11

Un truc pour l'API ?

Un phonème est une unité distinctive qui peut avoir de multiples réalisations phonétiques. "rame" et "lame" ne sont pqs le même mot, tandis que "rame"  prononcé avec un r roulé ou un r grasseyé (sons très différents) sera toujours le même mot en français.

Ok, je crois que j'ai compris. Très honnêtement, je ne crois pas que le phonème soit une notion qui m'intéresse pour le moment, je la trouve un peu abstraite et compliquée.

Soit dit très basiquement, mais j'écris dans des conditions peu faciles.

Merci d'avoir pris la peine de me répondre, c'est plus clair maintenant.



Concernant les sons      [ø]   et   [ǝ]      j'en suis arrivé à l'idée que le dernier était réservé pour les clitiques ou les fins des mots sur lesquelles on appuie et qu'on réservait l'autre toutes les fois où le son  [ǝ]  était franchement prononcé.

[lǝpøtiʃaemalad]


Mais je ne suis pas totalement satisfait par cette distinction. Qu'en pensez-vous ?

12

Un truc pour l'API ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Schwa

Le terme schwa /ʃva/, qui est la transcription d’un mot hébreu (שווא, suivant l’orthographe moderne) désignant le « vide », est employé en linguistique pour désigner la voyelle neutre, centrale, notée [ə] en alphabet phonétique international. On l'écrit aussi chva. Il correspond environ au e dit muet du français moderne, comme dans menu, vendredi ou, par défaut de prononciation, dans ours(e) brun.

13 (Modifié par HarolDts 23/06/2019 à 20:12)

Un truc pour l'API ?

D'accord, merci beaucoup, mais est-ce normal de ne faire aucune différence entre ce [ǝ] et ce [ø] ?
Quand je transcris, je ne sais jamais quand employer l'un et quand employer l'autre.

Un truc pour l'API ?

Lire les caractéristiques du [ǝ] :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Voyelle_moyenne_centrale

Lire les caractéristiques du [ø] :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Voyelle_m … e_arrondie

On notera entre autres que pour le [ø] les lèvres sont arrondies et la langue placée plus en avant.

15

Un truc pour l'API ?

Si je devais n'en utiliser qu'un seul, lequel devrais-je choisir ?
En gros, lequel est le plus classique, basique ?

16

Un truc pour l'API ?

C'est pas pareil...
Compare comment tu prononces "lait de vache" et "les deux vaches"

17 (Modifié par Jehan 23/06/2019 à 21:44)

Un truc pour l'API ?

HarolDts a écrit :

Si je devais n'en utiliser qu'un seul, lequel devrais-je choisir ?
En gros, lequel est le plus classique, basique ?

Ils sont tous les deux basiques, même si le [ǝ] est le plus fréquent.

Pour les différencier dans les transcriptions : le [ø] ne peut jamais s'élider, alors que c'est fréquemment le cas du [ǝ]

Par exemple, monsieur se transcrit [mǝsjø] et seul le [ǝ] peut s'élider : m'sieur [msjø].

Et pour reprendre l'exemple de TheRedRoom...
On peut élider le [ǝ] de lait de vache ( lait d' vache).
Mais on ne peut élider le [ø] de les deux vaches.

18 (Modifié par HarolDts 23/06/2019 à 21:52)

Un truc pour l'API ?

À la rigueur, je veux bien dire que je prononce mon "de" différemment de mon "deux" mais alors mon "e" de "de" serait plus proche de "oeuf".


Lait de vache = [lɛdøvaʃ] ?
Les deux vaches = [ledǝvaʃ] ?


Est-ce que le [ø] ne serait pas à mi-chemin entre le [ǝ] et le [œ] ?



MODIF : Ah ben zut... comme par hasard, j'ai inversé les deux dans ma transcription phonétique.

Je suis à peu près certain que je ne fais aucune différence entre ces deux sons lorsque je parle. Comme je n'entends pas non plus cette distinction, je me dis que personne ne prononce ces deux "e" différemment.


Pour les différencier dans les transcriptions : le [ø] ne peut jamais s'élider, alors que c'est fréquemment le cas du [ǝ]

Ça m'aide beaucoup, merci
Mais j'aimerais savoir si c'est une distinction en voie de disparition, comme pour les œ̃ / ɛ̃ ou si c'est différent.

19 (Modifié par Jehan 23/06/2019 à 22:18)

Un truc pour l'API ?

Le [ǝ] s'écrit quasiment toujours e (exceptions : il s'écrit on dans monsieur, ai dans faisons, faisait...).
Le [ø] ne s'écrit jamais e, mais eu ou œu

Un truc pour l'API ?

Là encore, l'approche phonologique est fructueuse : les sons entendus dans la 1ère syllabe des noms cheval (en deux syllabes) et beurre peuvent être quasiment identiques, mais celui de cheval ne peut porter l'accent et peut s'effacer, à la différence de celui de beurre. On a donc deux phonèmes distincts.