Jeu de Paume le serment du Jus de Pomme
et le péché originel
et les origines de l'art
et la Suisse avec Guillaume Tell
et même Isaac Newton
plusieurs fois primé à l'Exposition de la Gravitation Universelle
et le peintre étourdi perd de vue son modèle
et s'endort
C'est alors que Picasso
qui passait par là comme il passe partout
chaque jour comme chez lui
voit la pomme et l'assiette et le peintre endormi
Quelle idée de peindre une pomme
dit Picasso
et Picasso mange la pomme
et la pomme lui dit Merci
et Picasso casse l'assiette
et s'en va en souriant
et le peintre arraché à ses songes
comme une dent
se retrouve tout seul devant sa toile inachevée
avec au beau milieu de sa vaisselle brisée
les terrifiants pépins de la réalité.

2

Prévert, Promenade de Picasso

Attention, à l'oral, tu auras une question sur les objets d'étude. Ta question pourrait être "quels jeux sur le langage inscrivent ce texte dans la poésie ?"

Tu pourrais alors dégager
- les détournements de l'image,
- les retours à la ligne, la disposition,
- les jeux de mots, les associations d'idées,
- l'humour et l'ironie,
- les fameuses "listes" de Prévert en forme de bric-à-brac inspiré,
- la fausse démonstration ou l'apologue au service d'un art poétique...

3

Prévert, Promenade de Picasso

D'accord, merci. Donc pour la question que j'ai les axes que tu me donnes peuvent marcher ?

En ouverture je pensais parler de Académie Médrano, ça pourrait aller ?

 

ACADEMIE MEDRANO

    A Conrad Moricand
    Danse avec ta langue, Poète, fais un entrechat
    Un tour de piste
    sur un tout petit basset
    noir ou haquenée(1)
    Mesure les beaux vers mesurés et fixe les formes fixes
    Que sont LES BELLES LETTRES apprises
    Regarde :
    Les affiches se fichent de toi te
    mordent avec leurs dents
    en couleur entre les doigts
    de pied
    La fille du directeur a des lumières électriques
    Les jongleurs sont aussi les trapézistes
    xuellirép tuaS
    teuof ed puoC
    aç-emirpxE
    Le clown est dans le tonneau malaxé
    Il faut que ta langue -passe a la caisse  les soirs où
                                -fasse l'orchestre
    Les Billets de faveur sont supprimés


Bon appétit

4

Prévert, Promenade de Picasso

Ce ne sont pas des axes.
A l'oral, tu ne développeras qu'un axe. Il s'agit de répondre à une question précise. Je t'ai indiqué des arguments possibles.
Pour l'introduction, ne te disperse pas. Présente l'oeuvre dont est tiré l'extrait.

Regarde les fiches de méthode du site https://www.etudes-litteraires.com/ pour te préparer.
De même pour le forum https://www.etudes-litteraires.com/foru … s/oral.php

5

Prévert, Promenade de Picasso

Pour l'intro tout est OK, mais la ou je m'étonne c'est que tu me dit de développer qu'un axe. Pour mon oral blanc où j'ai eu 13/20, j'étais tombé sur Académie Médrano (D’où vient la modernité dans ce poème ?) et j'avais fait 2 axes : 1)La modernité vient par sa forme et 2) La modernité vient par son thème.

6

Prévert, Promenade de Picasso

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'axes, mais plutôt de sous-parties.

7

Prévert, Promenade de Picasso

Mouais, enfin bon, pas bien grave. Je fais ma fiche et je vous la fait partager pour l'améliorer
Merci encore.Me revoilà après plusieurs heures de travail, voila ce que ça me donne. Des idées pour élaguer le 1 ?

Lecture de l’extrait.
Je vais étudier de quels jeux sur la création artistique il est question ici.
I] Tout d’abord le premier jeu sur la création artistique est de personnifiée la pomme, et de la douée de volonté.
-Le vers 10 est  à prendre au pied de la lettre : Prévert détourne une expression figée et met en relief l’importance de mot dans la création poétique. « Elle a son  mot à dire » implique que la pomme n’est pas qu’un signifié mais qu’elle est aussi un signifiant.
-Elle va se métamorphoser de chose en mot : le vers 11 (« plusieurs tours »), qui remplace l’expression figée « plus d’un tour dans son sac », montre son autonomie mise en scène dans le vers suivant (elle « tourne », vers 13), conformément aux tours annoncées. Une fois de plus, le poète détourne une expression toute faite, en  ajoutant dans son « sac de pommes », qui renforce le pouvoir de la pomme.

