Tout le monde aime sa famille / leur famille ?

Bonjour à tous, 
 
on dit : "Tout le monde aime sa famille."

Peut-on utiliser leur au lieu de sa?

la phrase "Tout le monde aime leur famille" est-elle correcte?


une autre question porte sur le mode:

Dans la phrase :" Bien qu'il y ait des choses que je ne comprends / comprenne pas..."

le mode indicatif ou le mode subjonctif va ici?

Merci et bon week-end!

Tout le monde aime sa famille / leur famille ?

Bonjour.

"Tout le monde aime sa famille."
Selon le contexte, la phrase peut avoir deux sens :
1° Toutes les autres personnes aiment la famille de cette personne.
2° Chacun aime  sa propre famille.

"Tout le monde aime leur famille"
Un seul sens possible :
Toutes les autres personnes aiment la famille de ces gens-là.

" Bien qu'il y ait des choses que je ne comprends pas..."

Subjonctif dans la subordonnée de concession, indicatif dans la relative complétant le nom "choses".

Tout le monde aime sa famille / leur famille ?

Bonjour Jehan, merci pour votre réponse!

Mais j'ai encore une question sur le subjonctif.

Voilà deux phrases:

Quelle que soit la question que vous me posiez, je ne vous répondrai pas.
Voulez-vous que je vous donne un roman qui soit instructif?

On dit que sous l'influence du subjonctif dans la subordonnée de concession, le verbe dans la  relative complétant peut aussi au subjonctif.

Merci!

Tout le monde aime sa famille / leur famille ?

Bonsoir.


Cela dépend des cas.

Quelle que soit la question que vous me posiez, je ne vous répondrai pas.

Ici, le subjonctif peut se justifier.
soit se justifie parce qu'on n'est pas certain de la  nature précise de la question.
posiez se justifie aussi par une incertitude : ce n'est pas sûr que vous posiez une question, ce n'est qu'une éventualité; on l'envisage simplement.

Voulez-vous que je vous donne un roman qui soit instructif ?

Pas de "concession" ici.
Le subjonctif donne exprime une action voulue.
On emploie le subjonctif soit parce que l'existence d'un roman instructif n'est qu'envisagée.

Mais :
" Bien qu'il y ait des choses que je ne comprends pas..."
Subjonctif pour ait : mode de la subordonnée concessive.
Indicatif pour comprends : je ne comprends pas ces choses, ce n'est pas un fait envisagé, c'est un fait réel.