Le détour par la fiction est-il la forme d'argumentation la plus efficace pour faire adhérer autrui à nos thèses ?

Bonjour,
Alors voilà j'ai un sujet de dissertation ou il faut dire qu'est ce qui est le plus efficace pour convaincre.
"Pensez vous que le détour par la fiction (apologue, conte philosophique ...) soit la forme d'argumentation la plus efficace pour faire adhérer autrui à nos thèses ?"

Comment plan, voilà ce que j'ai fait :

I Argumentation indirect
a- accessibilité à toutes les classes d'âges
b- l'avantage des dialogues
c- l'implicite évite les censures

II Argumentation direct
a- l'explicite (mais j'avoue que je ne sais pas encore quoi mettre dedans ...)
b- Ouverture au débat
c- je ne trouve pas ...

Si vous pouviez m'aider à trouver une dernière sous partie...
J'ai fait déjà toute ma première partie et je voulais savoir si c'était grave qu'on ne mette pas tous les textes du corpus dans la dissertation ? Je pense pouvoir en mettre 2 dans la deuxième partie mais du coup il m'en restera un.

Merci beaucoup d'avance !Et je me demande si c'est pas un peu bête de mettre une sous partie sur l'explicite alors qu'à la base l'argumentation direct, elle est explicite ...Je me suis rendu compte que ma sous partie sur les dialogues allait en grand II et non en grand I, est ce possible de faire du coup dans mon grand I une sous partie sur l'apologue ?
Merci

Le détour par la fiction est-il la forme d'argumentation la plus efficace pour faire adhérer autrui à nos thèses ?

Dans ton I, comment faire une seule partie sur l'apologue ? Tout la partie porte finalement sur les avantages de l'aopolgue, que tu dois définir en commençant ta partie. Ton 1 est un peu réducteur : je dirais accessibilité au plus grand nombre, car on lira plus facilement une fable, un récit, un conte qu'un essai. Les différents âges en font effectivement partie.
Même chose pour le 2 : pourquoi seulement les dialogues ? Le fait qu'il y ait de l'action, des rebondissements, des dialogues... Tout cela rend le texte plus plaisant à lire, plus divertissant qu'une pure argumentation.
Ok pour le 3.

Dans le II, non ce n'est pas bête de commencer par montrer qu'au moins les arguments sont explicites et clairs. Dans une argumentation indirecte, certains peuvent ne pas percevoir l'opinion de l'auteur, la morale qui s'en dégage. Donc il faut détailler cela et donner un exemple. Dans le II, si tu parles des dialogues il ne s'agira pas des mêmes que dans le I.

Enfin pour une autre piste, les argumentations directes ont peut-être plus d'impact sur les décisions politiques, judiciaires, etc. A voir dans l'affaire Dreyfus, ou Callas, ou les discours d'Hugo contre le travail des enfants.

Tu n'es pas obligée d'utiliser tous les textes du corpus si tu as des exemples plus probants.

Le détour par la fiction est-il la forme d'argumentation la plus efficace pour faire adhérer autrui à nos thèses ?

J'ai pas fait une sous-partie sur l'apologue, mais finalement sur le plaisir de lire dans lequel j'ai parlé de l'apologue et aussi de la parabole avec la parabole de l'enfant prodigue, ça peut aller ?

Pour les dialogues du II je ne peux donc pas parler du Supplément au voyage de Bougainville et l'Histoire des deux Indes ? C'est plutôt à mettre dans le dialogue de l'argumentation indirecte ?

L'affaire Dreyfus et Callas j'en ai parlé dans mon II a en disant que les articles de presse sont simples et structurés. Je pense que ça passe non ... ?

Et une dernière question ... En ouverture j'ai mis "Ce qui semblerait être déterminant pour convaincre autrui à nos thèses, peut dépendre des différentes cultures" parce qu'avant j'ai mis que les lecteurs étaient trop différents les uns des autres pour qu'il existe une argumentation plus efficace que l'autre. Mais faut-il vraiment donner son avis ... ? Puisque c'est ce que j'ai fait en quelque sorte ...

Merci beaucoup d'avoir pris la peine de me répondre !

4

Le détour par la fiction est-il la forme d'argumentation la plus efficace pour faire adhérer autrui à nos thèses ?

Bonsoir,
Merci beaucoup tu m'a aidé a trouver les différentes parties.
J'aimerai savoir s'il était possible de mettre dans le I "La variété des genres de la fiction", de plus  ile me manque 1 sous-partie dans "L'avantage des dialogues".(j'ai mis "L'œuvre de fiction satisfait le goût pour les histoires" et L'utopie qui permet au lecteur de s'evader dans l'histoire)


Merci pour votre réponse qui arrivera le plus vite possible je l’espère car je suis une peu en retard.