1ère série, à partir du vers 17 :
La comparaison avec le duc de Guise (assassiné par les gardes d’Henri III au château de Blois en 1588) n’est pas simplement amusante : elle traduit la volonté de Prévert de dénoncer une histoire de France réduite à une imagerie simpliste, et surtout par la conjonction « comme », elle associe la pomme à un tout autre domaine, très éloigné de la nature morte à laquelle elle était condamnée.
Ce domaine est celui de la paronomase (« de Gusie /déguise /bec de gaz … ») et du détournement des expressions figées : « se faire tirer le portrait » signifie "se faire peindre", par extension « photographier », et le verbe tirer rappelle que ce n’est pas sans violence.                                                                           Les jeux de sonorités relient la pomme à tout un réseau d’histoires, et la chaîne phonique « de Guise /déguise /bec de gaz ») conduit au vers 19 (« déguisé ») : le fruit "pur" n’existe pas. Le poète doit passer par les "déguisements" de la pomme pour en rendre compte.


2ème série : elle est déclenchée par « les associations d’idées ».
Les vers 30 à 45 proposent une accumulation, mais, à quelques "dérapages" près, il y a bien une logique de progression :
-La pomme est un fruit mythologique et "fruit défendu" (« Adam et Eve, péché originel ») ; elle renvoie aux « origines de l’art du vers 36 (les premiers sujets des peintres étainet des sujets mythologiques ou religieux.
-La pomme est le végétal comestible dont on énumère des variétés.
-La pomme est objet historiques avec Guillaume Tell et Isaac Newton. Le premier correspond à une imagerie scolaire, le second, savant  reconnu du début du 18ème siècle, devient lauréat d’un concours, et se trouve pris dans un anachronisme (« Exposition Universelle », plus d’un siècle plus tard). La référence au « Serment du Jeu de Paume », fait par les députés du Tiers-état le 21 juin 1789, perd toute solennité avec la paronomase (contrepèterie).
Ces chaînes cohérentes sont ponctuées de jeux de mots, plus gratuits mais tous associés au son "pomme" et à sa polysémie : pomme d’arrosoir – jeu de paume - Parmentier – escalier (amené par la paronymie).

II] Ensuite la création artistique vient du fait que c’est un art poétique.
Contre la nature morte ou la poésie figée dans les clichés, une fantaisie poétique : Syntaxe à rebonds / accumulation d’images  / variations de rythmes / jeux de mots / néologismes / contrepèteries…
Revendications d’une analogie peintre – poète, chacun déstructurant l’objet avec ses outils.
Poème engagé – remise en cause de l’art et de la société :
- « Et Eve puis Adam » : inversion de l’ordre traditionnel imposé par les textes.
-L’hypertrophie verbale du vers 26, en contraste avec le monosyllabe du vers 24, correspond à une charge anticléricale, contre les associations de bienfaisance, dites aussi de charité : prévert fait rimer « charitable » avec « redoutable », et « charité » avec le néologisme « redoutabilité ».
Enfin on pas de sonnet, ici on a des vers de longueur aléatoire, et une mise en page bizarre.


Merci.Un petit up. Le sujet est toujours d'actualité.Il y a vraiment personne pour m'aider ?  dernier UP. Sinon je fait un autre topic sans doute que ça attirera plus ? 

8

Prévert, Promenade de Picasso

Salut!
J'ai aussi ce poème à revoir pour l'oral de français.
Peut etre qu'en te donnant le plan de ma prof, tu auras d'autres idées et des réponses:
Pb: en quoi cet hommage à Picasso est-il un art poétique? (question passe partout )

I) Un art poétique mis en forme
  A) Une écriture simple, libération de la forme
  B) Un nouveau rapport au language/ jeu avec les mots

I) Analogie entre peinture et poésie
  A) Echec de l'apprcohe réaliste
  B) Echec de l'approche surréaliste
  C) Réussite de Picasso

Ce poème semblable a une fable ou un apologue permet à Prévert de montrer sa vision de l'art (peinture et poésie) et de montrer son originalité: Il oppose l'éfficacité de Picasso à la stérilité des artistes qui se posent trop de questions.

Ouverture sur Francis Ponge, texte réflexif de la poésie, ou sur la nature morte.

Je pense que tu vas un peu loin dans ton interprétation du vers 17:
"La comparaison avec le duc de Guise (assassiné par les gardes d’Henri III au château de Blois en 1588) n’est pas simplement amusante : elle traduit la volonté de Prévert de dénoncer une histoire de France réduite à une imagerie simpliste, et surtout par la conjonction « comme », elle associe la pomme à un tout autre domaine, très éloigné de la nature morte à laquelle elle était condamnée."
Cela s'éloigne de la question, même si je suis d'accord sur la fin avec la nature morte. Ce vers a plus une importance musicale avec ses paronomases et allitérations qu'un but de dénonciation quelconque.

Voilà

9

Prévert, Promenade de Picasso

bonjour , j'ai mon épreuve d'histoire des Arts a la fin de l'année et j'aurais aimé traiter comme sujet "la promenade de Picasso" cependant je ne sais pas du tout par ou commencer... Auriez vous un plan ou quelque chose a me conseiller ?

10

Prévert, Promenade de Picasso

http://www.cyberartsweb.org/cpace/theor … /pomme.jpg
Magritte

http://p4.storage.canalblog.com/43/28/5 … 509530.jpg
Picasso