1

Diderot, Les Bijoux indiscrets, chapitre XL

Bonjour,

Je suis en première année de lettres et vraiment j'ai du mal avec la littérature. Je dois faire un exposé oral, de type explication de texte sur l'oeuvre de Diderot "Les bijoux indiscrets" , sur le chapitre XL (40) intitulé "le rêve de Mirzoza"

Issue d'un bac stg, j'ai vraiment du mal avec la littérature. Je dois paser à l'oral vendredi 29 avril

Il faut que j'aie un plan structuré, mais je n'arrive pas à le trouver bien que j'ai relu le texte plusieurs fois.

Si quelqu'un pouvait m'aider j'en serais très reconnaissant

J'ai lu le livre malgré tout, mais je ne comprends pas l'extrait . Enfin je comprends mais ça manque de logique pour moi, je n'arrive pas à voir comment j'peux faire un plan et comment jpeux faire une explication de texte. J'ai mon introduction (bien que ce ne soit pas compliqué)

Cependant j'ai effectué des recherches à la bibliothèque et voilà ce que j'ai trouvé (brouillon)

Mirzoza raconte un songe étrange : dans son sommeil, on l’a transportée dans une galerie pleine de livres (215) ; une femme l’a éclairée, et lui a annoncé qu’elle se trouvait devant des statues d’hommes illustres de l’Antiquité ; elle voit ainsi Platon, Virgile et bien d’autres ; mais bientôt surviennent des créatures qui entreprennent de défigurer les statues… Pour tenter d’expliquer ce mystérieux songe, on fait appel à Bloculocus (220)

Mirzoza parie contre Mangogul qui croit que tous les bijoux sont vicieux. On débat sur les Anciens et les Modernes. Mirzoza a rêvé de cette querelle autour de bustes d’auteurs que les critiques disséquaient. Elle refuse de gagner son pari grâce à un bijou lesbien ou sodomite. Bloculocus explique les rêves : recombinaisons d’êtres réels, eux-mêmes assemblages de diverses qualités.

2

Diderot, Les Bijoux indiscrets, chapitre XL

1) Où est le texte?
2) Où est votre propre travail?
3) Pourquoi vous être lancé dans un cursus de lettres si vous "avez du mal avec la littérature"? 

3

Diderot, Les Bijoux indiscrets, chapitre XL

Nathalie, j'pense que le progrès n'est pas impossible. J'ai quand même le droit de tester, c'est ma première année et je ne vois pas pourquoi je devrais reculer devant la difficulté. J'pensais obtenir de l'aide, pas un jugement. Si j'ai voulu suivre ce cursus, c'est que j'ai un but bien déterminé. On ne naît pas, en ayant toutes les connaissances.

Pour votre petit 2) j'ai expliqué dans mon message ce que j'ai pu faire, mais oublié de l'écrire. Voici mes informations:

Le rêve, c’est du concret. Chaque fois que Diderot en invente un (d’abord ceux de Mangogul et Mirzoza dans Les Bijoux indiscrets, vingt ans avant le Rêve de D’Alembert), il le fait afin de construire une situation dans laquelle le « temple des systématiciens », au « royaume des hypothèses », sera détruit, ici par le jeune géant Expérience. Cependant, cette destruction a bien lieu dans le rêve, mais elle produit sa fin. Ce premier rêve de Diderot n’est pas un opérateur du « plus » de réalité, à la différence du fonctionnement « fictif » du rêve proprement matérialiste, qui permet de libérer un personnage des contraintes (physiques, perceptives) du monde réel, du monde dans lequel nous vivons, afin d’exprimer les « suppositions » de la philosophie spéculative. Car, ne l’oublions pas, le rêve matérialiste doit faire progresser la philosophie, en tant qu’elle est à la recherche d’ordres multiples, de liaisons, de symétries au-delà de l’ordre du visible; ainsi, face à l’invisibilité de l’ordre interne du vivant, elle doit « rêver » les divers concepts-hypothèses proto-scientifiques : les « molécules » ou unités minimales du vivant, les polypes ou êtres « mitoyens » entre les règnes dont la propriété la plus frappante est de se régénérer, les générations spontanées et l’épigenèse de l’embryon qui signifient tous deux aux yeux de Diderot l’indécidabilité et le dynamisme interne de la matière vivante...


Quant au texte, le voilà:


https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Bijoux_indiscrets/40



Merci