1

L'inconscient collectif de Jung et l'existentialisme

Bonjour à tous.

L'inconscient collectif consiste à dire que même si ces manifestations humaines (sociétés etc...) prennent des formes différentes, ces manifestations sont à l'origine une seule et même chose.
Pour cela, ne faudrait-il pas qu'il y ait quelque chose qui relie tous les hommes pour que ceux-ci puissent tous partir de la même base ? Quelque chose d'inné. Cela sous-entend donc une force supérieure qui serait capable de donner ce "don".
Cependant, le courant existentialiste sartrien affirme que l'être existe après le début de la vie, il ne peut donc avoir de dons etc... De plus, l'existence d'une entité, un être, supérieur est totalement exclu.
Selon l'existentialisme sartrien, l'inconscient collectif et donc la conscience collective serait-il réfutable ?

2

L'inconscient collectif de Jung et l'existentialisme

Ce que je peux t'affirmer, c'est que Jung n'exclut pas la possibilité que les racines de notre inconscient collectif se trouvent dans notre patrimoine génétique. Cela reste à prouver, ou à infirmer.

Personnellement, je ne crois pas à la théorie jungienne de l'inconscient collectif, sinon que celui-ci est un héritage socio-culturel qui s'inculque à l'inconscient personnel ; pour moi, rien d'inné.

Néanmoins, c'est tout à fait possible du point de vue phylogénique : en effet, on pourrait postuler que notre aversion pour l'inceste est un caractère héréditaire qui a permis un brassage génétique contribuant de manière générale à la réussite de l'espèce. Ou, du moins, notre volonté de perpétuer l'espèce est héréditaire, et a pris la forme du refoulement. Mais la notion d'archétype est très réfutable du point de vue de beaucoup de théories, y compris la théorie sartrienne.