Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Bonjour,

Est ce que quelqu'un aurait ici le sujet du bac de français du Liban de cette année? Merci

2

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Bonjour,

Oui, je crois qu’ils sont ici :
http://clw.edu.lb/

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Merci.

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Un commentaire facile, je pense qu'on a dû entendre beaucoup de "YES!" dans la salle.

5

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Bendel a écrit :

Un commentaire facile, je pense qu'on a dû entendre beaucoup de "YES!" dans la salle.

Bonjour,
Bien , j'espere que c'est vrai. Bon , as-tu une idee sur cette ponctuation : << - >> qu'est ce qu'elle designe en general ? je veux dire ce trait la qui apparit frequement dans le texte?   Merci d'avance...

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Strophe 1:la juxtaposition+ les tirets ici, permettent une gradation de l'atmosphère lugubre

Strophe2: Juxtaposition + tirets permettent de renforcer, et intensifier (en crescendo) les éléments sonores.

Bref j'ai revu le poème, à part proposer un commentaire linéaire, je vois pas de plan 

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Pas de commentaire linéaire à l'écrit. Il y a toujours un plan possible quel qu'il soit.

8

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

si j'ai comme axe un recit dramatique , le fait que je dis d'abord pourquoi c'est un recit puis pourquoi il est dramatique, est-elle une separation de la forme du fond ? merci d'avance

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Ce poème a trait  au rêve donc il est orinique.Je te conseille d'abord d'étudier les stropes dans l'ordre , car elles reposent sur un parallélisme de construction.La dernière strophe, est en fait représentative de la rupture de construction avec le 'Mais' adversatif, et donc le reveil (du rêveur).

Sujets du bac de français 2011, centres étrangers : Liban

Vous parlez pas de deux choses différentes là ?