Apologue sur une citation - Il vaut mieux se hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent

Bonjour,

Je dois faire un apologue sur la célèbre citation de voltaire "il vaut mieux hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent"
N'étant pas très doué dans ce domaine je me suis lancé dans une histoire qui pour le moment me remplit une page..
Dedans je présente un personnage qui accusé sans preuves sera condamné à la mort.. je pense conclure mon histoire par la résolution de cette affaire par le bias de raisonnements (un peu comme zadig) mais j'hesite car je ne sais pas si mon texte est un apologue..

Merci de vos futures réponses.

Apologue sur une citation - Il vaut mieux se hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent

Ça dépend de comment tu amènes la morale, mais ton histoire peut  très bien devenir un apologue. Bien sûr il faudrait trouver une façon d'insister sur le fait de la première partie de la citation. En fait, moi j'aurais plutôt eu tendance à écrire un texte où le coupable se fait relâcher et qui par la suite (après une quelconque réflexion philosophique) fait quelque chose en rapport avec un d'innocent. Car la citation implique ce phénomène de bienveillance en second plan. En espérant t'avoir éclairé (ou pas ). Bonne chance