Quelles différences entre les anciens et les nouveaux programmes ?

J'aimerais qu'on me dise clairement quels objets d'étude sont retirés des classes de 4e / 2nde / et 1ere pour la prochaine rentrée car je m'emmêle les pinceaux. Je sais que l'autobiographie doit disparaître mais dans l'ensemble je ne vois pas de réels changements. Quels sont les principaux changements dans ces 3 classes pour vous? Je vous remerciePersonne ne peut me dire ce qu'il a concrètement compris sur les retraits et les ajouts des nouveaux programmes de 4e, 2nde et 1ere pour la rentrée 2011? Je vous remercie car je ne vois pas réellment ce qui change dans les programmes.

Quelles différences entre les anciens et les nouveaux programmes ?

Je vais te répondre pour la seconde et la première :
les nouveaux programmes sont beaucoup plus précis, les champs de recherche en seconde sont désormais très ciblés, un peu plus vastes en première. Il s'agit avant tout de mettre l'accent sur les textes patrimoniaux, en seconde surtout, mais aussi en première :
- 4 objets d'étude en 2nde :
1) roman ou nouvelle : cette année, on ne fera que du réalisme/naturalisme, donc on prend un texte du XIXe, un point c'est tout.
2) théâtre : comédie ou tragédie à l'âge classique, donc un texte du XVIIe siècle.
3) poésie : du romantisme au surréalisme, la poésie était jusqu'alors absente du programme de seconde, son retour est remarqué, d'autant plus que les textes à étudier sont potentiellement hermétiques (Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Mallarmé...)
4) litt. d'idée : genres et formes de l'argu directe et indirecte aux XVII et XVIIIe siècles, donc les textes abordés seront obligatoirement plus complexes que ceux auxquels on pouvait faire appel jusqu'à aujourd'hui (chère Controverse de Valladolid, quand tu nous tiens...)

4 objets d'étude en première, qui ciblent moins les textes mais apportent d'importantes précisions quant aux thèmes :
1) le personnage de roman, du XVIIe à nos jours
2) la question de l'homme dans la litt à visée argumentative depuis le XVIe
3) le rôle du poète, du MA à nos jours (rien que ça...)
4) le théâtre, texte et représentation, du XVIIe à nos jours

comme tu vois, les objets d'étude sont plus ciblés, soit ils donnent des indications précises quant aux genres/époques dont les textes choisis doivent relever (en seconde), soit ils donnent des indications précises quant aux thèmes (en première).

A noter : désormais, il sera obligatoire d'intégrer :
une séance d'ouverture sur l'histoire des arts à chaque séance sur le roman et la poésie (le réalisme en peinture, notamment, les liens entre musique et poésie au XIXe, en seconde).
une séance d'ouverture sur les langues et cultures de l'Antiquité à chaque séquence sur le th et la litt d'idée (théâtre grec et latin, genres oratoires antiques : judiciaire, délibératif, épidictique).

Je trouve que l'on est bien mieux guidé dans ces nouveaux programmes, la structure en quatre temps de l'année scolaire me paraît pertinente, je pense déjà à ce que je vais pouvoir faire en seconde...

Quelles différences entre les anciens et les nouveaux programmes ?

Effectivement, je trouve ça plutôt intéressant car de plus ça permet une réelle continuité avec ce qui a été entrepris en collège. De plus, ça permet de recentrer sur les objets d'étude à travers les siècles. Comme l'histoire des arts est une nouvelle épreuve en fin de 3ème, les élèves pourront continuer à agrandir leur culture et je trouve que ça permet un meilleur intérêt des élèves. C'est donc bien fini le biographique et l'autobiographie (au revoir rousseau, chateaubriand et ses mémoires et le pacte de P. Lejeune)
On continue à aborder le fameux convaincre, persuader, délibérer comme objet d'étude ou pas?
Enfin, si ce n'est plus un objet d'étude on l'aborde de façon obliger avec le rôle du poète ou la littérature d'idée.

J'ai entendu dire qu'il faudrait revenir à l'étude de la grammaire en lycée qui a été pendant un long moment négligée.

Je te remercie vraiment Foedor pour ta réponse.

Quelles différences entre les anciens et les nouveaux programmes ?

Actarus a écrit :

J'ai entendu dire qu'il faudrait revenir à l'étude de la grammaire en lycée qui a été pendant un long moment négligée.

Ce ne sera pas du luxe...
(Tant qu'on y est, si on pouvait rétablir les réelles leçons de grammaire plutôt que l'ORL, ça serait bien aussi.)